samedi 28 février 2015

Rubrique nécrologique de février


Le mois dernier, la rubrique nécrologique fut du genre plutôt chargée (un peu comme l'haleine de Nicolas Sarkozy à la sortie du Salon de l'Agriculture) ; Alors, vous ne serez pas surpris si la nécro de ce mois-ci est à l'image du mois de février : courte !

Nous déplorons en effet uniquement trois cadavres, dont un gel douche au format familial, qui nous a fait quasiment 3 semaines mais pas l'unanimité.

Mais on va y revenir...



1er et 2ème cadavres : le shampooing et l'après-shampooing Massato.B

A la maison, nous sommes de grands fans de Cristina Cordula et de son émission Nouveau look pour une nouvelle vie : bien sûr, tu t'en doutes, nous ne nous moquons de personne, hein :-)

Si je vous en parle aujourd'hui, c'est que grâce au blog Pour voir la vie en couleurs, j'ai eu l'occasion récemment de penser à Cristina et à son coiffeur favori, que l'on retrouve régulièrement dans l'émission pour s'occuper des tignasses en péril : j'ai nommé le grand Massato (enfin, grand : par le talent mais pas par la taille visiblement). En effet, j'ai gagné un lot composé d'un shampooing et d'un après-shampooing, tout droit sortis de sa boutique en ligne.

Avant de le recevoir, j'ignorais que l'on pouvait se procurer ses soins capillaires sur Internet. Je ne savais même pas qu'il en existait une, d'ailleurs (oui, je sais, il va falloir sortir).

Maintenant, après avoir vu le prix de ces soins, je me dis que bénéficier de cette information ne changera pas ma routine capillaire, l'oursin du portemonnaie ayant opposé un véto ferme et définitif à un éventuel achat de ces soins et pour cause : chacun des deux flacons que j'ai gagnés coûte 30 € pièce pour 200 ml. Dommage car ils s'accordaient drôlement bien avec le carrelage de ma salle de bains - comment ça ce n'est pas une raison valable ?

J'ai donc utilisé ces deux soins avec beaucoup de parcimonie et en prenant bien soin de ne pas - trop - gâcher de produit. Malheureusement, je n'ai pas été soutenue dans mes efforts par une texture très épaisse, aussi bien pour le shampooing que pour l'après-shampooing, et qui finissait régulièrement sur le tapis de douche et non sur ma tête. D'ailleurs, je ne vous raconte pas avec quel acharnement je me suis amusée à récupérer le fond du flacon d'après-shampooing que j'ai fini par éventrer de mes mains (oui, j'ai un côté sauvage)...

Pour autant, ce qui caractérise ces deux soins, si ce n'est leur joli packaging sobre mais design, c'est leur parfum : Papa est occupé, passant par hasard devant la salle de bains pendant mon shampooing, en a même été surpris par l'intensité. J'avoue que cela ne m'a pas dérangée plus que ça, bien au contraire, car je leur trouve une odeur un peu végétale et puissante, que j'ai beaucoup aimée au final, en raison de la présence d'extrait de figuier de Barbarie et d'huile d'amande douce, auxquels s'ajoute de l'aloe vera et du beurre de karité pour l'après-shampooing.

Je suis donc quelque part très déçue que la texture épaisse de ces deux soins m'ait gâché le plaisir d'utilisation. D'autant plus que ce shampooing, non seulement s'étale très difficilement mais ne mousse quasiment pas. Et je crois que l'après-shampooing est encore plus pénible à utiliser : sa texture crème est tellement épaisse qu'il est difficile de l'appliquer sur chaque mèche.

L'expérience est donc un peu ratée et c'est dommage. Pour le résultat, les cheveux sont faciles à coiffer, légers et brillants. C'est une réussite de ce côté-là. Mais, ce qui me restera de mon test, c'est le parfum très agréable de ces soins : je ne crois pas avoir l'occasion de revivre ça d'ici peu. L'oursin confirme. 

Radasse, va.

Prix : 30 € chaque flacon de 200 ml


3ème cadavre :  la crème douche nourrissante Nivea

J'ai acheté ce gros flacon familial de 500 ml à prix réduit (à - 50 % il me semble). C'est la promo qui m'a poussée à l'acheter car, en général, Nivea n'est pas une marque que je choisis d'instinct lorsque j'ai besoin de gels douche.

L'occasion a fait le larron, dirons-nous. Pour autant, je ne regrette pas de n'en avoir acheté qu'un seul flacon. La première chose qui m'a déplu avec cette crème douche, c'est son parfum : une odeur un peu fleurie, inédite mais très spéciale et que je n'ai pas beaucoup appréciée. J'ai lu quelque part qu'elle était censée être celle de la crème Nivea mais j'ai vraiment du mal à la remettre.

J'aurais encore pu passer là-dessus, s'il n'y avait la texture qui me posait également problème (décidément, c'était le mois des textures pourries) : une texture crème, assez épaisse, un peu difficile à étaler et surtout à rincer. Et c'est ça qui m'a achevée car, s'il faut vider une nappe phréatique pour me rincer chaque matin, merci, je n'en ai ni le temps, ni les moyens (et ce n'est pas très écolo qui plus est).

