dimanche 31 mars 2013

Rubrique nécrologique de mars



Comme chaque mois, voici la liste des produits qui nous ont apporté un peu de réconfort en ce mois de mars très (trop) neigeux et froid. D'ailleurs, le lapin de Pâques cette année, on va plutôt le porter sur le dos, en manteau (pauvre bête)…

Je vous souhaite de sympathiques fêtes de Pâques au passage - et mollo sur le chocolat, hein, bientôt la plage  ;-) 


1er cadavre : le déodorant Cadum Déodoux peaux sensibles 

Vous le savez, Cadum est une marque que j’apprécie en général (la preuve ici et ici), même si parfois il y a quelques ratés (souvenez-vous). Alors, quand mon hyper attitré a proposé une promotion sur le déodorant Cadum, ni une, ni deux, j’ai foncé et je l’ai acheté.

Et je n’ai pas regretté… enfin au début. Notre « relation » avait effectivement bien commencé : packaging très joli, efficacité notoire (pas de traces sur les vêtements et aucun picotement à signaler), pas de parabènes, pas de sels d’alu, pas d'alcool et surtout, un parfum que j’ai de suite adoré.

Là où tout s’est gâté, ce fut vers la fin : un beau matin, au moment de presser sur le diffuseur, plus rien n’est sorti. Il s’est mis à « buder » comme dirait Florence Foresti. Pourtant, en le secouant, je savais bien qu’il y avait encore du monde à l’intérieur mais rien à faire, aucun pshitt ne sortait plus du flacon. Donc, fin de l’histoire.

Je ne sais pas si je le rachèterais du coup : l’oursin du portemonnaie ne l’a pas à la bonne.

Prix : 3,20 € les 200 ml. 


2ème cadavre : le shampooing douche Fa Men extrême cool 

Le flacon qui figure sur la photo est plein, comme vous pouvez le voir : celui que nous avons fini a eu un petit accident de sac de courses et a toujours été plutôt gluant. Il a donc fini directement à la poubelle, sans passer par la case « tirage de portrait ».

Je détiens en effet un bon stock de cette variété de gels douche : j’en ai acheté deux lots en promo pour Papa est occupé pour qu’ils les emmène lorsqu’il va à la piscine, car ils font office à la fois de gel douche ET de shampooing. Un seul flacon pour être beau et sentir bon de pied en cap : gain de temps et de place dans le sac de piscine, forcément il a adoré.

Et il n’est pas le seul parce que je l’ai utilisé aussi et que je l’ai moi aussi apprécié (comme à chaque fois que j’utilise un gel douche pour homme d’ailleurs). La particularité de celui-ci, c’est son parfum : il déchire grave sa mémé, à cause du menthol. C’est le premier gel douche qui me monte au nez, un truc incroyable !

Ce gel douche a tout bon : il s’étale bien, mousse beaucoup et se rince sans problème. Au niveau shampooing, je n’ai pas testé mais Papa est occupé ne m’ayant rien dit, j’en déduis qu’il fait le job.

Je ne vais pas le racheter tout de suite, vu le stock que j’ai, mais il possible que cela se produise un jour. Surtout vu son prix rikiki.

1,94 € les 250 ml. 

3ème cadavre : le gel douche Sanex Dermo Protector peaux normales 

Ce gel douche est sans conteste un de mes chouchous pour le bain des enfants : c’est bien simple, j’aime tout chez lui !

Je vous l’ai déjà présenté ici car je le rachète facilement.

Prix : 2,60 € les 250 ml. 

4ème cadavre : l’huile de douche nourrissante Argan et Rose Hammam de Ushuaïa 

Ce gel douche Ushuaïa me fait l’effet de constituer une vraie innovation dans la gamme puisqu’il s’agit d’une huile de douche. Le packaging est joli mais ne se démarque pourtant pas vraiment du reste de la gamme, au premier coup d’œil.

Ce que j’ai apprécié chez lui, ce sont avant tout ses vertus nourrissantes sur la peau. Un peu moins son parfum, peut-être trop fleuri pour moi.

