dimanche 30 novembre 2014

Rubrique nécrologique de novembre


Chaque année, le 2 novembre, on pense à nos défunts ; Sur le blog, on y pense tous les mois.  

En novembre, la liste des "morts au combat" est courte, avec 3 produits seulement, la faute à un déodorant et à un gel douche inusables ou presque et qui font de la résistance dans la salle de bains, bien décidés à ne pas mourir !

Vous devrez donc attendre le mois prochain pour connaître le nom de ces deux vendus à l'oursin du portemonnaie. 


En haut et à droite, Pâquerette the survivor


1er cadavre : le baume démêlant Lovea Nature pour cheveux ternes 

J'ai gagné ce baume démêlant au format XXL sur le blog de la généreuse Sysy in the city : vu son gabarit, autant vous dire que j'avais intérêt à l'apprécier. 

Et c'est le cas. D'abord, j'aime beaucoup son parfum : une odeur de vanille, gourmande et sucrée. Les îles dans la salle de bains en plein mois de novembre, moi je dis oui ! (comme vous le voyez, j'ai révisé mon Jean-Marc et mon Chris).

Son efficacité est très honnête : il démêle bien et se rince facilement. Pas d'effet gras à signaler par ailleurs, non, c'est un produit qui fait le job. Je pense d'ailleurs qu'il peut le faire aussi avec les cheveux des loulous, avec sa composition naturelle à 95 % et l'absence de silicones. 

Reste le packaging : le format de 750 ml n'est pas pratique, il prend de la place sur le rebord de la baignoire et il est difficile de l'emmener avec soi, ne serait-ce qu'à la piscine. 

Mais ce qui me gêne encore plus, c'est son bouchon à vis. La première fois que je l'ai utilisé, je me suis fait avoir et je me suis bien amusée pour le dévisser avec les mains mouillées. Du coup, j'ai anticipé les fois suivantes mais il faut avouer qu'un système de bec verseur ne serait pas superflu. 

Je ne pense pas racheter ce soin, je n'utilise pas régulièrement de démêlant mais il faut avouer que son rapport qualité / prix - 4 € les 750 ml - est très intéressant. 

Prix : 4 € les 750 ml  


2ème cadavre : le gel douche Tahiti à la vanille gourmande

Tahiti reste fidèle à son vieux slogan avec cette variété à la vanille gourmande : "Tahiti, le goût du paradis". Son parfum nous emmène lui aussi dans les îles, comme le baume démêlant juste au-dessus, sauf que, contrairement à ce dernier, il se case beaucoup plus facilement dans une trousse de toilette.

Il est petit, avec un plastique costaud résistant au choc et une belle couleur jaune. Son bec verseur un peu plus long que la moyenne ne passe pas inaperçu et reste étanche (et ça, j'achète ! - un indice dans la salle sur mon programme télé d'hier soir). 

Voilà donc un produit sans prétention, une sorte de basique du gel douche, que j'ai déjà racheté avec d'autres parfums tout aussi gourmands (2 lots de 3 gels douche, de quoi tenir un siège) car son prix est là aussi, vraiment intéressant. 

Prix : 1,99 € les 250 ml 


3ème cadavre : le shampooing anti-oxydant Ikove à l'açaï d'Amazonie

J'ai gagné ce shampooing pour cheveux normaux sur le blog Mon Jardin d'hiver.

Si tu ne sais pas ce qu'est l'açaï, je te renvoie ici, vers un billet qui me rajeunit et où je me suis livrée à un point "vocabulaire". 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce shampooing n'est pas donné : 13,50 € les 250 ml. Si je te dis qu'on ne le trouve que chez Natures & Découvertes, dont la première boutique est à 150 bornes au moins, tu peux honnêtement en déduire que ce sera très probablement le seul exemplaire que l'on verra jamais par chez moi. 

Ce shampooing sent bon, même si je suis convaincue que ce parfum ne fera pas l'unanimité. 

Le plus remarquable, c'est sa composition naturelle, ce qui explique en partie son prix, mais ce que je trouve particulièrement épatant chez lui, ce sont ses propriétés anti-oxydantes. Je l'ai utilisé sur mes cheveux colorés et, à ma grande surprise, j'ai constaté que mes racines étaient beaucoup moins apparentes que d'habitude, lorsque le temps fut venu d'aller confier ma tignasse au coiffeur. 

Ce que je lui reproche, et qui me conforte dans l'idée que je ne le rachèterai pas, c'est qu'il n'est pas hydratant du tout. Ce shampooing conviendra, je pense, un peu plus aux hommes qu'aux femmes, sauf celles qui portent les cheveux courts, car il ne démêle rien du tout. En plus, il est très difficile de le faire mousser, du coup, j'ai eu tendance à avoir la main lourde avec lui et les 250 ml sont descendus à toute vitesse.

Comme vous le voyez, mes soins de beauté m'ont bien dépaysée en novembre : décembre s'annonce un peu plus traditionnel mais c'est bien le mois idéal pour ça, pas vrai ?

Prix : 15,30 € les 250 ml



Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. c'est pas la première fois que j'entends du bien de lovea mais je n'en toruve pas par chez nous ??? t'as un tuyau ? bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé une crème solaire de cette marque à la mer une fois...

      Supprimer
  2. Hello

    Les gels douche Tahiti m'énervent à cause de leur packaging que je ne trouve pas très pratique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le packaging a été un peu revu : le bec verseur est plus long et donc un peu plus pratique.

      Supprimer