Pour te donner une idée de mon intention de racheter cette crème douche, sache que certains blogs que je lis l'ont fait gagner récemment et que je n'ai pas joué. Papa est occupé n'a pas été enchanté non plus par ce gel douche, qu'il a qualifié "d'interminable".

Je crois donc que je vais m'en tenir aux déodorants avec Nivea, d'ailleurs, celui que j'utilise actuellement en est un et il est vraiment super... mais je vous en parlerai le mois prochain.

Prix : 4 € les 250 ml


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 février 2015

Le blog a 3 ans... et ça se fête avec Propolia ! (concours)


Nous allons clôturer cet anniversaire des 3 ans du blog en beauté grâce à une marque que j'ai découverte récemment et avec qui j'ai beaucoup de plaisir à travailler : il s'agit de Propolia. D'ailleurs, elle a accepté de vous gâter pour ce bloganniversaire un peu au pied levé, il faut bien le dire, et j'y suis très sensible.

Car c'est cela aussi, tenir un blog : savoir ravaler sa timidité naturelle et solliciter des partenaires avec qui on a très envie de travailler (et tant pis si on se prend un rateau), être approchée en retour par des marques de façon inattendue (mais qu'est-ce que cela fait plaisir, on ne s'en lasse pas !) ; tester de nouveaux produits, en faire gagner et rendre des gens heureux, avoir de véritables coups de cœur pour certains produits et peu de déceptions jusqu'ici heureusement ; rencontrer des personnes super sympa, des partenaires dont on ne se remet pas de la générosité mais aussi des blogueurs avec qui on se trouve des affinités et des expériences communes... et tomber sur des cons aussi (mais c'est le jeu ma pauvre Christiane !).

Pour moi, tenir ce blog depuis maintenant 3 ans, c'est tout ça. Certes, cela prend du temps mais c'est surtout du temps investi. Mon blog m'a apporté beaucoup, j'en suis consciente avec le recul : la reconnaissance, la confiance en moi, l'envie d'améliorer les choses, de progresser, de faire des découvertes, bref, d'aller de l'avant.

Bien sûr, j'ai parfois eu envie de tout arrêter, de faire un break, et c'est en repensant à tout ça, à tout ce que le blog m'a permis de connaître et dont je n'aurais même jamais soupçonné l'existence, à tous ces partenaires comme Propolia (mais plein d'autres aussi et notamment Tann's et Maped, avec qui nous avons construit un beau partenariat au fil des mois) avec qui j'ai plaisir à collaborer, que j'ai décidé de poursuivre... et à chaque fois, l'envie est revenue et c'était reparti pour un tour !

Et c'est donc Propolia, dont j'ai pu récemment tester quelques produits (et dont vous pouvez retrouver le billet dédié ici), qui va achever cette série de concours et faire un sympathique cadeau à trois d'entre vous.

Comme je vous le disais au début de ce billet, nous nous sommes rencontrés, Propolia et moi, sur Facebook : ils cherchaient des blogs testeurs et moi j'aime beaucoup les produits naturels, notamment ceux à base de miel, qui ne m'ont jusqu'ici jamais déçue, alors nous nous sommes tout de suite bien entendus.

Et donc, c'est avec plaisir que je vous propose de gagner aujourd'hui, grâce à la générosité de la marque, que je remercie infiniment, 3 lots composés chacun d'une boîte de gommes de Propolis au miel et à la vanille et d'un lait corporel bio, identique à celui que j'ai pu essayer et qui s'avère faire partie aujourd'hui de mes soins coup de cœur.


Pour participer au jeu, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous (je ne tiendrai pas compte des participations déposées en commentaire : oui, je radote).

Le concours débute dès la publication de ce billet et prendra fin le 6 mars 2015 à 23h59 (heure de Paris). Le giveaway est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer.
Pour remercier Propolia, tu peux les suivre sur Facebook : ils le méritent bien et comme ça, tu pourras te tenir informé de l'ouverture de leur nouveau site Internet dans les prochains jours. Et puis ça te rapportera une chance supplémentaire et cumulable pour le tirage au sort, de même que chaque relais du jeu sur Facebook, sur Twitter, sur Google + et sur Hellocoton.
Une fois le jeu clôturé, je tirerai au sort 3 gagnants à l'aide de Random.org, dont j'annoncerai les pseudos dans les jours qui suivent sur les réseaux sociaux notamment, où je vous invite à me suivre. 

Il me reste à vous souhaiter bonne chance et... encore merci d'être là, tout simplement...



