Nous avons visité le Château de Pierrefonds dans l'Oise


Je vous ai raconté récemment notre quête d'une nouvelle chariotte mais je ne vous avais pas encore dit que nous avions trouvé la demeure de nos rêves. Oh, rien de très tape à l’œil, juste une petite maison sans prétention mais avec du cachet toutefois, facile d'entretien et qui se fond sans difficulté dans le paysage.

La voici : discrète, hein ?

 
Source : www.all-free-photos.com 

Décidément, l'oursin du portemonnaie n'a aucun humour : vous l'aviez peut-être reconnue, cette demeure, c'est le magnifique Château de Pierrefonds dans l'Oise, que nous avons visité la semaine dernière en famille.

Comme vous le savez, nous avons choisi de passer nos vacances à Gardincourt cette année, la faute notamment à François H. qui vient de me rappeler que j'allais lui verser cash un peu plus d'un mois de mon salaire cette année en guise d'impôt. Ironie du sort, j'ai reçu l'avis d'imposition le jour où nous avons visité le Château : je peux vous dire que je n'ai pas regretté d'avoir profité du patrimoine.

Car ce Château fait partie des monuments nationaux français. Pour autant, ne pensez pas que la visite est gratuite : nous avons versé 15 € d'obole pour 4 entrées (7,50 € par adulte, gratuit pour les enfants). Mais, je chipote - l'avis d'imposition me reste en travers, que voulez-vous - car je trouve que cela reste un prix raisonnable pour un peu plus de 2 heures de visite, commentée de surcroît.

Actuellement, deux expositions sont visibles à l'intérieur du Château, indépendamment de la visite des lieux : la première porte sur la collection Monduit. Comme ça, ça ne vous dit rien, mais si je vous dis que les ateliers Monduit sont spécialisés en plomberie d'art, procédé qui consiste à marteler une feuille de plomb ou de cuivre afin de réaliser des décors en creux pour les toitures des monuments, cela va vous parler : on doit ainsi aux ateliers Monduit la flèche de Notre-Dame de Paris, la Statue de la Liberté ou encore le Lion de Belfort. Des doubles véritables de certaines pièces sont visibles à Pierrefonds : je peux vous dire que certaines réalisations sont vraiment impressionnantes, à la fois par leur taille et par ce qu'elles représentent.

La deuxième exposition est un peu moins imposante mais tout aussi intéressante, même si elle le sera nettement moins pour les enfants car elle repose sur pas mal d'écrits et porte sur la présentation de photos et des dessins originaux de l'architecte Viollet-le-Duc, à qui Napoléon III a confié la reconstruction du Château au XIXème siècle.

Car voilà la grande originalité du Château de Pierrefonds : ce château fort a été construit à la fin du XIVème siècle, à proximité de Compiègne, par Louis d'Orléans, second fils de Charles V. Pierrefonds était au départ destiné à surveiller les échanges entre les Flandres et la Bourgogne, fief des Ducs de Bourgogne, rivaux des Orléans. Le Château de Pierrefonds est tombé dans l'oubli, après le siège livré par Louis XIII en 1616, qui le prend et le démantèle. On doit la "renaissance" du Château à Napoléon 1er qui le rachète en 1810 mais surtout à Napoléon III qui confie sa restauration à l'architecte Viollet-le-Duc afin de le transformer en résidence occasionnelle puis en musée ouvert au public. L'exposition permet de se rendre compte de l'ampleur des travaux réalisés, le Château étant vraiment réduit à l'état de ruines avant d'être restauré.

Aujourd'hui, le Château de Pierrefonds rencontre un beau succès auprès du public, notamment étranger, grâce à la notoriété qu'il acquiert en servant de lieu de tournage de Peau d'âne par Georges Méliès, des Rois Maudits de Josée Dayan, de certaines scènes des Visiteurs 2 et plus récemment de la série Merlin par la BBC.

