Mes soins visage du soir du moment #3


Depuis quelques semaines, je teste deux soins que je n'aurais jamais imaginé voir un jour dans mon armoire de toilette, tout simplement car j'ignorais jusqu'à l'existence de ces deux marques avant d'avoir l'opportunité de les tester : il s'agit du sérum puissant La Grande Pharmacie et de la crème Douceur Intemporelle de Phytomer.




Le sérum puissant faisait partie de l'Instant Box, gagnée chez Mademoiselle à Lunettes l'été dernier. Après quelques recherches, j'ai découvert que l'on pouvait se procurer ce même sérum ici (notamment) mais qu'il avait été rebaptisé entre temps.

Je dis souvent qu'il est difficile d'évaluer l'efficacité d'un sérum : en fait, tu y parviens quand tu cesses de t'en servir ou quand tu changes de marque. Avant d'utiliser ce sérum puissant, j'appliquais le Double Sérum de Clarins (dont je vous ai parlé ici) : autant vous dire que c'était du lourd. Mais ce sérum La Grande Pharmacie s'est révélé à la hauteur : en termes de prix, déjà, à 44,90 € les 30 ml mais aussi en termes d'efficacité.

Ce sérum se présente sous la forme d'un gel (ça change de la texture crème habituelle) et contient de l'Argireline, censé réduire et prévenir les rides d'expression. Inutile de rappeler que je suis pile dans la cible des "consommateurs potentiels" :-( Ce sérum contient également de la vitamine A, de la Nalidone et de l'ADN végétal (si cher à Yves Rocher pendant un temps) mais ne présente ni paraben, ni phénoxyéthanol, ni triclosan, ni phtalates, ni sodium laureth sulfate, et probablement pas de parfum car il ne sent rien, ce qui est une bonne chose.

Ce gel apporte beaucoup de fraîcheur quand on l'applique. Mais c'est sa texture qui peut surprendre : on a l'impression que le gel sèche sur la peau, provoquant une sensation de tiraillement. Cela dure à peine quelques secondes mais cela peut s'avérer déroutant. Pour autant, une fois absorbé, le sérum semble avoir comme lissée et repulpée la peau. Il apporte également beaucoup d'éclat au teint.

Ce sérum ne m'a pas déçue : ce n'est pas un soin que j'aurais choisi comme ça, d'emblée, surtout vu son prix, mais le test s'est avéré concluant.

Et puisque nous sommes dans les soins haut-de-gamme, nous allons y rester car j'ai également reçu pour test, sans avoir rien demandé ce qui est d'autant plus surprenant et sympa, la crème barrière restructurante Douceur Intemporelle de Phytomer.

Je sais que je ne sors pas beaucoup, c'est peut-être ce qui explique que je ne connaissais la marque Phytomer ni d'Eve, ni d'Adam, avant de lire de belles choses la concernant sur les blogs et de recevoir quelques produits à tester.

Remarque, il y avait peu de risques que je découvre cette crème autrement que par un gain ou un test puisqu'elle coûte 72 € les 50 ml. Oui, on chasse clairement ici sur les terres de Clarins, d'ailleurs je trouve que le packaging de cette crème ressemble un peu à celui de la crème Clarins que j'ai testée il y a quelques semaines. La différence, c'est que le pot de crème Phytomer est en plastique (et a d'ailleurs un peu souffert de son voyage postal, comme tu peux le constater sur ma magnifique photo) et celui de Clarins en verre, donc plus lourd et surtout beaucoup plus fragile.

Mais venons-en à l'essentiel : j'ai adoré cette crème. D'abord, à cause de son parfum, très légèrement fleuri et délicat, vraiment féminin et très agréable car printanier (et moi, j'ai bien besoin que le printemps arrive enfin, qu'on envoie prouster les cols roulés). Ensuite, vient sa texture, légère et aérienne comme de la crème fouettée. Elle fond littéralement sur la peau et s'absorbe en un éclair.

Après l'application, la peau est souple, rafraîchie et lumineuse. C'est simple, j'aime tellement cette crème que je fais tout pour faire durer le pot le plus longtemps possible. D'ailleurs, d'ici à ce que je fasse une mini-dépression au moment de mettre le pot à recycler, il n'y a pas loin. D'autant plus si je dois encore supporter mes cols roulés à ce moment-là.

Cette crème anti-âge s'adresse aux peaux sensibles afin de leur apporter apaisement, force et confort, grâce à la présence du complexe marin Glycosea. C'est assez remarquable et relativement inhabituel d'ailleurs de voir une crème s'adresser exclusivement ou presque aux peaux sensibles.

Je ne pense pas racheter ce soin, ni le sérum d'ailleurs, pour des raisons "oursinesques" mais j'en suis vraiment très satisfaite.


Crème Douceur Intemporelle offerte par Phytomer, que je remercie.




Commentaires

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)