Nos vacances de parents



Les vacances scolaires viennent de commencer par chez moi et les enfants sont partis passer quelques jours chez leurs grands-parents. Je n’irais pas jusqu’à dire « quelques jours de repos », les connaissant, ce serait présumer.


Papa est occupé et moi nous retrouvons donc depuis dimanche comme à l’époque où nous étions encore « mariés, sans enfants » et je peux vous dire que ça fait tout de même un peu bizarre… même si put... ça fait du bien (parce qu’on peut dire des gros mots tout haut aussi du coup).



Comme les enfants étaient très contents de nous quitter – les Thénardier, c’est nous - nous avons décidé d’en profiter. Après tout, comme les enfants ont l’air très heureux, il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas nous aussi (ça c’est pour évacuer ma culpabilité… Peux pas m’en empêcher). 


Alors voilà, quel est le programme de cette semaine, à laquelle je donnerais le mot d’ordre suivant « Sans les gosses, la fête est plus folle » :


  • Se reposer, se reposer et encore se reposer (vous vous attendiez à lire « sortir en boîte tous les soirs » ? Trop vieux pour ces conneries…) : nous avons récemment fait le plein de maladies hivernales en tout genre (état grippal, angine, otite et gastro pour finir), par conséquent, on a bien besoin de se reposer physiquement et moralement. Il semble pourtant que mon corps ne l’entende pas de cette oreille puisque, depuis lundi, je me réveille vers les 6h du mat’, l’heure à laquelle je me lève souvent en période scolaire. Salaud.


  • Écouter la musique à fond les ballons : ça, c’est mon grand plaisir du matin ! Se lever et mettre la radio à tout berzingue pour prendre sa douche en musique. Et pas de la musique douce, non non, de la musique qui déchire sa mémé : Shaka Ponk, Muse et compagnie ! En temps normal, il y a toujours un loulou qui dort alors il faut marcher comme sur des œufs le matin et prier pour ne pas se bouffer un jouet abandonné là comme un fait exprès ou ne pas faire tomber un truc qui fait du bruit, sous peine de réveiller tout le monde.


  • Pouvoir regarder la télé à des heures où habituellement je donne les bains aux loulous, c'est-à-dire entre 19h et 20h. A moi 100 % Mag tous les soirs de la semaine ! Et même que je vais avoir le temps de dîner puis d’aller me laver avant que le film ne commence. Un truc de fou.


  • Décider de ne pas rentrer directement à la maison le soir pour aller faire un peu de shopping ou tout simplement flâner un peu : en temps scolaire, chaque instant de la journée est chronométré : départ de la maison à telle heure, retour sans lambiner dès la sortie car, Papa rentrant du boulot à telle heure, il ne pourra aller chercher les enfants à l’école et ils doivent commencer à en avoir ras-le-jonc de la garderie. Aucune place possible à l’improvisation : OR-GA-NI-SA-TION est le maitre-mot ! Et surtout, prier pour que tout se passe bien … toujours. Là, les horaires sont nettement plus cools et pour cause : je n’ai que ma petite personne à penser... ou presque : il faut tout de même nourrir l’homme et le chat.


  • Manger ce que l’on veut et ne pas être obligée de cogiter tout l’après-midi au bureau pour savoir quoi faire à bouffer le soir, entre le Grand qui n’aime pas la quiche et la Princesse qui déteste les hamburgers (si si ça existe, c’est nous qui l’avons). Et puis décider d’aller au resto, comme ça, sur un coup de tête, même à 20h30, même si c’est tard ! Ce qui est absolument impossible à faire avec les nains.


Voilà dans les grandes lignes le programme depuis quelques jours, tout en sachant aussi que, les enfants partis, c’est aussi s’arrêter de bosser plusieurs fois dans la journée et se demander ce qu’ils font, là tout de suite, à l’instant présent.

Se demander s’ils ont bien mangé et bien dormi. Regarder le ciel, se dire qu’il fait beau (enfin) et réfléchir à ce qu’ils vont bien pouvoir faire de leur journée. Se demander s’ils vont téléphoner ce soir.

Et puis se dire que dans quelques jours, ils seront de retour… Et qu’on sera bien contents de les retrouver.


Commentaires

  1. la semaine prochaine aussi ca va etre mon programme meme si elle me manque je peux souffler un peu et prendre un vrai bain car l'autre soir me couler leau pour un bain qui c finit en douche rapide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi le programme de la semaine prochaine ici ^^

      Supprimer
  2. Oh là là, quel super programme :) J'aime particulièrement les 2 derniers points, parce que je crois que c'est ce qui me pèse le plus dans ma mission de maman : l'organisation. Comme j'ai du mal! Bref, continuez à profiter, petites souris, les chats ne vont pas tarder à revenir ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Profitez en pour un resto ou un ciné !
    Pour nous aussi, c'est la semaine prochaine !
    MumChérie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)