jeudi 26 mai 2016

Murphy, le retour


Tu te souviens l'année dernière, à la même époque, quand je te disais que les emmerdes arrivaient toujours en groupe à la maison, hum ? Hé bien, je te confirme également que le bon vieil adage : "Un malheur n'arrive jamais seul" vaut aussi pour 2016 !

Je me méfie maintenant du mois de mai et de ses ponts, rapport à l'année dernière. Pourtant oui, je le reconnais, j'ai baissé la garde pendant le week-end de l'Ascension, tu sais, les 4 jours qui ont fait office d'été, chez nous, dans le Nord. Ben oui, depuis il pleut, il vente et il fait un froid de bête (6°C hier matin). Si, si, j'ai vérifié en personne : il faisait 6°C hier à 5h30 du matin.

Tu la sens venir, la bonne nouvelle ? Mais attends, faut que je te raconte notre galère annuelle du mois de mai depuis le début car, oui, elle est de retour ! Cette année, c'était à la Pentecôte qu'il fallait se méfier, enfin les jours qui ont suivi.

1er round le mardi : mon Grand, dans un atterrissage Batmanien mal négocié - et ce, malgré nos nombreuses remarques parentales, dont visiblement il se fout comme de son premier coton-tige - le Grand a... cassé son lit ! Voici donc que le coup d'envoi de la scoumoune était donné quand nous nous sommes retrouvés à démonter ce qu'il restait du pieu et à ménager à Batman une couche digne de ce nom, pile au moment de l'apéro. Ça a le don de me mettre en rogne, ça, d'être obligée de dépasser l'heure fatidique de l'apéro pour réparer les conneries nainesques, un peu de respect, quand même, pour ce moment sacré de ma journée.

Renseignement pris, ce vol plané va nous coûter dans les 300 - 400 euros pour le remplacer. Je te rappelle que nous sortons d'une rupture de canalisation (dont la réparation tout compris va avoisiner les 1 000 €, non remboursés, bien sûr, par l'assurance puisqu'il est bien connu qu'elle n'assure jamais un caramel, c'est le cas de le dire, quand on en a besoin). On s'est vengés d'ailleurs, on a tout résilié chez eux depuis...

2ème round le mercredi et le jeudi : la Princesse nous honore d'une diastro (diarrhée + gastro, tu avais compris), avec la fièvre assortie, bien entendu.

3ème round le vendredi : la Princesse va beaucoup mieux... mais pas son frère, qui nous offre une belle gerbe à 3h30 du matin. Pour te ruiner une nuit de sommeil, je te conseille de nettoyer tes sols et tes toilettes en pleine nuit, c'est radical.

4ème round : le samedi et le dimanche. Le Grand se réveille en pleine forme : la gastro a semble-t-il passé son chemin. Oui, effectivement, elle est repartie vivre chez sa sœur mais avec moins de bagages tout de même. Néanmoins, toutes ces diastros nous ont créé pas mal de lessive, mine de rien. C'est donc le samedi que le lave-linge a choisi de canner. Normal. 650 € plus tard, nous venons donc de recevoir notre nouvelle machine à laver (le premier qui me dit que c'est un beau cadeau de Fête des Mères, ça va barder).

Tu pourrais croire que cela s'arrête là mais non : la loi de Murphy, c'est pas de la gognotte, elle est perverse et elle s’apprêtait à frapper encore une fois. Sur Papa est occupé, cette fois, qui n'avait pas encore eu sa tuile de mai : pour le 5ème round, nous avons eu un bon vieux malaise, avec détour par les urgences, toujours en pleine nuit. C'est pour ça que je sais parfaitement quelle était la température extérieure hier matin.

Bon, rassurez-vous, il va mieux, heureusement, mais il est à l'arrêt pour quelques jours. Dommage car il parait qu'il y une ambiance d'enfer dans les stations-service du pays depuis quelques jours, avec l'organisation de jeux de patience - qui tiendra le plus longtemps dans la queue sans mettre un coup de pelle à la vieille juste devant venue chercher 5 putains de litres pour sa Twingo - et de rapidité - à toi de deviner combien de véhicules vont pouvoir être ravitaillés avant la fermeture des pompes : si le pompiste vient poser un plot devant ton capot, t'as perdu !

