Cet été, nous avons testé... l’abri solaire Iwiko de Tribord



Ce qu’il y a de bien avec la rentrée, c’est que cela permet de retrouver ses habitudes… de blog, notamment. Pour autant, je ne vous ai pas oubliés cet été, loin de là, car j’en ai profité pour tester quelques nouveautés afin de vous les présenter. Et, sans mentir, ni même cirer les pompes de mes partenaires qui nous ont permis de réaliser ces tests, je dois bien avouer que tout les articles qui nous ont été proposés nous ont convaincus.

Le premier article que nous avons testé et qui a vraiment plu à Papa est occupé, c’est cet abri solaire Iwiko que nous a envoyé la marque Tribord. D’ailleurs, il n’a pas été le seul à être emballé par cet abri car nous avons été accosté sur la plage par quelqu’un qui nous a posé pas mal de questions le concernant et qui a eu l’air au final complètement séduit par le concept.


Avant d’avoir cet abri, nous en avions un plus petit, pour bébé, qui se repliait en 8 : comptez 2 minutes pour le déplier et 2 bonnes heures pour le ranger dans sa housse (j’exagère à peine).

Alors, quand Tribord nous a proposé de tester cet abri solaire, vous pensez bien qu’on a accepté ! Et, très sincèrement, il est très pratique, d'abord, parce qu'il se déplie en 2 coups de cuillère à pot : vous l’ouvrez en tirant sur un anneau à l’arrière de la tente. Vous le fixez au sol grâce à des piquets et des haubans, avec une retenue supplémentaire grâce à des sacs que l’on remplit de sable ; pour le refermer, vous poussez le bouton de fermeture. 

Comme Tribord m’a aussi fait parvenir une petite vidéo, la voici, ce sera beaucoup plus explicite :


Cet abri solaire n’en a pas l’air comme ça mais il a une sacrée capacité : nous tenions assis tous les 4 en dessous, sans être trop serrés. Mais nous l’avons surtout laissé aux enfants, qui ont pu jouer dessous sans craindre un coup de soleil, grâce à son composant UPF 50+ qui permet de bloquer au minimum 98 % des UVB et 95 % des UVA.

Je lui ai trouvé aussi un avantage supplémentaire : cet abri assez grand est bien visible sur la plage grâce à ses couleurs bleue et orange et permettait par conséquent aux enfants de repérer notre campement, lorsqu’ils allaient se tremper un peu dans la mer. Bien sûr, quand une dame est arrivée un peu plus loin avec le même abri, ça le faisait moins mais bon.

Nous avons également apprécié les deux petits rangements astucieux, à l’intérieur de l’abri, un de chaque côté, qui nous ont permis d’y ranger parfois nos vêtements et souvent un portemonnaie ou un portable pour qu’ils ne soient pas maculés de sable. Papa est occupé a aussi adoré l’idée de la corde tendue en travers de la tente, qui nous a permis d’y faire sécher une serviette ou d’y placer également quelques-uns de nos vêtements.

Une fois replié dans sa housse, l’abri ne prend pas de place - il tenait dans le fond du coffre de la Maserati, en largeur – et ne pèse vraiment pas lourd : nous l’emmenions en bandoulière à la plage, qui se trouvait tout de même à une grosse demi-heure de marche du camping. Il est aussi bien moins encombrant que les abris solaires ronds.

Cet abri solaire est un investissement, certes, mais qui vous rendra bien service à la plage avec vos enfants quelques fois par an. Vous pourrez aussi l’utiliser dans votre jardin, en guise de cabane.

Vous le trouverez chez Décathlon à 29,95 € - il est indisponible pour le moment sur leur site Internet mais vous pouvez toujours aller y faire un tour pour consulter sa disponibilité dans le magasin du coin.

Ici, en tout cas, nous sommes convaincus par son côté pratique et ingénieux et nous l’avons définitivement adopté pour nos échappées belles à la plage : il ne me reste qu'à remercier Tribord !

L’article est long, alors je m’arrête ici pour l’instant mais je vous donne rendez-vous très bientôt pour la suite de nos tests…


Commentaires

  1. Il est sympa en bleu, on l'a en orange ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah tiens c'est sa qu'ils nous auraient fallu cette été :/ sa a l'ai pratique

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)