J’ai aussi un autre problème avec cette huile de douche, qui fait que je ne la rachèterais probablement pas : elle est plus difficile à rincer que les autres produits pour la douche. J’ai bien conscience qu’il s’agit d’une huile, j’ai donc réduit la quantité de produit que j’utilise mais rien à faire, j’ai l’impression de passer beaucoup plus de temps à me rincer la peau qu’avec un autre gel douche et ça me gonfle un peu.

Je ne sais pas si je dois vous le conseiller ou pas du coup, car elle reste un bon produit et son prix est correct, alors je dirais : à vous de voir. Pour ma part, ce sera non.

Prix : 2,60 € les 250 ml.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 27 mars 2013

You should be dancing yeah (la chanson dans la tête, c’est cadeau)



J’ai reçu pour Noël un présent bien sympathique de la part de la marque Topicrem : le sérum éclat de la gamme Soins Glamour. J’ai vraiment été touchée par ce cadeau car mon blog est modeste et je reste très sensible lorsqu’on semble l’apprécier.


En règle générale, je n’utilise pas de sérum : j’entre pourtant dans la tranche d’âge qui commence à acheter ce genre de soins mais je me suis toujours contentée d’appliquer une crème hydratante le matin et c’est tout. Pourtant, si j’en crois les échantillons que l’on me refile à chaque fois que j’achète un truc à la parapharmacie, ou bien ma peau commence à plisser grave, ou bien on me pousse à la consommation.

Ce sérum de 30 ml se présente sous forme de flacon-pompe. Je tiens à souligner la qualité du packaging au passage : plastique de qualité, pompe qui ne couine pas lorsqu’on l’utilise et qui fait le job jusqu’au bout !

Ce soin coûte la bagatelle de 21 € : c’est tout de même un beau cadeau. Qui plus est sans parabènes.

La première fois que je l’ai utilisé sous ma crème de jour, le résultat m’a vraiment surprise : j’avais comme des paillettes sur la figure. Non, je ne ressemblais pas à une boule à facettes, je ne me suis pas mise à chanter « You should be dancing » à la manière de Travolta mais tout de même. Je ne suis pas fan des paillettes, alors j’ai eu peur d’avoir l’air d’anticiper le réveillon de l’An… mais en fait pas du tout – et quelque part, heureusement ! - : les fines nacres dorées que contient ce sérum apportent beaucoup d’éclat à la peau, en toute discrétion, une fois la crème de jour appliquée.

Lorsqu’on l’applique, ce soin apporte beaucoup de fraicheur et, en plus, il sent très bon (une odeur un peu fleurie). Sa texture gel et sa couleur or réveillent littéralement le teint. La peau est lumineuse et douce et c’est ce que j’ai particulièrement apprécié. Ce soin n’est par ailleurs absolument pas gras : j’ai enchainé ma crème hydratante et ma BB crème par-dessus sans aucun souci.

A l’approche de températures plus clémentes (on peut espérer), je crois que ce sérum trouvera naturellement sa place dans le vanity des vacances : appliqué le soir après la plage, il apportera beaucoup de fraicheur, d’hydratation et d’apaisement au teint, avec un éclat un peu glamour.

Ce sérum bénéficie par ailleurs d’un actif tenseur et d’un dérivé de la vitamine E pour aider la peau à combattre les vilaines rides.

Il est possible que ce sérum fasse partie de ma short list si un jour je me décide à appliquer un sérum sous ma crème de jour. C’est un investissement mais il a une durée de vie correcte (il m’a fait presque 3 mois). Après tout, il faut savoir écouter les professionnels de la cosmétique et être sensible aux messages subliminaux. Et puis, tant qu’on ne m’offre pas d’échantillons de pastilles pour l’haleine, tout va bien...



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 mars 2013

Ma liste de maternité (suite et fin)



Maintenant que la valise de la maman est fin prête (voir le précédent billet ici), il est temps de se pencher sur celle du bébé et sur son trousseau, que l'on choisira avec attention... et de préférence en soldes ou en promotion, vu le temps limité pendant lequel il le portera.
Pour mon premier enfant, les listes que j’ai trouvées sur Internet m’ont bien aidée car je partais de rien et c’était carrément comme si je participais à « Voyage en terre inconnue », Frédéric Lopez en moins.

Voilà donc une petite liste, à personnaliser bien sûr.