On ne peut pas dire, ce François H. est un sacré bouffon, quand même, jamais à court d'idées pour mettre de l'ambiance dans le quotidien des français à des moments stratégiques de leur vie comme passer des examens ou encore aller voir les matches de l'Euro (je connais quelques furieux à qui tu n'iras pas dire qu'il ne s'agit pas d'une période de la plus haute importance).

Tu comprendras donc que j'ai hâte de retrouver un peu de calme et de "normalité" dans mon foyer. En espérant que Murphy nous lâche un peu la grappe car avec lui, c'est comme avec les travaux : on sait quand ça commence...

Ce Murphy-là était bigrement moins pervers quand même... Si tu l'as connu, dis-le en commentaire : c'est le moment de se prendre un bon coup de vieux, ça nous manquait, tiens...



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 17 mai 2016

La Princesse a testé... le Little Sac Surprise de Week-end à la mer ! (+ concours)


Ce que j’aime avec le mois de mai, c’est qu’il s’agit d’un mois traditionnellement plein de surprises, tout simplement parce que l’hiver fait systématiquement son grand retour à un moment donné : la faute à ces satanés Saints de Glace des 11, 12 et 13 mai.

Et, bien entendu, 2016 n'a pas fait exception à la règle. Donc, si je te résume la situation par chez moi, l’été cette année, c'était pendant le Pont de l’Ascension – quelque part, tant mieux, un maximum de gens ont pu en profiter – et… c’est tout. Car, depuis le 10 mai, l’hiver a semble-t-il installé ses quartiers d’été par chez moi, les chaussons ayant donc vite remplacé les Birks, la table de jardin et le barbecue étant repartis hiberner sous leur bon vieux plastique. Pour te dire, vendredi soir, pour la plus grande joie de l'oursin du portemonnaie, on a même rallumé le chauffage que l’on croyait éteint pour plusieurs mois. Pour résumer, il fait 5°C le matin, un vent à décorner Bernadette Chirac dans la journée et surtout il pleut.

C’est dans cette ambiance météorologique agréable et moralement revigorante que j’ai reçu ce très sympathique colis pour la Princesse, qui nous a opportunément fait chaud au cœur (à défaut des pieds) :




Hé bien moi je dis que j’ai beaucoup de chance d’avoir des partenaires de blog qui me remontent le moral car, avouez-le, cette tenue est vraiment très belle et nous plonge direct dans une ambiance estivale !

J’ai donc reçu ce qui s’appelle un Little Sac Surprise avec, à l'intérieur, une tenue complète
composée d'un gilet, d'une robe sans manches et d'un legging assorti pour la Princesse, que tu peux admirer en pleine séance de mannequinat – au moment où nous avons pris les photos, il pleuvait et la température extérieure devait cuber à environ 10°C, tu comprendras que je n’ai pas eu de mal à la convaincre de m’accorder quelques instants pour les besoins du blog … 





Il s’agit là d’un tout nouveau concept que propose la boutique Week-end à la mer, un site que j’aime beaucoup pour la qualité des articles proposés et avec qui tu as déjà fait connaissance ici. Je t’explique l’idée : Week-end à la mer propose sur sa boutique en ligne la possibilité d’opter pour un Little ou pour un Maxi Sac Surprise, que chacun pourra choisir en fonction de son budget et de ses besoins. Chaque client a donc le choix entre :

  • Un Little Sac Surprise contenant soit 3 articles pour bébé d’une valeur de 70 € environ, vendus au prix de 29 €, soit 3 articles pour enfant d’une valeur de 80 € environ, vendus au prix de 34 € ;
  • Un Maxi Sac Surprise contenant soit 5 ou 6 produits pour bébé d’une valeur de 100 € environ, vendus au prix de 49 €, soit 5 ou 6 produits pour enfant d’une valeur de 120 € environ, vendus au prix de 54 €.

Je trouve l’idée de ces Little Sacs Surprise vraiment innovante et tout à fait séduisante, notamment quand tu as un cadeau à faire et que tu n’as pas trop d’idée ou que tu ne connais pas bien les goûts du destinataire… ou tout simplement quand tu n’as pas le courage d’aller faire ta Paris Hilton sous la flotte et par 5 °C dans le centre-ville du coin.

