Le blog a été mis à jour



J'ai dû actualiser le blog récemment. J'ai supprimé cette ligne de la page "Je me présente..." concernant les membres de la famille : "Et nous avons un chat aussi mais vous vous en fichez." Je trouve ce passage beaucoup moins drôle à lire depuis : il faudra que je le retravaille.

J'ai aussi cessé de jouer à des jeux-concours où des Kittybox étaient à gagner.

Oui, j'ai fait quelques progrès depuis quelques jours : d'ailleurs, je ne contourne plus systématiquement l'endroit où se trouvaient son panier, sa caisse, son bol d'eau et sa gamelle. 

Je ne la cherche plus du regard dans la cour ou sous les arbres lorsque je rentre à la maison.

Je réponds désormais "non" à la question : "Avez-vous un animal de compagnie ?" lorsque je remplis un questionnaire. 


Mais il me reste encore des habitudes à perdre.

Machinalement, je continue à passer par la rubrique "alimentation animale" quand je prépare un coffre au Drive.

Je m'attends à la voir se mettre debout sur ses pattes arrières à côté de moi quand j'ouvre une boîte de thon.

Je me demande pourquoi les enfants laissent autant de miettes par terre sous la table depuis quelques jours.


Je sais qu'avec le temps ça passera.

Tout à l'heure, je m'en vais aller récupérer une jolie boîte chez le docteur des chats. Je ne sais pas encore si j'irai seule ou avec les enfants.

Il ne faut pas que j'oublie de récupérer en même temps sa boîte de transport, restée là-bas.

Pour le cas où, un jour, nous décidions que la paix des oiseaux logeant alentour a suffisamment duré. Quand nous aurons envie de voir passer une silhouette féline dans le salon. Quand j'en aurai marre que l'on se moque de moi lorsque je parle toute seule et que j'aurai de nouveau besoin de l'excuse de parler à mon chat.

Alors nous irons sûrement là-bas car c'est toujours comme ça que l'histoire a commencé :




P.S. : j'espère qu'au moins là-haut les côtes de porc sont fournies à volonté.

Et putain qu'il est difficile à écrire ce billet.




Commentaires

  1. oh :'(... Courage dans ce moment difficile, ils remplissent tellement notre vie nos amis à poils

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est quand ils ne sont plus là que l'on se rend compte à quel point.

      Supprimer
  2. Oh mince ... Ça fait toujours un grand vide, on s'y attache à ces petites bêtes !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai déjà connu plusieurs fois et après le chien qu'on a récupéré de ma belle-mère, on ne veut plus d'animaux aussi pour cela (entre autre).
    Kiss à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dis pas que nous n'en aurons plus, ça m'étonnerait, mais pas dans l'immédiat en tout cas.

      Supprimer
  4. :-( ... c'est dur de perdre un ptit membre de la famille , bisous de réconfort à vous 4 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais cru que ce serait dur à ce point, j'ai eu beaucoup de mal à écrire le billet.

      Supprimer
  5. Moi ca a été tout le contraire, il m'a fallu remplir aussitôt le vide sidéral et la peine abyssale que j'ai connue ... c'était pas gérable sinon. Du coup, de -1 on est passé à 3. La SPA n'en revenait pas ;) Depuis, nous sommes 4, mais c'est clairement trop, malheureusement, ils ne s'entendent pas beaucoup (heureusement, la maison est grande, et le jardin aussi !). J'ai inhumé mes chats à chaque fois dans le jardin, et planté un arbre dessus. Du coup, on a un rosier Théo et un lilas Marple. J'aurais aimé avoir un arbre pour Tom, mais on ne l'a jamais retrouvé (les oiseaux se cachent pour mourir, parfois les chats aussi).

    Bref, tu as tout mon soutien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons récupéré ses cendres aussi : je tenais à ce qu'elle soit toujours dans sa maison...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)