Articles

Affichage des articles du février, 2017

Il y a une éternité... Il y a un siècle... Il y a 5 ans (concours #mamanestoccupeea5ans !)

Image
On va arrêter là avec Joe Dassin, hein, sinon on va avoir l'Eté indien dans la tête toute la journée et pour peu qu'on soit un peu déprimés par l'absence des loulous pour cause de vacances scolaires, on va finir par se jeter par la fenêtre (et, si tu te trouves comme moi au rez-de-chaussée, ça n'a aucun intérêt).
Tu crois que les loulous me manquent ? Meeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuh non, pense-tu, qu'est-ce qui te fait dire ça ? Disons que le seul avantage de ces deux interminables semaines de vacances scolaires, c'est qu'on ne me confond plus avec Mère Denis le soir quand je rentre : elle n'est pas en RTT, elle est au chômage technique.

Oui, je l'avoue, globalement, les journées ne sont tout de même pas très funky.Mais aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres car, en ce mercredi 22 février 2017, le blog fête ses 5 ans. Non, ça va, le coup de vieux reste supportable, c'est plus facile qu'avec les anniversaires des loulous et les miens.

Je ne vous parlerai pas de lui...

Image
... enfin, si, juste un petit peu. Car, oui, c'est vrai, quand l'aventure du blog a commencé, j'ai promis de rester aussi secrète que possible et de maintenir notre anonymat, enfin, surtout le sien.
Et pourtant, vous savez, si ce blog existe encore aujourd'hui, c'est aussi grâce à Papa est occupé. Je sais qu'il lit mes billets (coucou, mon lapin !), qu'il s'intéresse à son évolution - "Tu n'écris pas beaucoup, en ce moment, je me trompe ?" - et qu'il partage aussi les quelques avantages qu'il nous procure (et c'est bien normal).
Alors, en ce 14 février, notre 17ème Saint-Valentin en l’occurrence, à l'aube de l'anniversaire des 5 ans du blog et pour ce 400ème billet (déjà), je peux bien faire une petite entorse à mes engagements pour vous parler de lui.
Bon, en ce moment, il pique un peu : la Princesse a d'ailleurs décrété une grève du bisou en signe de protestation. Moi, je résiste mais j'ai hâte que la mode des …

Mes dernières lectures #8

Image
2017 commence plutôt bien en matière de lecture : j'ai lu plusieurs livres en janvier et février m'a l'air parti sur le même pied. Je viens d'ailleurs de terminer un autre bouquin hier soir, dont je vous parlerai dans un prochain billet. En effet, j'ai déjà suffisamment de matière pour aujourd'hui, avec 2 romans de Michel Bussi, dont je ne me lasse absolument pas du style, une petite déception et une très belle découverte.



"Maman a tort" de Michel Bussi
J'ai abordé ce livre prudemment, ayant lu quelques critiques quant à la difficulté de "rentrer" dans l'histoire, voire même à la comprendre. Pourtant, à ma grande surprise, j'ai accroché tout de suite au récit et je n'ai pas eu de soucis de compréhension. Comme quoi. Le résumé du 4ème de couverture donnait d'ailleurs un bel aperçu du ton : "Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant. Quand Malone, du haut ses 3 ans et demi, affirme que sa maman n'es…