Rubrique nécrologique de janvier


Le mois de janvier fut partout frisquet et enneigé… sauf dans ma salle de bains où il fut plutôt fruité et gourmand. 


1er cadavre : le déodorant Déshabillez-moi de Bourjois  

Voici le déodorant dont je vous annonce le décès prochain depuis le mois de novembre mais qui a vaillamment survécu jusqu’en 2013 ! Je suis tombée sur un format spécial et une chose est sûre : je ne regrette absolument pas mon achat.

J’aime son packaging sexy et son odeur très sucrée, qui ne passe pas inaperçue et qui se démarque bien de ses concurrents. Bon, aucun homme n’est tombé comme une mouche sur mon passage lorsque je portais ce déodorant (à part à cause du verglas) donc je n’irais pas jusqu'à dire comme Bourjois « qu’il intensifie mon pouvoir de séduction » mais disons qu’il s’adresse à une clientèle féminine ciblée. Cela explique peut-être son prix assez élevé d’ailleurs.

Son efficacité est correcte, sans plus : inutile de vous dire que je n’ai pas testé sa tenue 48h, je me lave tous les jours, moi, Mesdames et Messieurs de chez Bourjois !

Il est possible que je le rachète à l’occasion d’une promotion, d’autant plus qu’il ne contient ni vilains parabènes, ni sels d’aluminium. Le sel, c’était d’ailleurs plus efficace par terre au mois de janvier.

Prix : 3,45 € les 200 ml. 


2ème cadavre : la douche soin protectrice hydratante pour peaux sensibles de Mixa 

Les enfants sont venus à bout du dernier flacon de Mixa en réserve. Inutile de préciser que j’aime toujours autant ce produit, j'en ai parlé assez souvent dans les précédents avis de décès, au fil des utilisations des loulous.

Ce produit est parfait selon moi : il n'y a absolument rien à redire, que ce soit concernant son parfum discret, sa texture idéale, qui mousse, qui se rince très bien et qui laisse la peau hydratée, sans oublier son bouchon hyper pratique et son prix très correct.

Je le rachèterai sans problème, de même que les autres variétés. 

Prix : 5,80 € les 750 ml. 


3ème cadavre : le gel douche revigorant Ushuaïa à la pulpe de fruit de la passion du Brésil 

J’ai testé un certain nombre de gels douche Ushuaïa depuis que cette marque existe et je dois dire qu’ils ne m’ont jamais déçue. Et ce gel douche à la pulpe de fruit de la passion du Brésil ne fait pas exception. J’aime son packaging jaune flashy qui laisse apercevoir le niveau du liquide à l’intérieur, un peu moins son système d’ouverture, qui peut s’avérer mortel avec des ongles d’une certaine longueur.

Le parfum fruité de ce gel douche est une vraie bénédiction par ces sombres journées d’hiver. D’autant plus qu’il possède des actifs hydratants bienvenus par ce froid polonais. Je n’ai absolument rien à lui reprocher : il sent divinement bon le fruit de la passion, sa texture gel permet une excellente tenue dans la main, il lave bien, mousse abondamment sans dessécher la peau et se rince en un jet. Et, cherry on the cake, il ne coûte pas cher.

Je rachèterai sûrement cette variété, aucun doute. Et très probablement aussi certains de ses petits frères.

Prix : 1,95 € les 250 ml.


4ème cadavre : le gel douche bio ylang et monoï de So’Bio Etic 

Il y a plusieurs années que je suis inscrite sur le site Beauté Test : j’y trouve toujours les renseignements dont j’ai besoin car ils recensent une quantité déraisonnable de produits de beauté. Je m’inscris toujours pour participer à leurs tests produits, sans grand espoir, et voilà donc que j’ai été sélectionnée cet été pour tester le gel douche bio ylang et monoï de So’Bio Etic. Comme quoi tout arrive.

Le gel douche est arrivé dans la sacoche du facteur quelques semaines plus tard et je me suis attelée au test. Première chose : j’aime beaucoup le packaging carré, qui tient bien en place sous la douche, le plastique de qualité et son système d’ouverture qui ne ruine pas ma jolie manucure type ongles dédoublés et cassants.

Mon seul problème avec ce gel douche, c’est son parfum : je ne l’aime pas du tout. Je lui trouve un petit quelque chose de l’odeur âcre qui règne dans les magasins bio et que je n’aime pas. J’ai eu beau renifler à pleins poumons, je n’ai pas reconnu l’odeur d’ylang et de monoï ou alors, de façon très confidentielle. Cette odeur âcre prend le dessus et je ne peux pas m’y faire.

Je suis d’autant plus peinée que j’ai vraiment apprécié la texture idéale de ce gel douche, ni trop épaisse, ni trop liquide, le fait qu’il mousse très bien et qu’il se rince tout aussi bien. J’avais des a priori beaucoup plus négatifs avant de le tester, ce fut donc une bonne surprise, qui me conforte dans l'idée que les produits bio ont fait d'énormes progrès ces dernières années.

Je ne pense donc pas racheter ce produit, ni même une autre variété d’ailleurs, à part si ces gels douche font l’objet d’une grosse promotion car il coûte tout de même un peu cher pour ma bourse (surtout en cette période de soldes, au cours de laquelle notre solde bancaire a fondu aussi vite que la neige au soleil…).

Prix : 3,90 € les 300 ml.

Commentaires

  1. Mixa définitivement adopté chez nous ;)
    j'adore shushunaïa (nan mais je l'appelle comme ça moi faut pas chercher lol), je l'achète surtout quand ils font des lots (tu sais lot de 3 ou 4, avec parfum différents) car prix interessant. Mon préféré: papaye, rhaaa il sent bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, d'ailleurs celui-ci fait partie d'un lot, tu retrouveras les autres dans les prochaines nécro... Bonne journée à toi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)