Un conseil d'amie au préalable : je ne saurais trop vous recommander de renoncer à acheter des vêtements taille "naissance" car je ne pense pas être la seule à avoir habillé les loulous directement en 1 mois (je ponds des gabarits assez grands, que voulez-vous).

  •  « Pour la salle de naissance : 1 body, 1 pyjama, un gilet ou une brassière en laine, des chaussettes et un petit bonnet en coton » : surtout, n’oubliez pas le bonnet en coton et choisissez-le dans la bonne taille. Trop petit, ce sera un achat pour rien (et l’oursin du porte-monnaie sera très mécontent), trop grand, vous ne pourrez pas le lui faire porter et vous aurez donc droit à une espèce d'affreux préservatif en coton côtelé de couleur beige, gracieusement prêté par la maternité (et qu’en général, on n’oublie pas de lui rendre !).

    La Princesse a eu droit à ce magnifique bonnet
    car celui que j'avais prévu était trop grand pour elle et je crains le jour où elle sera assez grande pour me reprocher de ne pas avoir été foutue de lui en dégoter un à sa taille : si je finis dans une maison de retraite à l'autre bout de la France, je saurais donc pourquoi.

  • « Pour le séjour : 6 à 8 bodies, 6 à 8 pyjamas, 4 paires de chaussettes, 5 bavoirs (à velcro, c’est plus pratique), 2 ou 3 brassières, 1 tenue pour sortir, 4/5 serviettes de bain, 4/5 serviettes de toilette pour le change (attention, accidents fréquents), 8 couches en tissu ou un paquet de couches 3/5 kg s’ils ne sont pas fournis par la maternité, 1 nécessaire de toilette (gel lavant, coton, lait, lingettes, crème pour le change, brosse à cheveux), THE doudou » : à mon avis, il vaut mieux prévoir plus de 4 paires de chaussettes : personnellement, je les change tous les jours, apparemment pas eux.

    Je prendrais aussi plus de 5 bavoirs assez grands : j’en éclusais bien 4 ou 5 par jour minimum, vu que les loulous en portaient un en permanence, à cause des renvois de lait.

    Je ne sais pas ce que ce site Internet entend par "brassières", je traduirais donc par gilets, car ça me semble un peu tôt pour faire porter des soutifs aux filles.

    Enfin, je ne saurais trop vous conseiller de  prévoir un stock de serviettes conséquent et de demander au Papa de se servir du grand cube qui fait du bruit, nommé lave-linge, pour vous en apporter si besoin car, à la maternité, on en salit aussi vite que les riches quittent le pays, c’est vous dire.
Voilà, je crois que c'est tout.

J’espère maintenant que mes listes vous serviront et que je n’ai pas oublié l’essentiel… ah si, il me reste à vous dire le plus important : profitez de votre bébé !

Je n'aurais toutefois pas le culot de vous souhaiter de bien vous reposer (souvenez-vous)...



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 mars 2013

Ma liste de maternité

Hier, au hasard de mes pérégrinations sur Internet, je suis tombée sur un site qui proposait un exemple de check-list avec les trucs indispensables à emmener à la maternité quand on s’apprête à y passer quelques jours de réclusion.

Je me souviens qu’à l’époque où j’étais enceinte, j’avais fait pas mal de recherches sur Internet pour trouver des exemples de liste. J’avais fini par dénicher du bon, du joli et des listes qui ressemblaient à des encarts publicitaires et j’avais donc dû mixer tout ça pour en faire une liste correcte, qui n’oubliait pas grand-chose ou presque.

Alors hier, quand je suis tombée par hasard sur cette liste, la curiosité m’a prise et j’ai eu envie de voir, maintenant que j’ai effectuée deux séjours à la maternité, si ce que l’on conseille aux futures mamans sur Internet correspond à mon vécu : ça pourra peut-être servir à quelqu’un (vous me remercierez quand vous pousserez).


Voici donc ce que l’on conseille à la maman d’emmener lorsque le moment tant attendu de démouler le Flanby est arrivée (et purée, tu as hâte) : 

-     « 1 grande chemise de nuit ou grand tee-shirt (attention, il risque d'être tâché) » : non, il ne sera pas tâché pour la bonne raison que tu enfileras une blouse avant de mettre les pattes en l’air. On te conseille seulement de prendre un t-shirt auquel tu ne tiens pas trop parce que, quand tu le regarderas après coup, tu te rappelleras toutes tes souffrances et tu n’auras plus qu’une envie : t’en débarrasser ! 