- Edit du 10 mars 2015 -

Random.org a tranché et a désigné gagnant :

- le n° 2, qui correspond à la participation d'aurelye (le 26 février 2015 à 16h31)
- le n° 254, qui correspond à la participation de Djahann (le 28 février 2015 à 8h43)
- le n° 82, qui correspond à la participation de Lola Rennes (le 26 février 2015 à 19h26)

Bravo à toutes les trois : je vous contacte par e-mail de suite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 25 février 2015

Le blog a 3 ans... et ça se fête avec Weleda ! (concours)


Depuis le début de cette semaine, nous fêtons les 3 ans du blog : j'ai encore un 3ème concours à vous proposer aujourd'hui, autant dire que vous êtes gâtés ! Je vous rappelle d'ailleurs que vous pouvez gagner des bagues ici et des places de cinéma : de quoi faire plaisir à vos loulous.

Le moins que je puisse dire, c'est qu'en 3 ans, il s'en est passé des choses ici car, finalement et même étonnamment, j'ai trouvé des choses à raconter. Et puis j'ai surtout découvert pas mal de nouvelles marques et de nouveaux produits : je vous avoue même que le blog m'a poussée à utiliser des soins que je n'aurais très certainement jamais achetés, comme un contour des yeux ou un sérum par exemple !

Parmi les marques que j'ai eu la chance de pouvoir tester, je compte les Laboratoires Weleda. Mon premier contact avec eux remonte au 2nd spot e-fluent mums qui s'est tenu à Paris en décembre 2013 et auquel je me suis rendue avec ma copine BBB's mum (que j'embrasse au passage !).

Ce fut une journée mémorable sur tous les plans, essentiellement parce que c'était mon premier évènement de blogueuse (et pas le dernier, j'y compte bien) et que c'était à la fois excitant, impressionnant et très valorisant, il faut bien le dire.

Parmi les stands que nous avons visités, les Laboratoires Weleda en tenaient un. Nous avions, je m'en souviens, testé un lait corporel sur nos petites mimines. Le contact avait été chaleureux mais aucun engagement n'avait été pris ce jour-là : nous avions juste fait connaissance.

Alors vous imaginez ma surprise lorsque, quelques semaines plus tard, j'ai reçu un colis bourré de soins à tester et qui plus est, pour toute la famille. Nous nous sommes adonnés à l'exercice avec grand plaisir, ce qui a ainsi abouti à la publication de ce billet et marqué notre première collaboration avec la marque.

Et aujourd'hui, je suis très heureuse que les Laboratoires Weleda aient accepté de s'associer de nouveau à moi pour fêter les 3 ans du blog en offrant un exemplaire de leur nouveau coffret beauté de 3 soins visage anti-oxydants à la grenade bio, qui contient une crème de jour full size de 30 ml et 2 échantillons de 7 ml, l'un de sérum, l'autre de crème de nuit.


J'ai reçu ce même coffret pour test et je m'attendais à ce que cette gamme anti-âge me plaise, ayant déjà utilisé il y a quelques temps le soin contour des yeux de la même gamme qui m'avait beaucoup plu (que j'avais ramené du spot e-fluent mums d'ailleurs).

J'utilise donc depuis quelques semaines la crème de jour raffermissante chaque matin, le sérum et la crème de nuit ayant déjà rendu l'âme.

Ma crainte était que cette crème de jour soit un peu difficile à absorber par la peau, notamment à cause du plâtrage en règle qui suit le matin... mais en fait pas du tout. La crème est veloutée, très agréable à appliquer et s'absorbe sans aucun problème. Elle apporte beaucoup de fraicheur et un fini velouté à la peau. Celle-ci est bien hydratée, rafraîchie et l'on bénéficie en plus, pendant l'application, du parfum de la grenade, certes prononcé mais vraiment très agréable.

Les deux échantillons de sérum et de la crème de nuit, que j'ai testés de façon plus sommaire, vu leur taille, sont du même niveau : il n'y a vraiment rien à dire, ces soins plairont aux personnes qui cherchent des soins naturels anti-âge. J'en profite pour saluer les progrès réalisés par cette marque en termes de texture de soin : exit les crèmes trop riches, qui laissent la peau grasse après l'application, là, c'est un vrai plaisir d'utiliser ces soins.

Je suis donc très heureuse de pouvoir vous offrir ce même coffret de 3 soins anti-oxydants à la grenade bio (plein bien sûr, hein, pas le mien), que vous pouvez également vous procurer chez les distributeurs agréés au prix de 22,30 € : moi, je dis que ça peut constituer une belle idée de cadeau, avec la fête des grands-mères qui approche - mais bon, attention tout de même à ne pas trop insister sur les vertus anti-âge avec mamie : pensez à l'héritage ! :-).
Pour participer au jeu, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous (je ne tiendrai pas compte des participations déposées en commentaire, même s'ils me font évidemment très plaisir).

Le concours débute dès la publication de ce billet et prendra fin le 4 mars 2015 à 23h59 (heure de Paris). Le giveaway est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer.
Pour remercier les Laboratoires Weleda, je vous invite à les suivre sur les réseaux sociaux : en plus, ça vous rapportera une chance supplémentaire cumulable pour le tirage au sort, de même que chaque relais du concours sur Facebook, sur Twitter, sur Google + et sur Hellocoton.
Une fois le jeu clôturé, je tirerai au sort un gagnant à l'aide de Random.org et j'annoncerai son pseudo sur les réseaux sociaux notamment, où je vous invite à me suivre.

