Rubrique nécrologique de juillet


Le mois de juillet fut tonique, dehors (trop de pluie, de vent et du froid pour couronner le tout) comme dedans, avec des produits un peu plus masculins que d’habitude dans ma salle de bains.

1er cadavre : le gel douche et bain pamplemousse-orange Le Petit Marseillais


 
Si le Petit Marseillais m’a comblée le mois dernier, ce fut loin d’être le cas avec ce produit pour le bain !

Le mariage de l’orange et du pamplemousse était pourtant alléchant et novateur et je m’attendais à être vraiment comblée par ces senteurs vivifiantes d’agrumes, que l’on ne trouve pas assez souvent à mon goût dans les produits d’hygiène.

Malheureusement, ces belles promesses ont été gâchées par l’un des pires défauts pour un bain moussant : il mousse très difficilement et lorsque la mousse daigne enfin se former, elle disparait à une vitesse fulgurante.

Je ne l’ai pas utilisé en tant que gel douche, je ne me prononcerais donc pas.

Ce produit m’a déçue, le Petit Marseillais m’avait habituée à mieux, je ne le rachèterais pas. Dommage.

Prix : 2,90 € les 400 ml.


2ème cadavre : le gel douche Fa fraicheur active Cap Tonique


Je n’achète pas souvent de produits d’hygiène connotés masculins : c’est un tort car ils sont en général de très bonne qualité.

C’est le cas de ce gel douche,  que je ne me suis pas privée d’utiliser. J’adore la fraicheur qu’il procure et son parfum tonique et « burné » me plait également. Il hydrate par ailleurs très bien et son parfum persiste plusieurs heures sur la peau.

Côté packaging, il a également tout bon : la prise en mains est parfaite, le flacon ne glisse pas et son bouchon–clapet hermétique est très pratique.

Et pour ne rien gâcher, il n’est pas cher. Aucun doute, je l’achèterai de nouveau.

Prix : 1,69 € les 250 ml.


3ème cadavre : le déodorant roll-on Sanex Natur Protect


Je ne suis pas très fan des déodorants roll-on : je préfère et de loin un bon vieux tchik – tchik (oui, je regarde l’Amour est dans le pré :-). Même si les industriels ont fait d’énormes progrès pour nous proposer un roll-on qui ne fasse plus un gros poil dur tout graisseux, comme dirait Dany Boon, ce produit reste un peu trop masculin pour moi.

Vous allez me dire : « Mais pourquoi a-t-elle acheté un roll-on alors ? » : hé bien, je vais vous le dire (ça me rappelle vaguement quelqu’un, tiens). Je ne l’ai pas acheté, je l’ai gagné chez Ingrid Ibrej Cosmeto.

J’ai apprécié le packaging de ce déodorant, très joli, et son parfum, frais et pas envahissant.

Ce déodorant ne m’a pas causé de traces blanches sur mes tops, et pour cause, elles étaient largement masquées par les traces d’humidité ! 

Je n’achèterai pas ce produit car ce problème de séchage est rédhibitoire pour moi, même s’il a tendance à s’atténuer au fil des utilisations : le matin, c’est la course, je n’ai pas le temps d’attendre que le déodorant sèche.

Prix : 4,60 € les 50 ml.


4ème cadavre : la crème douche Sanex Dermo Repair peaux sensibles


Je n’ai pas gagné qu’un déodorant sur le blog d’Ingrid Ibrej Cosmeto : le lot contenait également une crème douche Dermo Repair peaux sensibles.

Je suis en général assez satisfaite des produits Sanex, je les utilise d’ailleurs régulièrement pour le bain des enfants. 

Cette crème douche est fidèle à la réputation de Sanex : elle hydrate bien, se rince bien mais son parfum me pose un gros problème. En effet, cette crème douche la lessive et j’ai beaucoup de mal à supporter cette odeur âcre.

Heureusement, la texture de la crème douche est plutôt épaisse, du coup, le flacon descend vite, le problème s'est donc solutionné assez rapidement.

Inutile de dire que je n’achèterai pas ce produit.

Prix : 2,95 € les 250 ml.

Commentaires

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)