lundi 31 mars 2014

Rubrique nécrologique de mars



Je ne l’ai pas fait exprès mais la rubrique nécrologique du mois de mars est fortement dominée par la couleur orange, une couleur qui réveille et dont j’ai bien besoin ce matin étant donné le coma dans lequel je me trouve (merci le changement d’heure !). 

Seul note discordante dans l’image – et pas que sur la photo d’ailleurs – le gel douche Nocibé Reine des Merveilles : je vais vous parler de cette belle daube que nous avons éclusée ce mois-ci, ça va me réveiller, tiens…



1er et 2ème cadavres : le shampooing et l’après-shampooing Weleda au lait d’avoine

Je ne reviens pas sur ces deux soins, dont je vous ai parlé récemment à l’occasion d’un test de quelques produits que nous avait très gentiment envoyés Weleda.

Je vous invite donc à lire mon billet ici, dans lequel vous aurez confirmation que je continue de me déodorer les aisselles, si vous commenciez à vous inquiéter de l’absence de déodorants dans mes dernières rubriques nécrologiques :-)


3ème cadavre : la douche – crème hydratante Monsavon au lait, kiwi et pamplemousse

Ce flacon était le dernier rescapé de la gamme Monsavon que j’avais reçue l’année dernière pour test (et que je vous avais fait gagner aussi d’ailleurs). Mon avis le concernant est le même que pour les autres variétés : très positif.

Je me suis d’ailleurs vraiment réconciliée avec les gels douche Monsavon grâce à cette gamme. Pour autant, cette variété au kiwi et au pamplemousse n’est pas ma préférée, c’est la moins originale je trouve.

Mais vous allez me trouver difficile et vous aurez raison car cette crème – douche ne présente vraiment aucun défaut : elle sent bon, elle lave bien, se rince tout aussi bien et hydrate comme il faut.

J’ai appris que cette gamme de crèmes – douche Monsavon s’était enrichie de deux nouvelles références (une première au lait, beurre de karité et fleur d’oranger et une seconde au lait, poire et fleur de citronnier) et j’avoue que j’ai hâte de les tester à l’occasion, d’autant plus que leur prix est vraiment très abordable.

Prix : 2,05 € les 250 ml.


4ème cadavre : la crème douche douceur velours Cadum à l’huile d’amande douce bio et à la fleur d’oranger bio

Ah, Cadum : toujours une valeur sûre pour la douche des loulous ! Cette variété ne fait pas exception à la règle, d’autant plus qu’elle fait preuve d’une grande douceur et d’une belle originalité avec la combinaison de l’huile d’amande douce, dont on ne présente plus les bienfaits sur la peau des enfants, et de la fleur d’oranger, dont personnellement j’adore l’odeur.

Cette crème – douche nous a convaincus, comme toutes les autres auparavant, grâce à une texture épaisse juste ce qu’il faut pour bien s’étaler, une rinçabilité au top et une belle mousse qui permet aux enfants de se faire la barbe du Père Noël (c’est un gage de qualité chez eux !).

Il n’y a vraiment rien à redire : l’hydratation est au rendez-vous et le parfum de cette crème – douche est vraiment très agréable.

Pour achever de me convaincre de racheter cette gamme, l’oursin du portemonnaie me fait signe de vous rappeler que cette crème - douche ne coûte que 2,80 € les 400 ml.

Les enfants sont déjà passés au flacon suivant de Cadum et nul doute que d’autres prendront place un de ces jours dans les armoires de la salle de bain : je rachèterai cette marque les yeux fermés.

Prix : 2,80 € les 400 ml.


5ème cadavre : le gel douche Nocibé à la fraise des bois de la gamme Reine des Merveilles

Voilà un gel douche que je suis bien contente de ne pas avoir acheté : il coûte quand même 6,90 € les 250 ml. Quand j’ai vu son prix, j’ai eu du mal à le croire (et je ne vous parle pas de l’oursin…).

J’ai gagné ce gel douche suite à un concours sur un blog, heureusement : si je l’avais acheté, je crois que je m’en serais vraiment mordu les doigts.

Ce gel douche a certes un très joli flacon et fait partie de la gamme Reine des merveilles, sortie pour Noël 2013. Voilà, tout est dit : le flacon est joli. Ah, et il sent bon aussi. Je pourrais m’arrêter là mais je ne résiste pas à l’envie de vous faire faire une économie.

Je n’ai jamais testé d’autre gel douche Nocibé jusqu’ici mais j’espère sincèrement qu’ils ne ressemblent pas à celui-là…. Car ce gel douche a un put… de problème : sa texture gel est tellement épaisse qu’elle ne fond pas du tout au contact de la peau. Il faut se pétrir plusieurs minutes pour qu’elle daigne enfin se liquéfier un peu. Tant qu’on y est, il ne faut pas oublier non plus d’aller récupérer le liquide rouge qui se projette un peu partout sur la baignoire, sur le mur…

Papa est occupé et moi avions hâte d’arriver au bout de ce gel douche, bien que son parfum à la fraise des bois soit tout à fait intéressant et agréable. Mais quand je suis arrivée à la fin (j’ai eu cette chance), je n’ai même pas pu le terminer : sa texture gel est tellement épaisse et le plastique du flacon tellement rigide que je n’ai jamais réussi à l’écluser complétement (ça se voit d’ailleurs sur la photo).

Je vais donc vous donner un conseil d’amie : ne l’achetez pas. Pire : ne jouez même pas pour le gagner. Pour l’anecdote, j’ai reçu un porte-clés en cadeau avec le flacon qui s’est démantibulé en moins d’une semaine. Voici une expérience de laquelle la marque Nocibé n’est pas sortie grandie dans mon estime : je crois d’ailleurs qu’elle ferait donc bien de se cantonner à vendre des parfums qu’elle ne fabrique pas, ce sera plus rentable et bien moins ravageur en terme d’image.

Prix : 6,90 € les 250 ml.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. et toc nocibé ;-)
    j'aime ton franc-parler :-)
    bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du vol qualifié, à ce niveau-là...

      Supprimer