Le processus de commande en ligne est simple : il suffit de choisir quel type de Sac Surprise tu souhaites commander (Little ou Maxi), puis de sélectionner à qui il est destiné (bébé ou enfant, fille ou garçon), et enfin la taille des vêtements. Tu ajoutes ta sélection au panier et voilà !

Ta commande sera traitée avec grand soin et surtout beaucoup de goût par la boutique (
je n'ai absolument aucun doute là-dessus). En effet, c'est elle qui va composer elle-même la tenue en fonction de ta sélection : elle va te livrer une tenue aux petits oignons, tu peux leur faire confiance ! Je peux te dire aussi que la tenue arrivera probablement accompagnée d’un petit paquet de bonbons (je te préviens pour que tu aies le temps de le planquer et de le manger car après tout, vu le temps pourri, tu peux encore grossir un peu) et peut-être aussi d’un cadeau bonus : pour moi, ce fut un très chouette porte-clés en forme de poisson orange (que tu peux apercevoir sur la première photo). Ta commande arrivera de surcroît dans un joli sac cabas bleu marine, lui aussi visible sur la première photo, que tu pourras réutiliser à ta guise (je crois que nous allons l’utiliser pour nos allers-retours à la bibliothèque du coin car il m’a l’air solide).

En termes de prix, je peux te dire que l’oursin du portemonnaie a déjà fait ses calculs et qu’il approuve totalement ce concept de Sacs Surprise : tu parles, le contenu du Sac est vendu à moitié prix de sa valeur ! Alors, même avec 4,90 € de frais de livraison, c’est un concept économique.

Et puis, même si j’ai bien conscience que tu ne peux pas t’en rendre compte sur mes magnifiques photos, je peux t’assurer que le tissu des vêtements est vraiment de qualité : le coton est bien épais, la finition est de qualité, bref, tu peux commander en toute confiance. Pour preuve, Week-end à la mer a offert il y a deux ans un t-shirt (rose forcément) à la Princesse qui n’a pas bougé d’une oreille malgré les nombreux séjours en machine (figure-toi que l’année dernière, nous avons porté des t-shirts, oui. Non pas chez nous, voyons : en Ardèche, pendant les vacances, bien sûr).


Bon, allez, comme il fait un temps pourri et que l’on a bien besoin d’un peu d’évasion (et que l’Ardèche me manque vachement tout d’un coup), l’un d’entre vous va pouvoir juger sur pièce de la qualité de ces chouettes vêtements car j’ai un Little Sac Surprise à vous faire gagner sur le blog !

Pour participer au jeu, il vous suffit de compléter le formulaire de participation ci-dessous ET de me laisser impérativement un commentaire sous ce billet, dans lequel vous allez me dire quel est votre article préféré dans la boutique en ligne (avec le lien vers l'article en question). Attention : je ne validerai QUE les participations des personnes qui m'auront laissé un commentaire ET complété le formulaire.

Le jeu débute dès la publication de ce billet et prendra fin le 25 mai 2016 à 23h59 (heure de Paris). Le giveaway est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer.

Chaque relais du jeu sur Facebook, sur Twitter et/ou sur Google + rapportera exceptionnellement 2 chances supplémentaires et cumulables pour le tirage au sort, à condition de m'indiquer le lien exact du relais dans la case prévue à cet effet dans le formulaire. De même, j'accorderai une chance supplémentaire et cumulable à tous ceux qui suivront la marque sur Facebook et/ou Twitter.

Une fois le concours clos, je tirerai au sort le gagnant du Little Sac Surprise à l'aide de Random.org et j'annoncerai son pseudo sur les réseaux sociaux, où je vous invite à me suivre, dans les jours qui suivront. Le Little Sac Surprise sera envoyé directement par la boutique Week-end à la mer au gagnant.

Je vous souhaite bonne chance et j'attends vos bonnes ondes pour que la chaleur revienne enfin par chez moi ! Après, je ne vois plus que le cierge à l'église...

  
- Little Sac Surprise offert par la marque, que je remercie infiniment pour sa gentillesse et sa générosité -


- Edit du 26 mai 2016 : le concours est terminé, bientôt le résultat ! - 




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 mai 2016

Mes dernières lectures #2


Comme vous le voyez, je fais dans le suspense en ce moment : quoi de mieux pour s’évader du quotidien que de s’intéresser aux problèmes des autres, fussent-ils des personnages de fiction ? Voici mon tableau de chasse de ces dernières semaines :



 
Le cortège de la mort d'Elisabeth George

J’ai beaucoup entendu parler de cette grande dame de la littérature policière : il était temps pour moi de faire sa connaissance.

