jeudi 31 juillet 2014

Rubrique nécrologique de juillet


Ce - très – long mois de juillet de quasiment 5 semaines va enfin se terminer… et avec lui vont commencer mes congés annuels : j’ai hâte mais je crois que ce n’est vraiment pas la peine de le préciser.

Ce mois de juillet m’a semblé particulièrement mortel : sur les routes, dans les airs et au bureau. Il est vraiment temps que ça se termine. Et que les loulous reviennent de leur mise au vert chez leurs grands-parents :-)





1er cadavre : le gel douche Nivea Men Sport +   

J’ai gagné ce gel douche et son petit frère pas bronzé, que je vous présenterai bientôt, sur le blog sandraelle.com. Comme il est arrivé ouvert dans le carton d’emballage, grâce à la délicatesse légendaire de la Poste, nous avons abrégé ses souffrances et décidé de le vider sur le champ. 

Une fois de plus, je suis assez contente de ce gel douche masculin, qui sait laver le corps, les cheveux et le visage en même temps (mais toujours pas la vaisselle)... mis à part un léger problème : la texture bleue et épaisse du gel douche est assez collante et j’ignore si cela vient de l’accident postal dont il a été victime mais je n’ai jamais réussi à nettoyer correctement ce flacon, c’est-à-dire à venir à bout de cette désagréable impression que le flacon était couvert de gel douche. J’imagine qu’il a dû stagner un moment dans cette position et qu’il a eu bien le temps de s’imprégner car il sentait très fortement le gel douche. 

Je l’ai trouvé également un peu difficile à rincer, comme cela m’était déjà arrivé par le passé avec le gel douche Active 3 de la même marque et dont je vous avais parlé ici. 

A la réflexion, je me demande même si ces deux gels douche, si similaires en termes de texture et de parfum, ne seraient pas issus du même œuf : celui du crâne d’un créatif qui a changé le contenant mais rien du contenu. Si quelqu’un a la possibilité de confirmer cette hypothèse, qu’il se manifeste ou bien se taise à jamais. 

Je rachèterais peut-être ce gel douche en promo car il reste tout de même relativement correct pour son petit prix… et puis d’ici là, j’ai son petit frère tout blanc à qui nous devons faire un sort. 

Prix : 2,01 € les 250 ml  


2ème cadavre : la douche-crème Monsavon au lait, poire et fleur de citronnier 

Les variétés de gels douche Monsavon, sorties l’année dernière, m’avaient déjà bien plu mais là, je crois que j’ai trouvé le parfum qui surpasse tous les autres. Je me demande même pour quelle raison les fabricants n’ont pas songé plus tôt à intégrer le parfum de la poire dans leur gel douche, parce que c’est franchement une bonne idée qu’a eu Monsavon. 

C'est bien simple, cette crème-douche est absolument parfaite, que ce soit en termes de parfum donc (délicat, léger, juste fruité), en termes de texture (idéalement crémeuse), que de résultat sur la peau (hydratée, très légèrement parfumée, presque soyeuse), bref, un vrai bonheur. 

Il n’y a même pas de photo finish, je rachèterai cette crème-douche un de ces jours car j’ai une impression de trop peu. Surtout à ce prix-là. 

Prix : 2,05 € les 250 ml  


3ème cadavre : la douche / bain-crème extra-doux Le Petit Marseillais à la fleur de cerisier 

Voilà un bon moment que j’ai entamé ce flacon : il y a au bas mot plus de six mois. Il faut dire que je ne l’utilise qu’en tant que bain crème et que je n’en prends que très peu. 

Je n’ai pas grand-chose à lui reprocher, si ce n’est la rapidité avec laquelle la mousse se fait la malle de la surface de l’eau : peut-être est-elle raccord avec la floraison éphémère du cerisier. Pour le reste, le parfum est délicat, la texture parfaite et l’hydratation au rendez-vous : rien à redire. 

J’ai déjà racheté un flacon de bain douche de cette marque mais d’un autre parfum. Il y a d’ailleurs de fortes chances pour que ce ne soit pas le dernier à séjourner dans ma salle de bains, les marques et les variétés disponibles pour le bain étant plus limitées que pour les gels douche. 

Prix : 3,50 € les 400 ml (je vous ai mis un prix indicatif, l’oursin ayant réussi à me dégoter un format spécial, queen-size ou presque)  


4ème cadavre : le déodorant Monsavon pierre d’Alun au lait et à la fleur de lotus 

J’ai continué à faire connaissance avec ce cher Pierre d’Alun (je vous en ai déjà parlé ici). Je peux d’ailleurs vous annoncer que ses frangins de petite taille se sont également radinés dans ma salle de bains et que vous aurez l’occasion d’en lire les concernant dans les prochaines nécros : il ont intérêt à être aussi efficaces en version compacte qu'en version normale, je serai intransigeante :-)

Comme je vous le disais en mai dernier, j’ai également eu cette très désagréable impression que quelqu’un s’était déjà servi avant moi de ce flacon : il est descendu en à peine un mois, ce qui n’est pas la normalité, si je relis mes précédentes nécros. Le mystère reste donc entier. 

Pour autant, j’ai beaucoup aimé sa texture sèche, très pratique puisqu’elle ne laisse pas les aisselles mouillées et qu’elle permet de s’habiller de suite. Son parfum très délicat, pas courant, est aussi très agréable. 

Reste son prix qui, si je le compare à sa durée de vie, me laisse quelque peu dubitative. 

Prix : 3 € les 200 ml  


5ème cadavre : le déodorant Fa Pink passion fraîcheur sensuelle 

Nous allons terminer cette nécro estivale par le vilain petit canard du mois : ce déodorant-là, c’est bien simple, je ne veux plus jamais le revoir dans ma salle de bains. 

D’abord, parce qu’il coûte plus cher que les autres : 3,80 € les 200 ml, c'est pas donné. 

Ensuite, parce que contrairement au déodorant Monsavon, j’aurais bien voulu qu’il se termine un peu plus vite. Ce déodorant m’a en effet provoqué pas mal d’irritations, notamment après l’épilation. J’ai d’ailleurs cessé de l’utiliser dans ce cas-là, ce qui ne m’était encore jamais arrivé. 

Son parfum est par ailleurs très chimique, plutôt bon marché, il sent la cocotte, bref il n'est pas agréable du tout. 

Je suis donc très déçue de vous apprendre que j’ai banni ce produit de mes placards… définitivement. Même si je le trouve en promo d'ailleurs : c'est vous dire si l'heure est grave. 

Prix : 3,80 € les 200 ml 


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires: