Capable du pire…

Je vais nager à contre-courant aujourd’hui. Contrairement à la grande majorité des articles que j’ai lus concernant la marque l’Occitane en Provence, je m’apprête à écrire toute ma déception concernant l’un de leurs produits : la gelée exfoliante aux extraits biologiques de l’olivier.



J’ai une fois de plus fait preuve de faiblesse en achetant ce produit – et deux autres dont je compte vous parler également – à tarif réduit (7 € les 200 ml au lieu de 14,50 €) en mars dernier sur Vente Privée. Parfois, il faut savoir écouter son intuition et, bien qu’ayant longuement hésité avant de valider ma commande, j’ai fini par céder à la dépense, n’ayant plus de gommage corps d’avance, ce qui, vous en conviendrez, est tout bonnement dramatique.

Quelques semaines plus tard, le colis arrive. Ça tombe bien, j’ai justement terminé mon dernier échantillon, un gommage corps d’Avène… périmé depuis novembre 2011.

Je suis sous la douche, parée au gommage, et là se pose la première difficulté : ouvrir le tube. Ça peut paraître bête mais pour moi qui n’ai jamais eu de produit l’Occitane entre les mains, je mets plusieurs minutes à appuyer à mort sur le flacon avant de percuter qu’il y a une étiquette transparente à enlever pour libérer le bouchon.

Il y a des jours comme ça où je me dis que le blond m’irait bien.

Je découvre ensuite qu’il faut tourner le bouchon sur lui-même pour l’ouvrir. 

Je note mentalement de prendre d'urgence rendez-vous chez le coiffeur pour une coloration blond platine.

Ce n’est pas tout ça, je me gèle mes fesses humides sous la douche depuis 3 bonnes minutes à essayer de mettre un peu de gommage dans ma main, alors je prends un supplément « eau chaude » pour ne pas mourir de froid et j’y retourne. Cette fois, c’est la bonne, j’appuie doucement pour ne pas faire jaillir le liquide et en mettre partout : rien ne se passe. J’appuie de plus en plus fort… et toujours rien. Et là, le temps s'arrête quelques instants : un millilitre de liquide finit par sortir péniblement du tube.

Marcel Béliveau, sors immédiatement de l’armoire.

A ce rythme-là, j’y suis encore à Noël et d’ici là, je pourrais faire de la figuration dans l’Âge de glace 4.

Je triture le tube dans tous les sens, je sens qu’il va voler à travers la pièce, quand soudain, j’ai un éclair. Ce produit, c’est de la gelée, c’est écrit dessus comme le fromage bien connu. Je repense à mes cours de physique au collège, signe que je dois commencer à délirer avec le froid : sachant que le diamètre de l’ouverture du flacon doit mesurer dans les 5 millimètres maxi, que la gelée est un liquide par définition assez compact et que les grains en obstruent probablement l’ouverture, le liquide ne peut que sortir difficilement, donc je ne suis pas près de me gommer quoi que ce soit…

Après plusieurs tentatives, j’ai trouvé un début de solution : je presse le produit très fort en le secouant de haut en bas frénétiquement. Je vous laisse imaginer le glamour de l’instant.

Et le cauchemar continue malheureusement une fois le liquide sorti, au bout de 5 bonnes minutes debout à mourir de froid dans la douche. Je n’ai pas beaucoup de cette soi-disant « gelée » dans la main, forcément, elle est tellement liquide qu’elle a déjà coulé dans le bac de douche mais, j’ignore par quel miracle, il y a pas de mal de grains.

Un peu énervée, j’ai eu tendance à me gommer un peu plus frénétiquement que d’habitude (j’avais besoin de me réchauffer aussi…) et je n’aurais pas dû : je me suis retrouvée avec le bas des jambes irrité, en sang, des genoux à la cheville.

Je me demande si je vais terminer ce produit, d’autant plus qu’un autre gommage au conditionnement beaucoup plus adapté à mon QI (merci Nature de Soin) me fait sérieusement de l’œil.

Je conclus ce long billet par les quelques lignes qui figurent sur le site Internet de l’Occitane concernant cette fameuse "gelée" qui n'en est pas une et qu’ils n’ont visiblement pas testé : « Légèrement moussante, cette gelée exfoliante à la poudre de noyaux d'olive élimine en douceur les cellules mortes et les impuretés sur le corps. Elle respecte l'hydratation naturelle de la peau. Elle laisse la peau douce et lisse. ».

Il y a aussi cette phrase sur leur site : « Pour utiliser le tube la première fois, retirez l'étiquette d'inviolabilité située sur la capsule. »

Commentaires

  1. Hé hé, et si ton chéri te regardait à ton insu, il devait bien se marrer LUI ^^

    RépondreSupprimer
  2. alors moi je trouve le gommage genial, je prévois de faire un article dessus dans pas longtemps d'ailleurs, mais alors, le packaging, pouah, une horreur!! Moi je vais découper et mettre ça dans autre chose, un petit bocal ou autre. Rien ne sort c'est terrible. Mais j'adore la texture de ce gommage!
    Mais ils ont vraiment jamais utilisé ce truc je pense!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire rejoint mon billet. Je pense aussi le transvaser dans un pot. Je pourrais en apprécier un peu mieux la texture.

      Supprimer
  3. J'imgine le moment de solitude!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. C'est marrant mais ça me donne envie de l'essayer !!! ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)