Sur les conseils de proches, je me suis portée sur Le Cortège de la mort, un gros pavé de plus de 650 pages. Quand je pense qu’il y a encore quelques mois, j’aurais renoncé d’emblée à me lancer dans une lecture aussi longue, par crainte de ne pas trouver le temps nécessaire pour la terminer ! Aujourd’hui, je ne me pose plus cette question : si le résumé me plaît, je fonce et je l’emprunte ! Le voici, d’ailleurs, ce résumé :

"Depuis le meurtre de son épouse, l'inspecteur Thomas Lynley n'a pu se résoudre à reprendre son poste à Scotland Yard. Lorsqu'une femme est retrouvée égorgée dans un cimetière londonien, sa remplaçante, Isabelle Ardery, y voit l'occasion rêvée de résoudre une affaire criminelle qui pourrait donner de l'élan à sa carrière. Mais, loin de faire l'unanimité au sein de son équipe, elle comprend qu'il lui sera difficile de parvenir à ses fins sans l'aide du très respecté Lynley, qu'elle appelle en renfort."

La principale caractéristique de ce roman policier, c’est la mise en parallèle de deux récits distincts, dès le départ, sur deux tons différents, et qui, de prime abord, ne semblent pas avoir de liens entre eux. Mais, vous vous doutez bien que, si l’auteur a choisi cette option, c’est qu’il savait où il allait !

La deuxième caractéristique de ce livre, c’est le nombre important de personnages, secondaires ou pas : cela nécessite une bonne concentration sur sa lecture et surtout une bonne mémorisation des détails. J'ai apprécié aussi les descriptions précises que fait l'auteur de chacun des personnages : leurs travers, leurs manies, leur caractère.... Cela amène souvent beaucoup d'humour et cela rend le récit très agréable à lire.

Dans ce roman, l’auteur distille son suspense au fil des pages en prenant tout son temps, d'autant plus que l'épaisseur du livre le permet. J’ai bien aimé ce livre, je ne regrette pas de m'être enfin intéressée de près à Elisabeth George, même si l'histoire peut parfois s'avérer moralement choquante, surtout pour mon cœur de mère.

Je pense très sincèrement lire d’autres ouvrages de l’auteur prochainement, qui a l'art et la manière de bien fignoler son récit. Si ce pavé ne vous fait pas peur, allez-y.


Central Park de Guillaume Musso

Avec ce livre, j'ai poursuivi ma découverte de l’univers de Guillaume Musso, dont le dernier livre La fille de Brooklyn, paru récemment, me tente beaucoup d’ailleurs : j’ai lu le résumé et j’avoue que j’ai hâte de le tenir entre mes mains. Mais revenons-en à Central Park.

Le résumé :
"Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
New York, huit heures du matin ...
Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre."

Central Park est peut-être l’un ouvrages des plus connus de l’auteur (en tout cas, j'en ai souvent entendu parler). Comme le précédent roman que j’ai lu de lui, j’ai mis à peine quelques heures à le dévorer. Au programme, beaucoup de rebondissements, une belle histoire d’amour, un road trip, bref, une histoire très actuelle et qui plaira sûrement aux plus jeunes.

... Reste quelques détails du récit un peu tirés par les cheveux et quelques invraisemblances, mais on pardonne… Toutefois, je vais faire un break avec Guillaume Musso : j'ai peur de me lasser de son schéma d'écriture, alors, je reviendrai vers lui un peu plus tard car je tiens vraiment à profiter pleinement de ses écrits, très réussis. Oui, je suis compliquée, je sais.


Le cachot de Hautefaille de Marie-Bernadette Dupuy

Avec ce livre, Marie-Bernadette Dupuy aborde une autre facette de son talent d’écrivain et se met en danger pour les personnes ayant lu, comme moi au préalable, ses sagas du type de L’Orpheline du bois des loups, en adoptant un registre tout à fait différent. Comme j'aime beaucoup son style d'écriture, léger, j'ai demandé à voir, enfin, à lire.

