mardi 26 janvier 2016

Finding Princesse Dory


Vous le savez peut-être mais Disney va sortir en juin prochain un spin off, comme on dit, du "Monde de Némo", qui s'appellera : "Le Monde de Dory". Je vous en parle car c'est un film qui m'est déjà très familier, bien avant sa sortie en salles, et pour cause : figurez-vous que Dory, hé bien, elle vit chez nous.

Oui, oui, vous avez bien lu, ce ne sont pas des histoires, j'ajouterais même : malheureusement.

En fait, il faut que je vous dise que, depuis quelques mois, la Princesse s'est comme qui dirait muée en Dory, avec une mémoire digne d'un poisson rouge. Oh, je ne vous parle pas de la mémoire qui sert à apprendre par cœur d'interminables poésies ou de longues leçons de maths, non, non, je vous parle de ce que l'on appelle la mémoire immédiate : celle que l'on utilise tous, au quotidien, pour la vie courante.


Non, non, ce n'est pas "de famille", heureusement d'ailleurs (ou alors ça vient forcément du côté de Papa est occupé - coucou minou ;-)

Je vais vous donner une exemple, z'allez mieux comprendre. Dimanche soir, je dis à la Princesse :

- "Tous les jours de cette semaine, SAUF lundi, c'est Papa est occupé qui viendra te chercher à l'école". 

Ça me semble limpide, non ? Pourtant, lundi matin, j'ai eu droit à cette question :

- "Qui c'est qui vient me chercher à l'école ce soir ?"

Et, par expérience, il est fort probable que la question revienne chaque jour, et ce jusqu'à la fin de la semaine...

Autre exemple, tout aussi effrayant, je dis à la Princesse la semaine dernière :

  - "Surtout, tu montreras ton carnet vert à ta maîtresse, il y a un mot pour elle dedans".

Réponse : 

 - "Un mot de qui ? C'est toi qui l'a écrit ?"
 - "Non, c'est le Pape François, c'est lui qui gère la correspondance familiale maintenant, il a du temps" "Oui, c'est moi, cela concerne le rendez-vous que nous devons prendre ensemble pour parler de ton travail à l'école".

Hé bien, je vous le donne en mille (émile) : elle n'a pas montré le mot en question, du coup, le rendez-vous n'a pas pu être confirmé.

Ça pourrait être drôle si ce n'était pas aussi pénible, un peu inquiétant tout de même et si cela ne risquait pas de nous porter préjudice un jour ou l'autre. Ceci dit, ça fait bien marrer le Grand, qui n'hésite pas à lui conseiller régulièrement de se rendormir...

J'espère que ce n'est qu'un passage car, même si ce côté "tête de linotte" est plutôt fatigant, je conçois qu'elle soit encore jeune et j'ai le grand espoir que cela finisse par s'améliorer avec le temps et la responsabilisation qui va avec...

Mais quand même ! Tiens, je termine sur un dernier exemple. Depuis quelques semaines déjà, la Princesse se plaint de ses cheveux un peu longs, surtout au niveau de la frange. Je lui ai donc pris un rendez-vous de coiffeur pour samedi prochain, en tenant compte des contraintes familiales qui nous empêchaient d'y aller samedi dernier, réunion de famille - cousinade oblige, et le samedi d'avant, le coiffeur n'ayant plus de rendez-vous disponible. Je dis donc à la Princesse un soir de la semaine dernière, en rentant du boulot :

- "Je t'ai pris un rendez-vous de coiffeur pour le samedi de la semaine prochaine, tu réfléchiras si tu veux couper tes cheveux juste un peu ou beaucoup derrière".
- "D'accord !"

et elle est repartie jouer. Mais, la connaissant, je savais que nous n'allions pas en rester là... Hier soir, cette semaine étant particulièrement chargée, je dis à la Princesse :

- "Heureusement, ce week-end, nous allons pouvoir nous reposer un peu, même si nous avons ton rendez-vous car il ne devrait pas nous occuper trop longtemps"

Et là, j'aurais dû parier une nouvelle paire de boots - oui, j'en ai repéré une belle mais l'oursin du portemonnaie s'est endormi sur ma CB - que j'allais avoir une réponse du genre de celle que la Princesse m'a faite :

- "Quel rendez-vous ?"

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Je l'aime, heureusement. Mais retenez-moi quand même.

J'ai donc décrété, à la suite, que le chou fleur et tout autre aliment réputé pour booster la mémoire, seraient désormais servis régulièrement à la maison.

Quant à moi, je vais faire une cure de magnésium : c'est bon pour la nervosité passagère. Enfin, passagère : j'espère.





Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. pardon mais que j'ai ri !!!!!!!!!
    tu sais qui me rappelle cette petite ? mon mari !!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'espoir que ça s'arrange avec l'âge pour la Princesse mais pour ton mari, là... :-)

      Supprimer
  2. Moi je pensais que c'était livré avec les enfants cette absence de mémoire immédiate, on m'aurait menti ? ^^'
    Car pour perdre le bonnet, l'écharpe, les gants, ne pas dire X chose à la maîtresse, y'a pu personne...Mais pour te rappeler à Noël qu'ils ont vu 6 mois avant un jouet et que tu avais dis que tu leur prendrais pour Noël, là oui y'a du monde...

    Autant je me dis qu'il va y avoir une période où ça va s'améliorer, autant je me dis qu'il vaut mieux ne pas être trop optimiste, car à l'adolescence, je crois qu'on aura droit à nouveau à la même chose :o
    La vie est un éternel recommencement dit-on...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les enfants ont de la mémoire pour ce qu'ils veulent : c'est une mémoire très sélective ! :-)

      Supprimer
  3. Tiens ça me rappelle des enfants de ma connaissance hahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Princesse ne serait donc pas un modèle unique ? :-)

      Supprimer