Comment nous avons visité gratuitement le Domaine de Chantilly - 1ère partie


Par chez moi, cela s'appelle : "avoir le cul bordé de nouilles". Je vous rassure, j'ai beau regarder, il n'y a pas l'ombre d'une pâte alimentaire près de mon fondement... néanmoins, j'avoue que sur ce coup-là, j'ai eu énormément de bol.

Je dirais même un pot phénoménal, à tel point que j'ai encore du mal à réaliser : figurez-vous que, comme quelques autres petits veinards sur d'autres blogs, j'ai gagné chez MiniReyve - que je remercie une nouvelle fois au passage - une visite de 2 jours au Domaine de Chantilly dans l'Oise

Et on ne s'est pas foutus des participants (et autres concouristes, que certains blogueurs apprécient tant) car la dotation comprenait, outre les billets pour le Parc, le Château, les Grandes Écuries et le Musée du Cheval pour 2 jours (16 € plein tarif par personne et par jour et 9,50 € tarif réduit par personne et par jour) : la visite des appartements privés du Duc d'Aumale (3 € par personne en supplément) et le spectacle équestre "Cheval, Rêve et Poésie" (à 21 € plein tarif par personne et 16,50 € tarif réduit par personne). A cela, tu ajoutes 1 nuit à l'Auberge du Jeu de Paume (un hôtel 5 étoiles, rien que ça, situé juste à côté du Domaine) pour 4 personnes dans 2 chambres de luxe à 750 € la nuit, avec petits-déjeuners inclus à 29 € par personne.

Vous êtes toujours là ?

Si tu connais bien le blog, tu penses alors de suite à l'oursin du portemonnaie : un coup pareil, vous imaginez bien que cela lui a foutu un sacré coup. Bon, il a dû allonger pour les deux jours de restauration ce qui l'a un peu contrarié mais tout de même : calcul à l'appui, nous avons gagné un séjour pour 4 personnes d'une valeur de 1 805 €. Je vous assure que nous-mêmes avons encore du mal à réaliser et que jusqu'au bout, nous avons douté que tout ceci était bien vrai. Et pourtant, ce n'est pas un rêve, ce magnifique Château existe bel et bien :




Il faut dire que nous avions depuis longtemps très envie d'aller visiter le Domaine de Chantilly : l'année dernière, ça ne s'était pas fait, nous étions allé visiter à pareille époque le Château de Pierrefonds, qui ne se trouve pas très loin de Chantilly d'ailleurs et dont nous avons également beaucoup apprécié la visite. Alors, ce jeu-concours, c'est un peu un rêve qui s'est offert à nous, notamment avec la possibilité de séjourner dans un hôtel 5 étoiles : si je vous dis qu'en plus nous avons bénéficié d'une météo topissime pendant les 2 jours, avec un soleil radieux et une moyenne de 30°C, c'est presque trop beau pour être vrai.

Nous sommes donc partis de bon matin sur les routes isariennes, direction Chantilly. Tu noteras au passage que la route est très bien indiquée (pour aller à Pierrefonds, on a réussi à se paumer) et assez facile d'accès, que ce soit depuis Paris ou depuis le nord de la France, avec l'autoroute A1 (même s'il faut tout de même un cœur bien accroché, avec toute la circulation routière qu'il y a et surtout les poids lourds qui se doublent entre eux).

En arrivant, nous avons commencé par aller nous dégourdir les jambes dans le parc et faire une première rencontre :

La statue du Connétable Anne de Montmorency
(c'est bien un homme, à l'époque, le prénom Anne se donnait aussi bien à une fille qu'à un garçon)

Le parc et la forêt qui jouxtent le Château sont tout bonnement immenses et il serait bien prétentieux de dire que nous en avons fait le tour, même si nous étions sur place pendant deux jours. Nous avons tout de même pris le temps d'aller admirer le Temple de Vénus, la Fontaine de Beauvais, dessinée par Le Nôtre, et le Pont des Grands Hommes dans le Jardin Anglais, très agréable lorsqu'il fait chaud car la proximité de l'eau amène toujours une petite brise fraîche.