Le résumé :
"Journaliste, Diane se rend en vacances dans les Highlands, en Écosse. Elle espère y trouver le calme dont elle a besoin pour achever la rédaction de son premier roman. Dans son hôtel, elle se lie d'amitié avec Sarah et Jérémie, un jeune couple en voyage de noces. Le trio se trouve bientôt confronté à une série de crimes inexplicables qui ensanglantent la région voisine du Loch Ness...
En visitant le château de Highstone, où un chevalier français a péri au fond d'un cachot, Sarah est assaillie de visions. Qu'est-elle donc venue chercher sur les landes écossaises ? A-t-elle déjà vécu dans ce château ? Y aurait-il un lien entre les crimes et le jeune couple ?"

Je l'avoue, dès le départ, c'est le château en couverture qui m'a fait de l’œil : si j'ajoute que je suis une grande fan des soeurs Brontë et de Daphné du Maurier, tu auras tout compris. On ne se refait pas, je te rappelle que dans la famille, nous adorons visiter des châteaux (que de souvenirs !).

Dans ce livre, Diane, le personnage principal, me fait furieusement penser à la femme écrivain qui accompagnait de temps en temps Hercule Poirot dans la célèbre adaptation télévisée des romans avec David Suchet, diffusés encore récemment sur TMC.

Dans ce livre, le récit est très romancé, quelquefois invraisemblable et j’avoue m’être demandée si j’allais continuer ma lecture, au début… Et puis, j’ai renoncé à cette idée et j’ai poursuivi : finalement, je n’ai pas eu à le regretter.

Le récit prend de l’ampleur au fur et à mesure, pour aboutir finalement à une histoire de facture très correcte. Si comme moi vous êtes fans d’Agatha Christie et de châteaux moyenâgeux, cela vous plaira sûrement car le suspense se maintient jusqu'au bout, une fois que vous êtes pris dans les filets de l'histoire. Je vais toutefois en rester-là avec cet auteur, enfin : pour le moment. 

Si vous avez des livres ou des auteurs à me conseiller, je suis preneuse, sachant que je viens de commencer un livre de Michel Bussi et que je crains fort d'avoir du mal à m'en défaire...

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 3 mai 2016

Dans la camionnette du facteur #5 (+ concours - re !)


J'ai tendance à me méfier du mois de mai et de ses ponts. Ah, le joli mois de mai, comme on dit : on a vu ce que cela a donné en 2015. Cette année, je prends donc mes précautions avant de dire que je vais profiter du viaduc qui s'annonce dès jeudi : en général, les merdes de type panne de voiture, accident, maladie, pépin domestique ont tendance à arriver ces jours-là par chez nous. Méfiance, donc. Pour un peu, on irait presque bosser vendredi, histoire de conjurer le sort.

Nan. Quand même. Sachez toutefois que Papa est occupé bosse vendredi et samedi et qu'il va probablement rentrer tard. Et que l'on va s'asseoir sur l'apéro le soir, par conséquent. Il va probablement faire beau aussi, puisque l'on n'aura pas l'occasion de prévoir un barbec' : c'est couru d'avance.

Heureusement, le facteur nous a apporté de quoi nous occuper. Tout d'abord, de la lecture pour la Princesse : 3 livres des éditions l'Ecole des Loisirs, gagnés chez ma copine @mablogattitude, et dont tu peux voir les couvertures en photo sur mon compte Instagram, ainsi que sur le côté gauche de cette page du blog mais en miniature. Il s'agit de l'Ile aux câlins, Plouf et Le loup sentimental. Plouf rencontre déjà un vif succès puisqu'il a fait l'objet d'une étude en classe (sache que tout ce qui touche de près ou de loin à l'école suscite beaucoup d'intérêt et d'excitation chez la Princesse : pourvu que ça dure).

Nous avons également reçu nos deux places de cinéma pour aller voir Le Livre de la Jungle, gagnées chez @expressionsdenfants. Je pense y aller avec mon Grand ce jeudi après-midi ou bien dimanche : après avoir vu la bande-annonce, je crains que la Princesse n'ait un peu peur de Shere Khan et de Bagheera, dans la mesure où leur taille me semble impressionnante à côté de celle de Mowgli et que le film n'est présenté qu'en 3D, ce qui en accentuera probablement encore les effets.