Je vous souhaite bonne chance et à très bientôt pour le dernier concours des 3 ans du blog (comment ça "déjà ?") !


- edit du 5 mars 2015 -

Random.org a désigné gagnant le n° 142, ce qui correspond à la participation de bunny udina 
(le 25 février 2015 à 14h57)

Bravo à toi : je te contacte par e-mail tout de suite ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 24 février 2015

Le blog a 3 ans... et ça se fête avec Le Dernier Loup ! (concours express)


L'anniversaire des 3 ans du blog se poursuit aujourd'hui avec un concours encore inédit ici. En effet, pour la première fois, un partenaire bien sympathique m'a proposé de vous faire gagner des places pour le dernier film de Jean-Jacques Annaud, Le Dernier Loup, qui sort demain dans les salles françaises


Si tu regardes un minimum la télé, et surtout les infos, tu as probablement dû tomber à un moment ou à un autre sur cette bande-annonce :



Alors, lorsque l'on m'a contactée la semaine dernière pour me proposer d'aller voir ce film au cinéma et de vous faire gagner des places, j'ai accepté sans hésitation - je rate rarement une occasion de vous faire plaisir, z'avez remarqué ? :-)

D'autant plus que ce film, Le Dernier Loup, m'évoque, au vu des premières images que j'en ai vu et de l'ambiance générale, un autre film de Jean-Jacques Annaud que j'avais adoré à sa sortie et que j'étais même allée voir au cinéma à l'époque : ce film, c'était L'Ours. Je l'ai d'ailleurs revu à la télé pendant les Fêtes de fin d'année avec mon Grand et ce film lui a aussi beaucoup plu (mais je m'y attendais car c'est une magnifique ode à la nature).

D'ailleurs, je trouve que Le Dernier Loup est assez proche de son grand frère L'Ours en termes de synopsis, quand on y regarde un peu : 

1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre – sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes – le loup. Séduit par le lien complexe et quasi mystique entre ces créatures sacrées et les bergers, il capture un louveteau afin de l’apprivoiser. Mais la relation naissante entre l’homme et l’animal – ainsi que le mode de vie traditionnel de la tribu, et l’avenir de la terre elle-même – est menacée lorsqu’un représentant régional de l'autorité centrale décide par tous les moyens d’éliminer les loups de cette région.
Du coup, je suis quasiment sûre que ce film va me plaire, ainsi qu'à mon Grand, et j'ai hâte de l'emmener le voir au cinéma.

Et en y étant, je vais vous y emmener vous aussi - enfin : façon de parler, hein ! - car j'ai pas moins de 5 lots de 2 places à vous faire gagner sur le blog, valables dans toutes les salles de France métropolitaine, ainsi qu'une peluche du film à offrir au premier gagnant que je tirerai au sort.

Seulement voilà, une fois n'est pas coutume par ici, il va falloir être très rapide car le jeu-concours prendra fin après-demain, 26 février 2015 à 23h59 heure de Paris.

Pour participer au concours, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous (je ne prendrai pas en compte les participations laissées en commentaire, même s'ils sont bien évidemment les bienvenus).

Le jeu débute dès la publication de ce billet et prendra fin après-demain, 26 février 2015 à 23h59 heure de Paris. Ce concours est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer.

Chaque relais du giveaway sur Facebook, Twitter, Google + et Hellocoton rapportera une chance supplémentaire et cumulable pour le tirage au sort, à condition de m'indiquer le bon lien de partage.

Une fois clôturé, je tirerai 5 gagnants au sort à l'aide de Random.org et j'annoncerai leurs pseudos sur les réseaux sociaux, notamment, où je vous invite à me suivre. Comme précisé plus haut, le premier pseudo tiré au sort gagnera une peluche, en plus du lot de 2 places.

Il me reste à vous souhaiter bonne chance et à très bientôt pour la suite des festivités de l'anniversaire des 3 ans du blog !



- Edit du 27 février 2015 -


Random.org a fait son travail et a désigné gagnants :

- le n° 19 : Al Seye (participation du 24 février 2015 à 10h06), qui gagne un lot de 2 places et la peluche
- le n° 6 : laetitia unemere (participation du 24 février 2015 à 9h52), qui gagne un lot de 2 places
- le n° 100 : corinne neil (participation du 25 février 2015 à 16h35), qui gagne un lot de 2 places
- le n° 94 : Agnes Fanc (participation du 25 février 2015 à 14h38), qui gagne un lot de 2 places
- le n°  50 : Florence lpk (participation du 24 février 2015 à 12h29), qui gagne un lot de 2 places

Bravo à toutes les cinq (je vous contacte par e-mail de suite) et merci à tous les participants !
 




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 février 2015

Le blog a 3 ans... et ça se fête avec Briliantina ! (concours)


Tu te doutes de ce qui va suivre : hé oui, encore un coup de vieux ! Purée, 3 ans déjà !

Je ne vais pas verser dans la nostalgie, c'est pas mon truc de ressasser - c'est pour les vieux, je ne suis pas concernée - mais je me revois il y a 3 ans presque jour pour jour lorsque j'ai cliqué sur "publier" et que tout a commencé avec ce billet.

Je ne suis pas du genre à m'engager dans quelque chose sans y avoir mûrement réfléchi auparavant : j'avais pesé les "pour" et les "contre", j'avais bien évalué ce à quoi je m'engageais, pour autant, je ne savais pas bien où j'allais car le plus difficile - et c'est notre lot à tous, les blogueurs - c'est d'avoir systématiquement une réponse à cette question : "Mais sur quoi vais-je donc bien écrire aujourd'hui ?" ainsi qu'à celle-ci, qui va de pair : "Après tout, est-ce que ce blog va être lu, il y en a déjà tellement et des mieux que celui-ci ?".

Concernant la première question, je vais vous avouer que mon inspiration me joue des tours en ce moment : au tout début, j'avais des idées bien en amont, aujourd'hui, je pars souvent d'une petite idée qui a surgi comme ça de nulle part, un peu comme une pelote de laine que je déroule.

Ma façon d'écrire évolue, le temps y fait beaucoup car je n'ai pas toujours autant de disponibilité que je ne le voudrais, mais l'envie est encore là ; Alors je crois que, tant que c'est le cas, je peux réussir à gérer tout le reste : la preuve. Vous allez donc devoir me supporter encore un peu (enfin, si vous le souhaitez, bien sûr).

Allez, il est temps de remballer les mouchoirs (j'ai suffisamment donné avec la crève carabinée que j'ai dû affronter la semaine dernière) et de passer aux réjouissances.

Le blog fête donc ses 3 ans et, comme cela s'est souvent produit au cours de ces 3 dernières années, c'est la Princesse qui a écopé d'un cadeau. Enfin deux, même :

Quand je vois mes talents de photographe, je me dis que j'ai drôlement bien fait d'ouvrir ce blog quand même...


C'est la marque Briliantina, dont on entend pas mal parler sur la blogo en ce moment depuis son arrivée sur le marché français en septembre dernier, qui lui a offert deux bagues : l'une avec un très joli chaton dessus et qui lui plaît beaucoup et l'autre avec une petite pierre noire, très simple (qui se trouve dans le sac et que vous ne verrez donc pô sur la tof).

Le concept de Briliantina est simplissime mais saura parler aux jeunes dindes filles : il s'agit de bagues à petit prix (2,99 € pièce) que l'on peut se procurer facilement puisqu'on les trouve aussi bien dans les hypers et les magasins de jouets que chez les détaillants (boulangeries,...) et sur Internet (sur Amazon et CDiscount). Il existe d'ores et déjà 24 bagues à collectionner et à s’échanger entre copiiiiiiiiines.

Et puis si ta progéniture déborde de créativité, Briliantina organise régulièrement des concours de création où il est possible d'envoyer le dessin de sa propre bague à la marque et de la soumettre aux votes grâce à leur site Internet. En cas de gain, la bague sera fabriquée et commercialisée à l'occasion d'une prochaine collection. Un concours est d'ailleurs en cours en ce moment jusqu'au 15 avril 2015 (plus d'infos ici).

La Princesse porte régulièrement sa bague chaton (je l'ai encore vue avec ce week-end). Elle a aussi gardé l'écrin en plastique, d'ailleurs c'est l'emballage qui a suscité sa curiosité en premier en ouvrant le pochon : normal, il est rose. Je n'ai d'ailleurs pas pu m'empêcher de lui souhaiter d'en avoir un autre un jour, avec une bague hors de prix dedans.

Mais pour l'instant, elle va se contenter de celles-ci et vous aussi d'ailleurs car j'ai 2 bagues à vous faire gagner pour fêter l'anniversaire des 3 ans du blog !

Pour participer au concours, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous (je ne prendrai pas en compte les participations laissées en commentaire, même si ces derniers sont toujours les bienvenus).
Le jeu est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer. Le giveaway débute dès la publication de ce billet et prendra fin le 2 mars 2015 à 23h59 heure de Paris.

Ce n'est pas obligatoire, tout le monde n'étant pas copain avec Mark, mais il serait sympa de liker la page Facebook de Briliantina et de la partager pour les remercier de vous gâter. Et puis cela vous rapportera des chances supplémentaires pour le tirage au sort, alors... En parlant de ça, chaque relais sur Facebook, sur Twitter, sur Google + et sur Hellocoton rapportera également une chance supplémentaire et cumulable pour le tirage au sort, à condition de me laisser le bon lien de partage.
Une fois clôturé, je tirerai au sort avec mon fidèle Random.org deux gagnants qui remporteront chacun une bague. Les résultats seront annoncés dans les jours qui suivront sur les réseaux sociaux notamment, où je vous invite à me suivre.
Je vous souhaite bonne chance et à très bientôt pour la suite des festivités !

- Edit du 4 mars 2015 -

Random.org a désigné gagnants les n° 15 et 53, ce qui correspond aux participations de vanessa degrave (le 23 février 2015 à 11h46) et de michèle ham (le 23 février 2015 à 21h17)

Bravo à toutes les deux : je vous contacte par e-mail tout de suite !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 17 février 2015

Mardi-Gras, ce jour de honte parentale...


Quand j'y pense, je me dis que nous avons bien changé en quelques années. Le passage au statut de parent nous a décidément filé un coup, tous autant que nous sommes.

Je m'explique : quand nous étions enfants, pré-ado même (vous savez, cet âge fiant à mi-chemin entre le sale gosse et l'ado kisefoudetout), il était absolument hors de question de se montrer avec le type ou la nana de la classe - il y en a toujours un - fringué comme l'as de pique, à la mode, certes, mais d'on ne sait quelle année et qui bien souvent ne faisait que subir quelques obstinations vestimentaires maternelles. Je ne sais pas si ça dit encore - je mesure ma chance de ne pas avoir encore d'ado à la maison - mais on aurait pu le qualifier de "boloss" à l'époque.

C'est cette réflexion qui m'est venue à l'esprit ce matin quand j'ai amené la Reine des Neiges et Batman à l'école (je te rappelle que c'est Mardi-Gras aujourd'hui et que par conséquent, le temps d'une journée, je suis la mère d'Elsa et de Bruce Wayne). Bien.

Je n'étais d'ailleurs pas la seule à accompagner quelques célébrités. La cour de récréation était en effet déjà remplie de sorcières, de pirates, de clowns mais surtout de princesses : j'y suis restée 5 minutes peut-être en tout et j'ai pu recenser pas moins de 3 Reines des Neiges sur un trajet d'à peine 500 mètres. Il y avait aussi un chevalier avec un heaume et un bouclier tout en alu, qui brillaient de tous leurs feux, et qui ressemblait finalement vachement à Robocop...

Et puis il y avait nous, les parents.

Celui qui accompagnait Robocop n'en menait pas large, tandis que sa progéniture brandissait fièrement son arme devant lui.

J'ai aussi croisé un papa qui marchait deux pas derrière sa princesse de fille, toute pimpante dans sa robe rose au cerceau qui remontait derrière, la faute à la chariotte moderne qui n'est pas vraiment adaptée à ces tenues royales.

J'ai vu une maman qui avait réalisé un doublé avec Anna et Elsa, déguisées des pieds à la tête, diadème inclus.

J'ai croisé un second Batman, comparable au mien mais qui peinait à suivre le pas pressé de son papa et que ce dernier trainait littéralement derrière lui : était-il en retard ? était-il géné ? nous le saurons jamais...

Curieusement je n'ai vu aucun Avengers (mais vous me direz la journée n'est pas terminée) et aucun Baymax non plus (dommage, on aurait bien rigolé).

Mais j'ai surtout croisé beaucoup de princesses, d'un peu tous les âges, les plus vieilles étant facilement reconnaissables à leur sac Longchamp pliable porté bien visible sur le poignet.

Je me moque mais j'ai moi-même essuyé un sourire narquois d'un chauffeur de poids lourd qui nous a laissé traverser en nous dévisageant, à la vue de la robe de la Princesse qui dépassait de sa doudoune.

Pour autant, je n'aurais pas voulu que les loulous partent à l'école habillés normalement aujourd'hui. D'ailleurs, si tu me suis sur Facebook, tu as pu lire que j'ai réduit ma pause déjeuner à peau de chagrin hier pour pouvoir courir la ville à la recherche d'un déguisement pour la Princesse. Pire : je l'ai même prise en photo ce matin avant de partir.

Et vous savez pourquoi ? Pour me souvenir de ce jour dans quelques années. Quand j'aurais probablement encore beaucoup changé.


Tu vois, même Ben Affleck se claque la honte le jour de Mardi-Gras, alors...




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 14 février 2015

Samedi en musique #5


On parle pas mal de Dirty Dancing en ce moment, d'abord suite à la rediffusion du film par TF1 pendant les Fêtes de fin d'année, mais aussi et surtout en raison du spectacle du même nom, annoncé comme la fidèle adaptation sur scène du film, et qui se joue actuellement à Paris avant d'attaquer une tournée française (et je sais que tu as hâte qu'il arrive chez nous BBB's mum !).

Je ne suis pas autrement qu'une autre nana de mon âge : Dirty Dancing, c'est une partie de mon adolescence. Pour te donner une idée du niveau d'addiction, je l'ai regardé 3 fois de suite un soir : 2 fois d'affilée avec une amie et rebelote le soir avec ma mère (qui adore également ce film, d'ailleurs).

