Avec mes sincères félicitations



Aujourd’hui, je suis joie car je viens d’apprendre une excellente nouvelle : mon amie de toujours aura bientôt un nain. Non, elle n’est pas allée faire les soldes chez Truffaut, je veux dire par là qu’elle attend son premier enfant.

C’est une demie surprise sachant qu’elle s’est mariée en 2011 et que le pot avait trouvé son couvercle depuis plusieurs années déjà : je m’attendais bien à cette nouvelle un jour ou l’autre.

Inutile de vous dire que je suis très heureuse pour elle… Dans l’e-mail de félicitations que je lui ai adressé lorsqu’elle m’a annoncé la nouvelle (nous nous voyons rarement mais nous communiquons régulièrement par e-mail), je lui ai souhaité une excellente grossesse et un accouchement sans problème.

C’est après avoir appuyé sur « envoyer » que je me suis demandée si j’avais bien fait de lui souhaiter « une excellente grossesse et un accouchement sans problème ». Lorsque j’ai écrit le message, c’est ce qui m’a semblé être ce que je pouvais lui souhaiter de mieux, ce que j’aurais bien voulu qu’on me dise si j’attendais un enfant … Je n’ai pas réfléchi plus que ça : c’est maintenant, après coup, que je me demande si c’est bien ce que l’on doit dire ou écrire dans ces cas-là.


Je m’en suis tenue à un message court mais chaleureux et sincère. Vous pensez bien que je me suis gardée de rentrer dans les détails scabreux concernant la grossesse et ses joies ! Elle me disait déjà dans son message qu’elle commençait à ressembler à une baleine, je n’allais  pas lui répondre : « C'était donc toi que l'on a retrouvée sur la plage des Sables d'Olonne vendredi ! » et d’ajouter « Tu reprendras bien forme humaine un jour ou l’autre ! ».

Elle en est à son 4ème mois de grossesse, je n’allais pas lui dire non plus que le pire restait à venir : cette période où tu es obligée de rouler bouler sur le côté pour te lever de ton lit ; ce jour où tu t’aperçois que tu ne peux plus t’extirper de cette p..... de voiture sans une main secourable ; ces jambes qui ressemblent à des poteaux télégraphiques ; cet instant d’effroi (vécu) où tu croises ton profil dans la vitre de la porte-fenêtre, où tu y vois Mme Sarfati alors que tu croyais Elie Kakou décédé … et que tu te rends compte que c’est toi. 

La seule chose que j’espère pour elle, c’est que son bébé « passera comme une lettre à la Poste » comme on dit. Qu’elle n’aura pas à souffrir plusieurs heures. Qu’il n’y aura pas de complications et que la ferraille restera bien rangée à sa place. Que le bébé sera le plus beau de la maternité et qu’il sera en excellente santé. Que le personnel sera aux petits soins et que la bouffe sera correcte (quoi qu’elle a survécut comme moi au Resto U, ça devrait donc aller).

Dans mon message, je n’ai pas été hypocrite en lui disant : « tu verras, tout se passera bien » parce que malheureusement rien n’est jamais sûr et je n’ai pas pour habitude de mentir. Je n’ai pas non plus ramené ma science de « déjà maman deux fois », même si je me rends compte avec le recul que je n’aurais pas adressé ce message souhaitant « une excellente grossesse et un accouchement sans problème » si je n’étais pas passée par là avant.

Je suis restée sobre dans mon message. Mais sincère. Parce que c’est ce que l’on attend d’une amie. Et qu’il y aura bien assez de gens pour ne pas l’être.



Commentaires

  1. félicitation pour ton amie !!! une nouvelle aventure...

    RépondreSupprimer
  2. j'aime bien ta description de la grossesse si proche de la vérité... et en effet tu as bien fait de l'omettre (quoi que si elle a internet, elle pourra vite te retrouver par ici :D) .. enfin bref, j'aurais aimé avoir une amie qui était déjà passée par là avant moi... par chez moi on a toutes été enceintes plus ou moins en même temps :) mais maintenant j'aime bien partager (un peu) (si elles le veulent) de mon expérience avec mes copines futures mamans :) ! bonne continuation à elle en tout cas... et disons, allez, que le meilleur reste à venir :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis la première de mes amies a avoir été enceinte l'an dernier. Par contre cette année elles se comptent par dizaines! Ma grossesse ayant été plutôt difficile (beaucoup alitée et préma née 2 mois avant terme) je parle beaucoup de repos et je donne vraiment le conseil qui m'a manqué : assieds-toi dès que tu en as l'occasion, et surtout ne voyage pas! Je suis restée debout dans les transports car je n'osais pas accepter une place, et nous avons fait un petit voyage à Londres à 5 mois de grossesse qui m'a épuisée!
    J'aime beaucoup ton article car il me parle :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait se reposer un maximum, tu as raison. On le regrette amèrement après, bien souvent. Merci de ton passage ici : reviens quand tu veux !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)