A défaut d'un grand écran, la Princesse pourra profiter de la petite lucarne... et moi aussi d'ailleurs car je compte bien tirer parti de l'une de ces 4 soirées à venir aux côtés des loulous pour regarder Le voyage d'Arlo, DVD reçu en cadeau (mais j'ignore bien par qui). Nous n'avions pas eu l'occasion d'aller le voir au cinéma, voici une séance de rattrapage bienvenue.

Quelques jours auparavant, nous avions également reçu deux autres DVD : Transformers Robots In Disguise Super Bumblebee ainsi que le volume 2 de la deuxième saison de Mia & moi. Un DVD pour le Grand et un DVD pour la Princesse, pas de jaloux et beaucoup d'enthousiasme car la Princesse est une grande fan de Mia, héroïne découverte il y a presque 2 ans déjà et qui rencontre toujours un grand succès à la maison (même chez le Grand, d'ailleurs).




Chacun de ces 2 DVD contient 6 épisodes, qui ont déjà fait l'objet d'une diffusion sur la chaîne Gulli. Dans ce deuxième volume de la saison 2 de Mia & Moi, disponible à la vente depuis le 19 avril 2016 au prix de 9,99 €, Mia et ses amis doivent trouver les 4 anneaux de la couronne d'Ono, le roi des licornes et père de la licorne préférée de Mia, Onchao. Une fois les anneaux rassemblés, ils pourront créer un remède qui rompra l'enchantement lancé par Rixel sur les licornes. Dans cette seconde saison, de nouveaux personnages apparaissent, ainsi que de nouveaux décors : j'avoue beaucoup apprécier le look de Rixel, surtout ses lunettes, que ne renierait pas Michou...

Dans le DVD Transformers Robots In Disguise Super Bumblebee, on retrouve les personnages rencontrés dans le film Transformers mais en dessin animé. Certes, l'absence de Megan Fox dans cette version est une perte de taille pour les plus grands mais les enfants seront ravis de retrouver les personnages du film. Cette fois, Bumblebee et son équipe, les Autobots, subissent l'attaque de Grimlock et Bumblebee n'en ressort pas indemne. Pendant ce temps, Optimus se prépare à combattre une force maléfique qui menace Cybertron et la Terre de destruction.

Ce DVD est lui aussi disponible à la vente depuis le 19 avril dernier, au prix de 9,99 €... mais avant que tu ne te précipites chez ton revendeur, hé bien, j'ai un exemplaire de chacun de ces DVD à vous faire gagner sur le blog, soit 2 heureux : vous pouvez bien entendu jouer pour le DVD du second volume de la saison 2 de Mia & moi et pour le DVD Transformers Robots In Disguise Super Bumblebee.

Pour participer au jeu, il vous suffit de compléter le formulaire de participation ci-dessous ET de me laisser impérativement un commentaire sous ce billet, dans lequel vous pouvez par exemple me dire ce que vous prévoyez de beau pour ce week-end, long ou pas. Attention : je ne validerai QUE les participations des personnes qui m'auront laissé un commentaire ET complété le formulaire.

Le jeu débute dès la publication de ce billet et prendra fin le 10 mai 2016 à 23h59 (heure de Paris). Le giveaway est réservé à la France métropolitaine, à raison d'une seule participation par foyer.

Comme d'habitude, chaque relais du jeu sur Facebook, sur Twitter et/ou sur Google + rapportera une chance supplémentaire et cumulable pour le tirage au sort, à condition de m'indiquer le lien exact du relais dans la case prévue à cet effet dans le formulaire.

Une fois le concours clos, je tirerai au sort les gagnants de chaque DVD à l'aide de Random.org et j'annoncerai leurs pseudos sur les réseaux sociaux, où je vous invite à me suivre, dans les jours qui suivront. Les DVD seront envoyés directement par la marque aux gagnants.


Suite à nos péripéties familiales de l'année dernière, je ne vous en voudrais pas si vous vous gardez bien de me souhaiter un bon long week-end en commentaire... Je me contenterai pour ma part de vous souhaiter à tous beaucoup de soleil et de la chaleur !


