mardi 30 avril 2013

Rubrique nécrologique d’avril



Les cannés du mois sont à l’image des jours de douceur printanière que nous avons connus en avril : peu nombreux… Il semble que l’été, cette année, c’était jeudi dernier…


1er cadavre : la douche crème Dop au lait végétal des Pyrénées 

Dop est une marque que je continue d’apprécier au fur et à mesure de mes découvertes « douchesques ». Cette douche crème au lait végétal des Pyrénées ne fait pas exception : j’ai vraiment apprécié son parfum particulier, que je trouve même un peu masculin mais en tout cas très agréable.

Concernant sa texture, elle est un poil plus liquide que les autres variétés, cela doit provenir de la présence du lait végétal, mais cela ne pose pas plus de problème que ça puisque la texture reste tout de même assez compacte pour ne pas finir lamentablement dans le bac de douche en passant entre les doigts.

La composition de cette douche crème conviendra aux peaux sensibles : pas de savon et un Ph neutre, d'autant plus que l’hydratation est au rendez-vous.

Je n’ai rien à redire sur ce produit, qui plus est économique, d’ailleurs je l’ai déjà racheté.

Prix : 1,75 € les 250 ml 


2ème cadavre : le déodorant original Dove 

Je vous ai déjà parlé de son frère ici : le déodorant Dove Invisible Dry, que j’avais bien apprécié. Les deux se valent pour moi, je les achète d’ailleurs sans véritable préférence pour l’un ou pour l’autre.

Leur prix est toujours un peu élevé par rapport à leur contenance mais ils sont souvent en promotion, alors le problème ne se pose pas vraiment.

Le parfum de la version originale est aussi agréable que la version Invisible Dry : fleurie, féminine et délicate. Ce déodorant ne laisse pas non plus de traces blanches sur mes tops noirs et c’est un critère important, vu ma garde-robe digne de Morticia Adams.

Il tient également ses promesses concernant sa douceur : c’est l’un des rares déodorants avec lequel je n’ai pas le feu sous les bras en l’utilisant après l’épilation.

Comme les promos portent en général sur des lots de 2 déodorants, son frère jumeau m’attend dans l’armoire : je ne vais donc pas le racheter tout de suite mais je le ferais très certainement à l’avenir - toujours en promotion (poke l’oursin du porte-monnaie).

Prix : 4 € les 200 ml 


3ème cadavre : le shampooing – douche Fa Men Speedster Taurine et Citron Vert 

Papa est occupé et moi avons fait une deuxième victime parmi le stock de gels douche Fa que nous possédons : cette version taurine et citron vert ne lui a pas vraiment plu, moi je l’ai plutôt apprécié.

Je sais que Papa est occupé n’aime pas trop l’odeur du citron vert dans les gels douche parce que ça lui rappelle le liquide vaisselle. Il faut dire que dans le même temps, j’utilisais un détergent pour les sols qui sentait le citron vert : il y a peut-être un rapport…

Pour ma part, j’ai un petit problème de propreté avec la texture gel du produit qui est un peu liquide et a parfois tendance à couler le long du flacon lorsque l’on referme le bouchon : ça m’énerve car je dois alors essuyer le flacon, avant d'avoir des traces gluantes partout. Et, comme le flacon est assez lisse, il a tendance à rester gras dans ces cas-là, même après avoir pris la peine de l’essuyer.

Mais c’est la seule chose que je reprocherais à ce gel douche. Son parfum est très vivifiant, tenace mais plutôt agréable. L’hydratation est correcte et son prix est toujours rikiki.

Je ne pense pas acheter de nouveau cette variété, puisque Papa est occupé ne l’apprécie pas plus que ça, mais je le conseille.

Et puis, de façon complètement inattendue, ce gel douche m’a aussi donné l’occasion de me cultiver au passage : j’ignorais ce qu’était la taurine. Alors, quand mon Grand a lu le mot « taurine » sur le flacon, qu’il m’a demandé ce que c’était et que je suis restée comme une poule devant un mixer, j’ai décidé d’aller regarder la définition : il s’avère que la taurine est un dérivé d’acide aminé soufré, que des scientifiques allemands ont découvert dans la bile de bœuf ou de taureau. Finalement, je me demande si je n’aurais pas dû rester dans l’ignorance…
Prix : 1,76 € les 250 ml


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. le déo Dove est un grand classique de ma salle de bain. Je l'utilise depuis des années et je n'ai jamais trouvé mieux ;-)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec lui, on est sûre de ne pas se tromper !

      Supprimer
  2. Je me laisserai bien tenter par les deux premiers.Pour le dernier,mince alors je ne verrai plus le mot taurine de la même façon sur une étiquette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais comme un mauvais pressentiment avant de chercher ce que cela signifiait : ça s'est vérifié.

      Supprimer