Pour autant, je ne suis pas du tout tentée par le spectacle - néanmoins, si une bonne âme veut me payer ma place, y'a toujours moyen de s'arranger.... - tout simplement car j'ai peur d'être déçue : j'ai tellement adoré ce film (d'ailleurs, je prévois un visionnage avec la Princesse un de ces jours) que je préfère rester sur la version originale.

Et puis j'ai toujours le double-CD de la bande originale du film pour me remettre dans l'ambiance entre deux diffusions (c'est mon trésor, j'y tiens !).

Je l'ai réécouté récemment et ça m'a donné envie de partager quelques-uns de mes morceaux préférés du film avec vous. Il n'y a pas que ces 3 titres-là qui me plaisent dans la B.O. mais je me suis dit qu'en ce jour de Saint-Valentin, ils étaient tout à fait adaptés... 











Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 10 février 2015

Nous sommes allés au cinéma... voir Into the Woods


Les comédies musicales, ce n'est pas mon truc. Surtout les américaines : ça chante fort, ça fait des mimiques à n'en plus finir, souvent ça surjoue, bref, très vite, ça me saoule.

Alors tu te demandes bien pourquoi je suis allée voir Into the Woods, une comédie musicale MAIS sous forme de film ? Un film musical, donc, un peu comme Grease, quoi (que j'avais bien aimé à l'époque malgré la durée du truc, le kitsch et l'histoire romantique aidant - et puis Travolta en pleine danse des canards dans les gradins, c'est imparable, il faut bien l'avouer).

Car Into the Woods, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est avant tout une comédie musicale américaine qui date de 1986, adaptée ici sous forme de film.

Ceci dit, vous ne savez donc toujours pas pourquoi je suis allée voir ce film au cinéma, maintenant que vous connaissez mon goût non-prononcé pour les comédies musicales. Je vais vous mettre sur la piste avec cette photo :


Effectivement, j'ai gagné des places chez Le Mâle Saint. Ça motive, que voulez-vous.

Mais au départ, quand nous avons regardé la bande-annonce, mon Grand et moi, nous étions plutôt emballés. Car l'histoire est tout de même assez remarquable : dans ce film sont mis en scène pas moins de 4 contes très connus en même temps ! Cendrillon (même si elle est brune dans le film et qu'il me semble bien qu'elle soit blonde dans le conte), Raiponce et sa tignasse, Jack et le haricot magique (si seulement il existait des haricots pour faire pousser des biftons, hein l'oursin) et le Petit Chaperon Rouge (enfin, surtout le loup, incarné par Johnny Depp).

J'ai beaucoup aimé l'histoire : il n'était pas évident de construire un scénario qui tienne la route avec tout ça et il faut bien avouer que cela fonctionne très bien. Les destins de chacun s'entremêlent, cela donne lieu à des rencontres inédites entre Cendrillon, Jack et le Petit Chaperon Rouge et on se prend vraiment au jeu.

Et puis la présence de grands noms du cinéma, notamment le remarié Johnny et l'excellente Meryl Streep, que j'adore, y font également beaucoup. Ce genre de rôle a dû constituer un vrai défi pour eux, d'autant plus que la caméra filme souvent les acteurs en gros plan.

Ce que j'ai aimé aussi avec ce film, c'est la morale de l'histoire (parce qu'il y en a une : ce serait tout de même dommage avec 4 contes !) : il faut toujours bien réfléchir à ses actes car chaque souhait exaucé a forcément des conséquences, pas toujours positives.

Vous aurez remarqué que je ne vous parle pas beaucoup de mon Grand, pourtant il était bien avec moi pendant la séance... et pour cause : il n'a pas du tout aimé le film, à cause des nombreux passages chantés. Les chiens ne font pas des chats, il n'est pas très 'comédie musicale' non plus visiblement. Je pense qu'il aurait mieux apprécié le film sans le côté musical car l'histoire l'a tout de même bien intéressé.

Je crois qu'il a aussi eu un peu peur des géants qui interviennent à certains moments du film et que l'ambiance feutrée des bois ne l'a pas vraiment mis à l'aise.

Cependant, comme je le lui ai dit pour le taquiner, il a pu entendre pendant près de 2 heures des acteurs chanter en anglais : ça ne peut pas lui faire de mal de travailler son accent ! (je vous avouerais que cela ne m'a pas fait de mal non plus, au contraire : je me suis aperçue avec plaisir que j'avais encore des restes).

Je ne regrette donc pas d'avoir vu ce film, au contraire : c'est une expérience qui change de l'ordinaire et j'ai tout de même beaucoup apprécié l'histoire, même si le film aurait pu être un peu plus court à mon sens, à cause de certaines scènes chantées un peu longues.

Ce film est tout public, tu peux donc y emmener ta progéniture mais un conseil : assure-toi auparavant qu'elle est un tant soit peu portée sur les comédies musicales... ou bien, tout comme mon Grand, attends le prochain Disney !


