mardi 28 février 2012

Revue Betrousse Christmas Beauty : le sublime soin des mains Algotherm


Je suis une faible femme… mais une faible femme radine, ça compense.

Aussi, quand j’ai découvert le site www.betrousse.com qui proposait une trousse beauté avec 11 produits en taille réelle pour 39 € (+ 7,90 € de frais de port - 3 € pour une première commande, soit 4 ,90 € au final) au lieu de 275 €, soit 85 % de réduction , j’ai tout de suite su que je n’allais pas résister très longtemps. Quelques jours en fait : j’ai craqué un jour de novembre 2011 et j’ai acheté la Betrousse Christmas Beauty. 

Je vous propose donc de faire une revue des produits qui composaient cette trousse, indisponible aujourd’hui à la vente (mais remplacée par d’autres éditions à des prix tout aussi alléchants bien sûr).

On commence par le Sublime soin des mains Algotherm.

source photo : www.algotherm.fr

J’avoue que cette crème est l’une des principales responsables de mon achat : j’écluse les crèmes pour les mains comme Zahia les joueurs de foot. Mes mains sont en permanence desséchées, été comme hiver : j’ai la peau très sensible à cet endroit et le contact répété avec le savon, l’eau et surtout les produits d’entretien, malgré le port de gants de ménage qui finissent toujours par devenir un peu poreux, la malmène beaucoup.

En général, j’achète la crème pour les mains au Cold Cream d’Avène mais là j’avais envie de changer. Cette trousse tombait à pic... Bon, ça va, on justifie ses dépenses comme on peut : pourquoi acheter 11 produits quand on n’a finalement besoin que d’un seul d’entre eux ? Quand je vous disais que j’étais une faible femme…

Les promesses de ce produit m’ont tout de suite semblées alléchantes : le tube est vraiment très élégant, d’ailleurs je l’emmène avec moi dans la journée et je le pose bien en évidence sur mon bureau. Je le trouve plutôt décoratif et comme Algotherm n’est pas une marque très connue, ça fait parler les curieuses. Quand je leur donne le prix, ça leur cloue le bec : 50 ml = 16,80 € ! Je n’ai même pas besoin de m’étaler sur la façon dont je me le suis procuré, de toute façon, elles me disent que c’est beaucoup trop cher pour elles. J’avoue que je trouve le prix très élevé : je n’aurais moi-même jamais dépensé ce prix-là pour une crème pour les mains si je ne l’avais pas eu dans la Betrousse.

Qui plus est maintenant que j’ai quasiment terminé le tube. Cette crème n’est en effet pas assez puissante pour sauver mes mains agressées par ces pu… maudites gerçures. J’ai donc utilisé cette crème dans la journée, au bureau notamment, pour apaiser mes mains attaquées par le froid sibérien mais j’ai continué à utiliser la crème Avène pour la nuit. Le Sublime soin des mains Algotherm est par contre tout à fait adapté pour soulager les mains dans la journée et leur permettre de se réhydrater vite fait bien fait. Sa texture très vite absorbée par la peau laisse une sorte de film protecteur pas gras du tout sur la peau, ce qui est très pratique car on peut reprendre ses activités tout de suite après l’application.

Le parfum est aussi très agréable, un peu poudré et pas envahissant. J’ai beaucoup aimé mais ça dépend des goûts de chacun.

Un autre point positif : l’absence de parabènes et de phenoxyethanol dans la composition, je commence à y être de plus en plus sensible pour ma part. La crème est formulée à base d’extraits d'Algue Chlorelle, de pâquerette et de beurre de karité… mais on n’échappe pas à l’alcool et au Dimethicone, dommage.

Cette crème est donc efficace pour hydrater la peau des mains superficiellement agressée par le froid, notamment, mais pas assez pour les cas désespérés dans mon genre. Il s’agit d’un bon produit selon moi, à garder dans son sac à main, d’autant plus que le tube est très beau, mais dont le prix reste beaucoup trop élevé pour ma bourse. Je ne le rachèterai pas.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 février 2012

Des histoires de bonnes femmes


J’ai passé la soirée sur TMC hier soir, j’ai regardé le spectacle « Motherfucker » de Florence Foresti.

Je ne vais pas en faire la critique ici, je n’en ai pas la prétention, disons que j’ai bien aimé ce spectacle, sans plus. Je ne me suis pas roulée par terre, j’ai plus souvent souri que ri et globalement j’ai préféré – et de loin – son précédent spectacle (à cause de l’avion de Barbie notamment).

Il n’empêche qu’il faut remercier Florence Foresti d’une chose : elle a contribué avec ce spectacle à faire en sorte que l’on arrive aujourd’hui à parler de la maternité sans tabou. Et c’est encore récent… Merci les forums, merci les blogs, merci les Maternelles aussi et d’autres – j’en oublie.