- DVD offerts par la marque, que je remercie -


- Edit du 20 mai 2016 -

Random.org a désigné gagnants les n° 32 et 13, ce qui correspond aux participations de
fred-stephanie l'aminot (le 4 mai 2016 à 9h06)
qui remporte le DVD du second volume de la saison 2 de Mia & Moi
 et de rêveuse (le 3 mai 2016 à 15h33)
qui remporte le DVD Transformers Robots In Disguise Super Bumblebee.

Bravo  à tous les deux ! Je vous contacte par e-mail tout de suite !
Merci à tous les participants !  


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 30 avril 2016

Rubrique nécrologique d'avril


Avril 2016 aura été un mois marqué par le changement car ça y est, je l'ai ma cuisine toute belle et toute neuve ! (je vais vous montrer ça sur Instagram un de ces jours, quand Papa est occupé aura fini la peinture). Le camping at home a pris fin il y a maintenant deux semaines, à notre grand soulagement, et il nous reste à apprendre par cœur tous les modes d'emploi de l'électro tout neuf. Bon, la découverte s'avère parfois un peu folklo quand la quiche sort cramée ou que le gratin n'en finit pas de cuire mais tout est question d'habitude, ça va venir.

Revenons-en à la nécro de ce mois, qui s'avère comme le ciel en ce mois de novembre d'avril : bien chargée ! Hé oui, par chez moi, le vieil adage : "En avril, ne te découvre pas d'un fil !" n'a jamais été autant d'actualité. Pour preuve, au moment où j'écris ce billet, il est 15h environ et il fait 8° dehors... et l'oursin du portemonnaie fait la gueule car on n'est visiblement pas près de couper le chauffage.




1er cadavre : la douche crème Sanex Advanced Hydrate 24h

Lorsque cette gamme a été lancée, je me souviens que Sanex en a fait des caisses, aussi bien dans nos boîtes e-mail de blogueurs qu'en tête de gondole chez nos hypers. A les entendre, ce produit allait être une véritable révolution pour les peaux très sèches et déshydratées, un soin super hydratant, bref, un must-have à acheter absolument. Ce que j'ai fait d'ailleurs, naïve et curieuse comme je suis.

Et, très sincèrement, je n'ai pas trouvé ce soin extraordinaire. Loin de là, même, d'ailleurs Papa est occupé partage mon avis sur la question (il m'a spontanément dit un matin que ce gel douche était une daube : l'homme est direct, toujours).

Le parfum de ce gel douche ne casse effectivement pas trois pattes à un canard, ses qualités hydratantes sont très limitées, bref, il s'agit là d'un gel douche tout à fait basique selon moi.

Je connais d'autres gels douche beaucoup moins chers et plus agréables à utiliser - rien que dans cette nécro, je t'en présente un plus bas, que j'ai beaucoup aimé -  alors je ne pense pas racheter ce gel douche à l'avenir : je vais déjà écluser mon stock (les lots de 2 produits, c'est bien quand ils sont tops, là c'est pfff...)

Prix : 4,65 € les 250 ml.


2ème cadavre : le gommage visage Grains de rêve de Propolia

Je vous ai déjà présenté ce gommage ici.

La marque, toujours aussi sympa, me l'avait fait parvenir pour test et le moins que je puisse dire, c'est que ce soin est très agréable à utiliser, tout d'abord à cause de son parfum d'abricot très agréable, ensuite parce que ses grains de gommages, certes meuh - meuh, ne font aucun mal à la peau, même sensible.

Et en plus, il est bio : que demande le peuple !

Prix : 14,90 € les 50 ml.


3ème cadavre : le gommage visage et corps Topicrem 

Une fois n'est pas coutume, j'ai acheté ce soin plein pot. C'est suffisamment rare pour être souligné et il fallait donc qu'il vaille le coup. Mais c'est le cas.

Ce gommage visage et corps de Topicrem est à la fois efficace, avec ses petites billes exfoliantes, pas agressives du tout mais qui te laisse la peau toute douce et comme purifiée, et son parfum de bonbon.

Je te passe son joli packaging girly à pois rose et blanc car tu as déjà compris que j'adore ce soin. Je le rachèterai, aucun doute !

Prix : 13,90 € les 200 ml.