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 7 février 2015

Samedi en musique #4


Cette semaine, contrairement à pas mal de régions de France, il a fait beau par chez moi - temps clair, ensoleillé mais très froid à cause du vent (c'est l'hiver aussi), bref : une belle semaine hivernale comme je l'aime. Nous avons aperçu quelques floquillons (des petits flocons, quoi) mais cela n'a vraiment pas duré longtemps.

Du coup, j'ai une pensée aujourd'hui pour tous ceux que nous avons vus aux infos, pendant que nous nous régalions d'une bonne raclette, qui se sont trouvés ensevelis ou presque sous la neige, pour certains à tenter de chaîner cette put... de bagnole de mer... au beau milieu de nulle part.

Et je me suis dit que c'était le samedi rêvé pour poster quelques vidéos pleines de soleil et de mojitos !

On commence avec un single que j'inflige à Papa est occupé régulièrement depuis plusieurs semaines déjà - et qu'il a en horreur - dont j'adore le tempo. Avec ça, on se croirait presque dans les îles ou en vacances, un soir de fête au camping, à faire les fous sur ce rythme :




Le deuxième single que l'on apprécie pas mal à la maison, c'est Chou Wasabi de Julien Doré (je découvre d'ailleurs le titre de ce single grâce à ce billet et je me demande bien où il est allé le chercher).

Pour être honnête, Julien Doré est pas mal remonté dans notre estime familiale, d'abord avec Paris-Seychelles, puis avec ce titre. Moi, il me rappelle notre escapade en République Dominicaine (tout comme le rhum) :


Et puis pour finir, puisque jamais deux sans trois comme on dit, une chanson que nous avons beaucoup entendue pendant nos belles vacances en Charentes, il y a déjà 3 ans.

Là encore, bien que je n'apprécie pas beaucoup Lana Del Rey en général, j'ai vraiment adoré cette chanson mais attention, pas le remix tout pourri qui passait sur certaines stations de radio, non, la version originale :




Sur ce, je n'ajouterai qu'une chose : vivement le retour de la chaleur, pas vrai les toulousains ? :-)




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 4 février 2015

Nouvelle venue


Il a bien fallu que nous prenions une décision : bientôt, il serait trop tard, nous aurions atteint le point de non-retour et dû nous contenter de ce que nous avions déjà. La chance ne passe pas deux fois, comme on dit : il fallait saisir l'opportunité qui se présentait.

Je savais que tout était question de mois, qu'elle n'arriverait peut-être pas tout de suite, qu'il faudrait nous armer de patience... et j'ai eu raison car ce fut le cas : 4 mois. Il a fallu 4 mois. Ce fut malgré tout un petit peu moins long que prévu.

Oh, nous y avons beaucoup pensé pendant ces 4 longs mois car il est vrai que cela nécessitait de mettre en place une nouvelle organisation : rien ne serait plus comme avant et chacun des membres de la famille serait impacté, quoi qu'il arrive, alors il fallait d'ores et déjà envisager quelques efforts d'adaptation.

Le temps a passé et un beau jour, alors que la date-butoir approchait, j'ai eu comme une sorte de prémonition : je savais que ça n'allait plus tarder, que nous allions enfin la voir. Nous étions si impatients, Papa est occupé et moi. Les loulous aussi, je pense, mais pas autant que nous car ils ne savaient pas encore bien comment les choses allaient se présenter.

Nous avions pris toutes les dispositions pour l'accueillir : nous avons fait ça dans les règles et toutes les personnes concernées étaient prévenues. Non, vraiment, il ne nous manquait plus qu'elle.

Et puis, un matin, le téléphone a sonné. Je m'étais déjà inquiétée de son arrivée la semaine d'avant, on m'avait dit que cela n'était plus qu'une question de jours et qu'elle serait bientôt là, alors, ce fut une demi-surprise.

Et c'est par une magnifique journée d'hiver que nous sommes partis l'accueillir. Nous avions bien une pointe de tristesse dans le cœur car c'était la fin d'une époque et que nous avions tout de même pas mal de souvenirs avec l'ancienne, bons et mauvais, comme tout le monde.

Nous sommes donc partis sous une pluie battante mais nous sommes revenus avec un soleil magnifique. Elle était enfin là, celle que nous avions tant attendue, tant de fois imaginée dans nos pensées et même dans nos rêves. Elle était encore plus belle que prévu. L'affaire fut vite conclue, en deux petites heures, et nous sommes rentrés à la maison, à la fois ravis et curieux de cette nouvelle tranche de vie qui s'offrait à nous.

C'est vrai, j'aurais pu vous la présenter avant, puisqu'il y a déjà quelque temps qu'elle se trouve parmi nous, mais il me fallait trouver les mots justes. Et puis je vous avais déjà raconté une partie de notre aventure ici, vous ne devriez donc pas être si surpris que ça.

Bon, allez, il est temps de vous présenter la merveille. Voici donc....



...notre nouvelle voiture !

 Ce n'est pas ce à quoi vous vous attendiez, peut-être ? :-)



Rendez-vous sur Hellocoton !