Quand j’étais petite, les vieux disaient souvent à propos des bébés : « tout ça, ce sont des histoires de bonnes femmes ! ». D’ailleurs, Florence Foresti le dit à la fin de son spectacle, pas comme ça mais c’est l’idée : si on disait aux futures mamans ce qu’est l’accouchement, comment cela se passe réellement, ça leur ferait peur. C’est un peu comme s’il y avait une sorte d’omerta sur le sujet de l’accouchement. Mieux vaut ne rien dire ou en tout cas le moins possible, chacune découvrira bien assez tôt la réalité des choses. De toute façon, il sera impossible de faire marche arrière …


 Ce passage du spectacle m’a ramené à mon cas personnel.

Quand je suis tombée enceinte de mon premier enfant, toute ma famille était ravie évidemment. Néanmoins, personne, pas même ma mère ou ma grand-mère, ne m’a dit à quoi m’attendre le jour de l’accouchement. J’ai découvert par moi-même, sur le tas comme on dit.

On ne m’a pas dit : « tu vas souffrir de longues heures » mais on m’a dit : « l’accouchement c’est parfois long ».

On ne m’a pas dit : « les contractions font très mal », on m’a dit : « tu pourras toujours choisir la péridurale ».

On ne m’a pas dit « tu vas te retrouver les jambes en l’air avec toute une équipe médicale en train de guetter la sortie de l’héritier » mais on m’a dit « il n’y a pas beaucoup d’intimité dans ces moments-là ».

Pourtant on m’a dit : « ce sera le plus beau jour de ta vie » et ça, c’était vrai…
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 février 2012

TAAJ... joliment bien fait de l'acheter !


 
Et voici mon premier billet : quel stress !

Pour inaugurer comme il se doit ce nouveau blog, j’ai choisi de vous parler de l’un de mes coups de cœur du moment dans le domaine des cosmétiques : il s’agit de la crème anti-âge de l’Himalaya de la marque TAAJ. 

source photo : www.taaj.fr


J’utilise cette crème depuis environ 2 mois, à raison d’une application chaque soir (il m’est arrivé quelque fois de l’utiliser à la place de ma crème hydratante habituelle, le matin, car elle n'est pas trop collante pour pouvoir faire office de crème de jour). 

J’ai découvert cette marque tout à fait par hasard, il y a environ un an maintenant : par un bandeau publicitaire sur le site Internet de France 2 ! La chaîne diffusait également le spot publicitaire de la marque à cette époque-là : une voix off féminine plutôt mielleuse faisait l'article, un peu façon boutique de téléachat, pas le genre de pub qui donne une image flatteuse de la marque. J’avais néanmoins été attirée par le packaging du produit (à dominante blanc et marron, pour une fois, ça change), que j'avais trouvé élégant et plutôt discret. J’en suis restée là à l’époque.

En fait, j’ai acheté ce tube de 50 ml à 12 € (au lieu de 20 à 30 € selon les commerçants) sur un site Internet de ventes privées, bien connu des paniers percés dans mon genre.

Et ce fut une bonne surprise – comme quoi parfois il ne faut pas toujours rester sur sa première impression.

J’ai adoré la texture de cette crème : épaisse mais pas trop pour pouvoir être absorbée rapidement par la peau. A cela s'ajoute un parfum délicat.

La peau ne colle pas après l’application car la texture de la crème semble comme "fouettée". Elle reste une des rares crèmes anti-âge que j’ai testées jusqu’ici qui m’a procuré un tel plaisir d’application (avec la crème fraîche de Nuxe).

Pour l’efficacité, c’est toujours relatif avec les crèmes antirides : pour ma part, j’ai trouvé que ma peau était souple et douce après l’application, ce qui me convient assez. La crème laisse aussi un parfum un peu poudré sur la peau, agréable et sans être entêtant (rien de pire avant d'aller se coucher !).

Voilà, c’est la première crème antirides que je vous conseille, en plus, elle convient à toutes les peaux. 

J’ai fini le tube hier soir : je pense que je rachèterai ce produit.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dîtes, il reste un peu de place pour moi sur la blogo ?


"Maman est occupée !" : j’ai commencé à prononcer cette phrase il y a 5 ans : vous l'auriez parié, c'est l'époque à laquelle ma famille s’est agrandie.

Depuis, il ne se passe pas une semaine sans que je ne prononce – ou que j’entende dire - ces fameux 3 mots qu’Alain Delon n’aurait pas reniés, à tel point que j’ai décidé de baptiser ce blog comme ça.

Rendez-vous sur Hellocoton !