4ème et 5ème cadavres : le Primer et le Sealer Extreme Length de Redken

Attention, tenez-vous bien, les promesses de cette gamme pour cheveux fragilisés de Redken, que j'ai découverte après avoir gagné ces deux soins grâce à un concours, sont ambitieuses : cette gamme permettrait aux cheveux de pousser jusque 15 cm par an ! Bon, pour cela, il faut bien sûr respecter une certaine fréquence d'utilisation... et surtout avoir un bon budget car ces soins sont tout de même assez chers et la durée de vie de chaque produit n'est pas si élevée que ça.

J'ai utilisé ces deux produits ensemble, une fois par semaine : ils ont remplacé mon traditionnel masque capillaire. C'est marrant, c'est en préparant ce billet que je viens de m'apercevoir que le sealer, destiné à lisser et réparer les pointes fourchues, ne se rinçait pas. Oups.

Pas grave. Reste que, même si le prix de cette gamme s'avère un peu (beaucoup, me souffle l'oursin du portemonnaie) élevée pour mon budget, j'ai beaucoup apprécié ces soins, notamment leur parfum très sucré et très agréable. Après pose, mes cheveux étaient hydratés, nourris, avec les pointes réparées.

De là à dire que mes cheveux ont poussés grâce à eux, c'est difficile, mes cheveux poussant comme ceux de tout le monde (surtout les blancs, je trouve).

Je n'ai pas eu de difficulté pour rincer ces soins et je n'ai à déplorer ni lourdeur, ni graissage prématuré des cheveux après usage, bien au contraire : ils m'ont fait une chevelure avec volume intégré, comme Jane Fonda il y a quelques décennies maintenant.

Bref, cette gamme est vraiment très chouette et il n'est pas dit du tout que je ne testerais pas de nouveau cette marque à l'avenir.

Prix : 23,50 € les 150 ml pour le Primer et 22,50 € les 50 ml pour le Sealer.


6ème cadavre : la douche crème à la fleur de Tiaré de Tahiti

Cette douche crème n'était pas encore passée sur le rebord de ma baignoire : c'est un tort car son parfum sucré et sa texture idéale sont un vrai bonheur à utiliser. Voici donc encore une douche crème Tahiti que je ne regrette pas d'avoir achetée (quelque part, heureusement, je l'ai prise par lot de 3).

Si vous êtes amateurs de parfum des îles, je ne peux que vous conseiller de la tester : vous ne devriez pas le regretter, surtout au vu de son prix.

Prix : 2,50 € les 250 ml.


7ème cadavre : le déodorant Nivéa Dry Comfort Plus

Mon expérience avec ce déodorant Nivea a plutôt très mal démarré : premier pschitt et de la neige qui se dépose partout sur les aisselles. Bon, ça commençait fort ! Heureusement, cela ne s'est plus reproduit par la suite.

Reste que j'ai trouvé ce déodorant tout à fait banal, ni mieux, ni moins bien que les autres, malgré ses promesses de protection de 48h contre les odeurs de transpiration. Rien d'inoubliable en sorte, son parfum non plus de surcroît.

Je ne pense pas le racheter car il reste tout de même assez cher et pas très sexy en fin de compte, il faut bien le dire : la neige en avril, on n'a jamais vu ça ! (comment ça, si ?)

Prix : 4,20 € les 200 ml.


8ème cadavre : le gel corps et cheveux hypoallergénique de Cadum
 
Voici le gel douche champion toutes catégories de la longévité. Si je me souviens bien, les loulous l'ont inauguré pendant les vacances de Noël, soit environ 4 mois d'utilisation quotidienne (enfin presque, en décomptant les jours de vacances scolaires passés chez Papi et Mamie).

Sa grosse pompe s'est avérée très pratique pour permettre aux loulous de se servir tout seul : l'occasion de faire des progrès en termes d'autonomie est toujours bonne à prendre et ce genre de soins astucieux le permet bien.

Quant à sa texture, son parfum de savon et à sa capacité à prendre soin de la peau, comme toujours avec Cadum, il n'y a rien à redire. Voilà une valeur sûre que je ne peux que vous conseiller pour le bain de vos loulous.

L'oursin du portemonnaie kiffe grave ce gel douche lui aussi : tu m'étonnes, vu son prix !

Prix : 5,90 € les 750 ml. 



Rendez-vous sur Hellocoton !