samedi 1 mars 2014

Rubrique nécrologique de février

Une fois encore, la rubrique nécrologique de février est exclusivement composée de gels douches : pour ne pas que les mauvaises langues aillent s'imaginer que j'ai définitivement cessé d'utiliser du déodorant et que, par conséquent, mes aisselles sentent le munster, sachez que je suis en train de tester une marque pour le blog et que, parmi les produits reçus, figure un déodorant. Je vous en parlerai donc prochainement dans un article dédié.

Trois gels douches ont donc canné ce mois-ci avec parmi eux, je le pense bien, l'un de mes gels douches préférés : devinerez-vous lequel ?


1er cadavre : le gel douche hypoallergénique Cadum

Les enfants continuent leur revue des produits Cadum : ils en ont utilisé beaucoup mais il leur reste quelques variétés à découvrir. Le gel douche hypoallergénique est de ceux-là.

Vous ne serez pas surpris si je vous dis que ce gel douche nous a vraiment plu, à tel point qu'il est descendu plus vite que les autres. J'ai vraiment apprécié son odeur de bonbon pour ma part.

Désormais transparent, le flacon grande contenance est toujours aussi pratique à utiliser : plastique de qualité et qui ne glisse pas lorsque l'on a les mains mouillées, fermeture à clapet très pratique et hermétique et jolies couleurs. Vraiment rien à redire.

Au niveau du gel douche, peu de produit suffit : sa texture gel mousse très bien et se rince tout aussi bien. La peau est douce, souple et hydratée... et sent le bonbon en plus !

Je vais continuer à acheter les gels douche Cadum pour le bain des loulous, aucun doute. D'autant plus que son format familial rend son rapport qualité / prix très intéressant.

Prix : 3,30 € les 400 ml.


2ème cadavre : la douche-crème Dop Douceurs d'enfance au parfum de la tartelette aux fraises

Vous aviez une chance sur trois de découvrir quel était mon soin coup de cœur de ce mois, hé bien, le voici ! Il y avait un indice car, si vous regardez bien la photo, vous pouvez constater la façon dont le corps du flacon a été pressé pour en faire sortir la dernière goutte. Car c'est bien là son seul défaut : il descend vachement vite !

Ce que je trouve particulier chez ce gel douche, c'est sa texture : onctueuse et fondante. Je ne l'ai jamais vue ailleurs, c'est une première. Ce gel douche est vraiment crémeux, il fond sur la peau et se rince pourtant très bien, même s'il est plus épais que les autres. Dop a ajouté, à la manière de Dove, un quart de crème hydratante dans cette crème douche : je pense que cela y est pour quelque chose.

Est-il nécessaire que je vous parle du parfum de cette crème douche ? Une odeur de fraise à tomber.

D'ailleurs, cette crème douche a bien failli tomber entre les mains de la Princesse : sa gourmandise s'est trouvée bien mise à l'épreuve lorsqu'elle a vu la photo de la tartelette aux fraises sur le flacon. C'est bien la première fois que je la vois s'intéresser à l'un de nos gels douches, d'ailleurs.

Je ne vous dirai pas que je vais racheter cette crème douche : c'est une évidence. Ce fut même un crève-cœur d'être obligé de jeter ce flacon à la poubelle : heureusement que j'avais acheté un lot de 2 !

C'est vrai que ce gel douche ne figure pas parmi les moins chers de sa catégorie mais, très sincèrement, je vous conseille de l'essayer : on en mangerait presque !

Prix : 2,10 € les 250 ml.


3ème cadavre : la douche-crème extra-doux au lilas Le Petit Marseillais

Le problème quand on a bien aimé un soin, c'est quand on doit passer au suivant. Et là, pour le coup, même s'il s'agissait du deuxième flacon que j'utilisais et que le premier ne m'avait pas déplu, ce gel douche au lilas m'a semblé bien fade.

Je ne sais pas si finalement je rachèterais ce gel douche ou pas (c'est le privilège de faire les courses, je choisis ce que je veux, enfin, ce que je veux mais en promotion, à cause de l'oursin du portemonnaie). Disons que je ferais peut-être une concession à l'occasion car Papa est occupé aime le parfum du lilas.

Prix : 2,30 € les 250 ml.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire