Père Noël, vous êtes le maillon faible.... Au revoir !




Vous n’allez pas être surpris par ce que je vais vous annoncer car c’est un passage obligé dans la vie de tous les parents de jeunes enfants : tout comme son grand frère il y a 2 ans, à peu près à la même époque, la Princesse nous a annoncé qu’elle savait que "Le Père Noël, c’était les parents" - et "Au Nord, c'était les corons" mais c'est une autre chanson. J'en profite pour remercier chaleureusement les copains de classe.

Ça nous est donc fondu dessus comme ça, cette annonce dégoulinante, d’ailleurs je crois que nous n’aurions pas été plus surpris si quelqu’un nous avait écrasé une tarte à la crème sur le crâne. Ça te donne une idée précise de l’effet provoqué. Car, on a beau dire, même si on sait pertinemment que cela arrivera un jour, ça vient un peu comme un cheveu sur la soupe... et surtout ça enlève de la féerie à l'ambiance générale des Fêtes.

En plus, la Princesse ne s’est pas contentée d’une seule annonce : elle nous a fait un rappel quelques jours plus tard, toujours au moment du dîner, des fois qu'on n'aurait pas bien saisi le premier coup. Il faut dire que lors de la première salve, Papa est occupé et moi avions été tellement surpris que nous devions avoir le même air qu’une poule devant un soutien-gorge, or ce n’est pas une annonce à laquelle on peut se dispenser de répondre. D’ailleurs, tu te demandes bien ce que nous avons répondu, hein. Hé bien, comme on m’a toujours dit qu’il fallait répondre à une question gênante par une autre question, je lui ai demandé si elle était bien sûre de son information. Oui, c’est lâche comme réponse, je sais, d'ailleurs je ne suis pas étonnée qu'elle soit revenue à la charge mais que veux-tu : j’aurais bien voulu qu’elle y croie encore au moins cette année, alors, je me suis raccrochée aux branches, comme on dit.

Et puis, j’ai eu bon espoir que le Père Noël du Club de Judo du Grand nous file un coup de main : penses-tu, quechi. Elle a fait bonne figure devant lui pour récupérer du chocolat et des bonbons mais elle n’a pas été dupe. Pourtant, il avait des bottes de circonstances, pas des mocassins à glands avec lesquels tu te fais tout de suite griller - c'est valable pour Saint-Nicolas aussi, d'ailleurs, tu feras passer le message BBB's mum, il paraît que tu le connais bien :-).

Je vous passe les commentaires entendus depuis son annonce concernant le verre de lait et la tranche de pain d’épices ou autres biscuits que s’enfilent les parents le 24 décembre au soir, avant d’aller se coucher, puisque le Père Noël n'existe pas, ainsi que l'interrogatoire relatif aux cadeaux qu’ils vont recevoir. Par chance, ils n’ont pas encore percuté que les cadeaux risquaient fort d’être déjà achetés et donc, stockés quelque part à la maison. Vu la taille du manoir, si jamais cette idée leur vient, on est foutus : ils vont vite penser à aller chercher du côté du garage, le range-merdier traditionnel de la maison et ils ne seront pas longs avant de découvrir le pot-aux-roses.


D'après eux, je mangeais les biscuits et Papa est occupé buvait le lait : normal, ils savent bien que je ne bois pas de lait un soir de Réveillon (pas assez fort).

Avec tout ça, Noël, cette année, hé bien, il a pris un coup dans l’aile : pour preuve, personne n’est motivé pour monter le sapin et ce dernier croupit toujours dans son carton. Il faut bien reconnaître qu’il nous mange une place terrible à la maison et qu’il nous force à faire un détour pour entrer dans la salle à manger mais quand même : d'habitude, même si ça gonfle tout le monde, on fait tous un effort pour la bonne cause. Il n’y a donc pas l’ombre d’une guirlande ou d’une boule installée à la maison pour l'instant. Je crois que c’est la première année que nous procrastinons autant. Et les loulous ne sont pas en reste : ils n’ont guère l’air d’être plus motivés que nous, préférant passer le dimanche après-midi devant leur console ou un bon bouquin plutôt que de s’atteler à donner un air de fête à la baraque. Ils n'ont même pas pris le prétexte du sapin à décorer pour ne pas faire leurs devoirs, c'est dire. Peut-être que l'arrivée des vacances va leur redonner un peu de motivation.

J’en suis alors arrivée à me demander si nous n’allions pas distribuer les cadeaux dès le 24 décembre au soir, du coup, puisque de toute façon, les loulous ne croient plus au vieux barbu. Est-il utile de continuer à se cailler les miches pour rapatrier les cadeaux du garage dans le salon en pleine nuit ?

Oui, je suis un peu refroidie dans mes élans festifs, je le reconnais. Il n’y a qu’un seul truc pour lequel je garde de la motivation : les repas de Fêtes. Notamment la partie liquide. Preuve que je ne suis pas encore si déprimée. C'est qu'il m'en faudrait pas mal pour que je n'ai pas envie de lever ma coupette le 24.

Et vous, vos enfants croient encore au Père Noël ? Sinon comment gérez-vous la distribution des cadeaux : c'est le 24 ou le 25 ?



Commentaires

  1. non, non, grands et petits (euh, la dernère a 9 ans et on ne lui fait plus non plus) auront des cadeaux sous le sapin ....la date, je sais pas encore, ça dépend de la belle famill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fait trois distributions : celle des parents, celles des grands-parents maternels et celle des grands-parents paternels. Du coup, ça dure toute la semaine !

      Supprimer
  2. Oh non ma belle ! Il faut quand-même que tu fasses ton sapin pour cultiver l'esprit de Noël ! Elle a quel âge ta puce?
    Je comprends que cela t'ai refroidie, mais essaie de mettre l'accent sur autre chose : le calendrier de l'avent, les jolies musiques, les films de Noël (maman j'ai raté l'avion etc...)
    Gros bisous et vive les Corons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Princesse n'a que 7 ans : c'est jeune hein pour ne plus croire au Père Noël ? (dis oui)

      Supprimer
  3. Je t'assure que st Nicolas n'a pas de mocassins à glands, la mère Noel ne le supporterait pas ! Par contre tu vas te grouiller de monter ce sapin, sinon je viens le faire moi même ! et l'esprit de noyel bordayle !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, en plus, on en a bien besoin : allez, samedi, on s'y colle tous les 4 !

      Supprimer
  4. 7 ans et demi ici, je ne sais pas si elle sait mais elle ne dit rien en tout cas, je doute un peu quand même... Mais je sais aussi qu'elle est maligne la coquine alors... à suivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Grand a eu longtemps des doutes, du coup, on ne savait pas bien s'il y croyait encore ou pas et, en fait, il ne disait rien car il avait peur de ne plus recevoir de cadeau en avouant qu'il ne croyait plus au Père Noël !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)