Nous ne nous sommes pas trop éloignés du Château car, à 11 h, nous attendait la visite guidée des appartements privés du Duc et de la Duchesse d'Aumale, derniers habitants du Domaine de Chantilly.  Je n'ai pas pris de photos de ces pièces, assez exiguës il faut bien le dire et pendus comme nous l'étions aux explications de notre sympathique guide, d'autant plus que le site Internet du Domaine de Chantilly propose déjà de magnifiques photos (et que je n'aurais certainement pas fait aussi bien, étant donné que toutes les pièces y sont photographiées, mis à part le couloir de service qui en temps normal ne se visite pas et que le guide montre en exclu en ce moment).

La visite a duré 45 mn et pourtant nous n'avons pas vu le temps passer : nous avons découvert le cadre de vie quotidien de l'époque, qui se caractérise à la fois par beaucoup de goût, de simplicité et de modernité. J'ai beaucoup apprécié pour ma part les coloris retenus par la Duchesse pour son intérieur même si, d'après le guide, ils ne plaisent pas à tout le monde. A noter que ces appartements font l'objet actuellement d'une vaste campagne de rénovation, qui coûtera deux yeux au moins, en raison de la fragilité des matériaux et de la difficulté d'y faire des travaux (à cause du manque d'espace pour déplacer les meubles, notamment). J'ai trouvé cette visite très intéressante : pour le prix, cela vaut le coup d'être vu et je vous conseille de l'inclure dans votre visite.

J'en profite pour préciser que, contrairement au Château de Pierrefonds, qui appartient au domaine public, le Domaine de Chantilly est financé par des fonds privés et notamment par le mécénat, puisqu'il appartient à l'Institut de France, à qui le Duc d'Aumale a légué le Domaine en 1886.

Le midi, nous avons déjeuné au restaurant Le Hameau, situé dans l'une des 5 maisonnettes typiquement rustiques du Parc et qui auraient servi de modèle à Marie-Antoinette pour son Petit Trianon. Nous avions prévu au départ d'aller déjeuner dans l'autre restaurant du Parc, la Capitainerie, situé au rez-de-chaussée du Château, mais une invasion chinoise nous en a empêché (un conseil : réservez !). Ce déjeuner au Hameau est le seul bémol du séjour : le service fut très long et la carte se trouve être relativement chère pour ce qui est proposé dans l'assiette, notamment le menu enfant (une tranche de jambon et un peu de gratin dauphinois), d'autant plus que les tickets restos ne sont pas acceptés. Une déception, donc, mais heureusement la seule du séjour. 

Comme nous étions tout proches, nous en avons profité pour aller nous perdre dans le Labyrinthe végétal et ses 5 clairières avec son Jeu de Petits Chevaux, son Jeu de l'Oie et son Jeu d'échecs géant puis dire bonjour aux nombreux kangourous dans leur enclos, ce qui a fait très plaisir aux loulous. Enfin, nous sommes revenus vers le Château pour le visiter, profitant au passage de la fraîcheur des chemins forestiers et de la vue des poissons qui pullulent littéralement dans les eaux qui bordent le Château.

Je m'arrête là pour l'instant, j'ai encore tellement de choses à vous raconter que j'ai de quoi vous proposer au moins un, peut-être même deux billets.

Si par bonheur, je vous ai donné envie d'aller faire un tour à Chantilly, vous pourrez trouver toutes les informations pratiques pour préparer votre visite ici, sur le site Internet très bien pensé du Domaine de Chantilly ; pour plus d'informations concernant l'Institut de France, vous pouvez aussi consulter leur site web ici.

à suivre...

Commentaires

  1. Bravo ! :)

    Ca a dû vous faire un bien fou et ça doit être tellement beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non seulement c'est beau mais en plus, c'est une visite à la fois intéressante et instructive.

      Supprimer
  2. Coucou
    C'est cool , un super séjour
    Tu as bien fait de participer
    Bonne soirée , à plus

    RépondreSupprimer
  3. La description que tu as faite du Domaine de Chantilly me donne envie d’aller visiter cet endroit.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)