-     « 1 paire de chaussettes » : glamour tu resteras, même dans les moments forts de la vie ! 

-     « 1 veste (si vous avez froid) » : il est bien connu qu’on se pèle dans les établissements de santé. Prévoir la doudoune et la chapka si vous habitez au nord de Paris. 

-     « 1 brumisateur » : j’en ai emmené un mais il ne m’a pas servi. La dernière chose dont j’avais envie à ce moment-là, c’était de faire une bataille d’eau. 

-     « Des CD (vous pourrez passer votre disque préféré) + lecteur ou MP3 » : et pourquoi pas la boule à facettes aussi ?

Maintenant, voici la liste des affaires de la maman pour le séjour à la maternité : 

-      « 3 chemises de nuit ou tenues confortables (si possible ouvertes sur le devant si vous allaitez) » : l’ouverture est pratique, c’est vrai, mais attention à bien tout remballer après usage… 

-      « 1 robe de chambre ou un peignoir et des chaussons pour vous déplacer dans les couloirs » : le total look Mme Sarfati, quoi ! 

-      « Slips en filet » : celles qui s’imaginent qu’ils ressemblent aux strings que portent les nanas dans les boîtes de strip vont être drôlement déçues. 

-      « 2 serviettes et un gant de toilette » : pour ma part, je suis restée 5 jours à la maternité, ça fait donc un poil court, à moins d’être trop crevée pour se laver. Prévoir aussi une grande serviette pour la douche. Ben oui. 

-      « savon liquide et désinfectant » : un savon liquide tout bête fera bien l’affaire ! 

-  « Serviettes hygiéniques très absorbantes (maxi nuit) (elles sont parfois fournies par la maternité) » : le « très » avant « absorbantes » n’est pas là par hasard. Je vous conseille de vous équiper : toutes les maternités, surtout privées, ne fournissent pas ce formidable ami qu’est une garniture (c’est comme ça que l’on appelle ça à la maternité et crois-moi, tu n’auras pas envie de la manger). 

-      « votre trousse à maquillage » : histoire d’avoir une tronche à peu près potable pour les visites. Moi, je faisais de l’anémie, j’étais blanche comme un bidet alors c’était Halloween tous les jours. 

-      « des mouchoirs en papier » : parce que le PQ, même s’il est gratuit, ç’est pas très élégant (même si on n’est plus à ça près). 

-      « Votre trousse de toilette : savon, shampoing, produit de douche, déodorant, dentifrice, brosse à dent, brosse à cheveux, eau de toilette, stick pour les lèvres, crème hydratante, ... » : la totale, quoi. Comme si tu partais pour 6 mois, sauf que tu seras tellement crevée que même pour te passer de la crème, tu feras un effort surhumain. 

-      « De quoi vous divertir : un appareil photo, des journaux, un livre, votre carnet d'adresse, stylo, papier, votre smartphone et votre chargeur, les enveloppes des faire-part à compléter pendant que bébé dort » : le divertissement mesure à peu près 50 cm, pèse plus ou moins 3 kg et se trouve à côté de toi alors inutile de dévaliser le marchand de journaux. Et puis, quand bébé dort, hé bien tu dors aussi. Le téléphone ET le chargeur, par contre, c’est indispensable (il constitue ton seul lien vers l’extérieur, c’est donc ton meilleur ami, pour harceler tout ta famille avec tes « je veux sortir d’ici ! ») » 

-      « Un sac pour le linge sale, des bouchons d’oreilles, des fruits secs, barres de céréales et autres douceurs » : pourquoi des bouchons d’oreille ? pour ne pas entendre bébé pleurer peut-être ? La nourriture, c’est pour l’énergie : tu verras, tu en auras besoin quand tu te lèveras pour la 14ème fois consécutive de la nuit.

Voilà qui constitue une bonne base, à compléter bien sûr, mais les essentiels y sont. Reste à préparer les affaires du bébé mais, comme cette liste est longue (et le billet aussi du coup), vous devrez patienter un peu… ce sera pour un prochain billet.

Rendez-vous sur Hellocoton !