Articles

Affichage des articles du juin, 2014

Rubrique nécrologique de juin

Image

J’ai testé la box Beauty Forever de juin

Image
Je ne suis pas une blogueuse beauté, loin de là, et pourtant j’ai eu l’agréable surprise de me voir proposer de tester labox Beauty Forever de juin. Vous pensez bien que j’ai accepté : je n’ai pas pour habitude de refuser les cadeaux ;-)
Le concept de la box Beauty Forever est simple : les abonnés reçoivent chaque mois 5 produits de beauté en taille réelle, sélectionnés parmi de grandes marques de cosmétiques ou de plus jeunes à découvrir,et accompagnés de fiches-conseils pour apprendre à bien les utiliser, le tout pour 29 €, frais de port compris.
La box de juin est arrivée la semaine dernière par la Poste, dans un grande enveloppe toute noire. Je ne dirais pas que j’ai été déçue mais plutôt surprise : je comprends qu’un minimum de précautions soit nécessaire pour permettre une arrivée « à bon port » de la box mais je m’attendais à un petit carton, comme ce fut le cas pour la box que m’a envoyée Tiniloo il y a déjà quelques mois, histoire que cela fasse vraiment "box". J…

Les ventes très très privées - de tout - de Camaieu

Image
J'ai remarqué qu'à l'approche des soldes, de plus en plus d'enseignes proposent maintenant ce qu'elles appellent des "ventes privées" : cela peut se traduire par des remises sur une sélection d'articles, comme chez Esprit par exemple, ou, encore mieux, sur tout le magasin, comme chez Etam.
Et puis, cette année, j'ai découvert une nouvelle pratique commerciale, tout à fait inédite : les ventes tellement privées que tu ne peux pas en profiter. Oui, Madame : ça existe. Le principe est simple : seule une poignée de clientes, sélectionnées on ne sait sur quels critères, ont le très très grand privilège - j'ai presque envie de dire "l'honneur", tellement ces clientes sont triées sur le volet - de pouvoir bénéficier d'une remise sur la collection en avant-première.
Cette nouvelle pratique, je l'ai expérimentée, à mon grand désarroi et à leur détriment aussi d'ailleurs, chez Camaieu. Parce que l'enseigne n'a pas pensé à…

"Je crois que vous devriez consulter"

Image