jeudi 28 août 2014

Nous sommes allés voir... Planes 2 !


Il paraît qu'il existe un secteur d'activité économique qui n'a pas connu la crise ces trois derniers mois et qui se porte même plutôt bien : l'exploitation commerciale des salles de cinémas. Tu m'étonnes, John. Il faut dire que nous sommes en présence d'un cru exceptionnel de temps pourri pour cet été 2014.

D'ailleurs, c'est avec une joie non dissimulée que nous avons appris hier soir en regardant la météo qu'il allait faire beau et chaud la semaine prochaine... pour la rentrée scolaire donc. Alors, Evelyne Dhéliat, je te donne un conseil parce que je t'aime bien quand même : arrête de nous annoncer ce genre de nouvelle avec un grand sourire, pense un peu à ceux qui se sont gelés le fondement sous la flotte sur leur lieu de vacances.

Comme de nombreuses familles - enfin j'imagine - nous avons donc usé les sièges des salles obscures cet été. Les hommes sont allés voir Dragons 2 et Les gardiens de la galaxie : je vous dirais juste qu'ils ont beaucoup apprécié le côté déjanté et l'humour du deuxième mais un peu moins le premier ; quant à moi, j'ai emmené mon Grand voir Les vacances du Petit Nicolas - je vous en ai parlé ici - puis, plus récemment, Planes 2, grâce à des places gagnées chez Une maman blogueuse.


La photo a été prise sur la table de jardin, qui demeure bâchée depuis plus de 3 semaines maintenant... No comment.

Avant de voir Planes 2, et comme pour chaque suite qu'il m'est donnée de voir, j'étais un peu sceptique. Comme dirait Jean-Marie, un grand stress plane sur l'assistance dans ces cas-là : le premier opus étant plutôt réussi, la suite allait-elle s'avérer à la hauteur ?

Ma première impression sur ce film, c'est qu'il m'a semblé durer très peu de temps, enfin bien moins longtemps que le premier. Effectivement, montre en main, il ne dure même pas une heure et demie. Bon, ceci dit, longueur n'est pas synonyme de qualité, bien loin de là : y'a qu'à penser à Lelouch.

Comme pour le premier, j'ai apprécié la qualité des graphismes : les dessins sont très bien réalisés et le montage de qualité. On est vite absorbés par l'histoire, qui reste accessible aux personnes n'ayant pas vu le premier opus : une courte remise à niveau a lieu au tout début du film, pour se remémorer que Dusty, le héros, est passé d'avion épandeur à champion. En fait, c'est tout ce qu'il y a à savoir pour pouvoir aborder le deuxième film.

Apparemment, Dusty a gagné pas mal de courses, il est désormais un véritable professionnel. Seulement voilà, sa boîte de vitesses finit par lui jouer un sale tour et, dans la mesure où elle n'est plus fabriquée, Dusty va devoir se reconvertir professionnellement, puisqu'il ne peut plus dépasser une certaine vitesse, faute de quoi son moteur cale et risque de l'envoyer au tapis. Par un hasard fort bienvenu, afin que l'aéroport du coin puisse être remis aux normes puis réouvert, un second pompier doit être nommé : Dusty décide alors de se former et de devenir pompier du ciel. Il part donc effectuer son stage au Parc national de Piston Peak, pour y rejoindre Blade Ranger et son équipe.

J'ai trouvé que cette suite était plutôt réussie car l'histoire a su se renouveler et conserver des valeurs qui sont chères aux parents que nous sommes : entraide, courage et amitié. J'ai particulièrement apprécié le clin d’œil à la bonne vieille série Chips : c'est gentil de penser aux vieux comme moi, qui ont connu Ponch, son casque de motard, sa chemise marron et son sourire Email Diamant, le tout avec la musique qui va bien.

Ce que j'ai trouvé un peu dommage, par contre, c'est d'avoir choisi Audrey Lamy pour doubler Dipper. Je trouve qu'on l'entend un peu beaucoup dans les dessins animés en ce moment : elle doublait récemment Lucy dans Moi, moche et méchant 2. Y aurait-il pénurie de voix féminine disponible pour doubler les dessins animés ? A sa décharge, je trouve sa voix criarde mais je la supporte bien plus facilement que celle de sa sœur et qui m'a bien souvent amenée à zapper les rediffusions d'Un gars, une fille, qui me font pourtant beaucoup rire. Paix aux oreilles de Jean Dujardin.

Je me suis laissée dire qu'une trilogie Planes était prévue : après avoir visionné les deux premiers, je suis assez emballée pour boucler la boucle et aller voir le troisième film à sa sortie avec mon Grand, qui les a plutôt bien aimé aussi, même s'il leur préfère encore Cars.

Et vous, vous avez emmené vos loulous au ciné ? Voir quel film ? Bref, racontez-moi vos vacances :-(


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. hannnn j'adore le sous titre de ta photo :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai proposé ce film à ma fille et pour la première fois, elle n'a pas voulu y aller. Elle disait ne pas avoir aimé Planes 1 et s'attendait pas à mieux pour Planes 2 ... On est parti voir un autre dessin aimé d'une casse d'une échoppe de cacahuètes près de Central Park. Très bien fait avec plein de rongeurs les uns plus mignons que les autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, tu vois, cette histoire de cacahuètes ne m'emballait pas plus que ça et puis j'ai eu peur que mon Grand se lève en plein cinéma pour danser le Gangnam Style !

      Supprimer
  3. j'ai vu aussi planes 2 avec mes crapulettes et je dois dire qu'on le 1 en dvd mais que je n'avais pas vu.
    les filles étaient ravies de revoir dusty, elles ont aimé mais sans plus, rien ne peut egaler la reine des neiges et clochette dans leurs coeurs

    RépondreSupprimer