Pour ce qui nous concerne, nous avons beaucoup apprécié la visite : les années passant, Papa est occupé et moi nous sentons de plus en plus en osmose avec les vieilles pierres, je crois.... Mon Grand a particulièrement apprécié les épées qui sont exposées, notamment Joyeuse, celle de Charlemagne, bien mise en valeur dans ce qui fut la chambre de l'empereur Napoléon III. La Princesse ne pouvait qu'apprécier la visite : pour autant, elle n'a pas réussi à apercevoir Princesse Sofia ;-) Les enfants sont toutefois restés dubitatifs devant un détail d'époque : les latrines, visibles dans le cabinet de l'empereur, qui les ont laissés plutôt rêveurs. Ils ont en effet eu du mal à nous croire quand nous leur avons précisé à quoi servaient les deux trous dans les planches...

Plusieurs salles constituent les pièces majeures de la visite : le salon de réception, au décor plutôt chargé et dont les tentures nécessiteraient d'être restaurées - mon mois de salaire donné aux impôts pourraient y contribuer, tiens - ; l'escalier à double révolution, avec ses deux volées de marches qui ne se croisent pas, comme à Chambord mais en plus petit ; la Chapelle, pièce qui impose le respect par sa beauté et sa solennité, mais aussi et surtout la Salle des Preuses, où trônent, outre une imposante cheminée à double foyer, 9 statues (les Preuses) représentées sous les traits de l'Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, et de ses dames de compagnie.

Nous avons terminé notre visite du Château par la cave : rien d'étonnant, me connaissant, précise Papa est occupé... Nous n'y avons rien bu - pourtant je peux vous assurer qu'il y a de la place pour entreposer des bouteilles et les conditions absolument idéales pour les faire vieillir ! - mais nous y avons vu une collection impressionnante de gisants. Comme l'a précisé le guide, la cave n'est pas hantée, pour autant, la faible luminosité, qui s'ajoute aux nombreuses figures célèbres représentées ici, crée une ambiance un peu lugubre. Ce ne sont pourtant que des moulages, les révolutionnaires s'étant chargés de faire disparaître les originaux, mais cet alignement fait son petit effet.

C'est par là que nous avons terminé notre visite. Si par bonheur je vous ai donné envie d'aller voir vous aussi le Château de Pierrefonds, vous pouvez préparer votre visite et retrouver tous les détails pratiques ici, sur le site des Monuments Nationaux. Le Château de Pierrefonds possède également sa propre page Facebook.

Je vous propose pour terminer quelques photos que j'ai prises sur place - mon talent de photographe s'affirme au fil des semaines, vous ne trouvez pas ? - vous pourrez notamment y voir, en bas et à gauche, la Salle des Preuses, que l'on distingue dans le fond.


Et vous, vous connaissez le Château de Pierrefonds ? Vous l'avez déjà visité ?




Commentaires

  1. J'ai visité ce château il y a 3/4 ans avec le lycée, j'avais bien aimé c'est un très beau château.

    RépondreSupprimer
  2. il y a super longtemps que je n'y suis pas allée, c'est une chouette idée avec les loulous !
    tu m'as bien fait rire avec les impôts ! françois h lui me fait moins rire maintenant qu'on ne va même plus pouvoir déduire nounou des impôts !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le bon vieux temps où nous déduisions les frais de garde : où est-il ?

      Supprimer
  3. Vous signez quand le compromis ? ;)
    Eh oui les impôts, une merveilleuse invention !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout quand tu vois comment ils sont utilisés parfois !

      Supprimer
  4. non je ne connais pas, mais tu me donnes bien envie d'y aller !
    tu m'invites ? :-p

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir, oui moi je connais, en même temps j'habite dans l'Oise, se serait dommage de ne pas connaître le patrimoine qui m'entoure !
    Très beau château !
    Elodie b

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute honnêteté, je ne crois pas avoir fait le tour de tout ce qu'il y a à visiter dans mon coin !

      Supprimer
  6. Bonjour. J'aime beaucoup visiter les châteaux! Celui là me parait très bien, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est, si tu as l'occasion de le visiter, n'hésite pas !

      Supprimer
  7. J'y suis allée quand j'avais l'âge de mes grands donc environ 10 ans ... je ne me souviens pas de grand chose ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est temps d'aller te rafraîchir la mémoire alors !

      Supprimer
  8. Mon mari m'en a souvent parler je suis née et ai grandi dans l Oise mais je n'y suis jamais allez , il a l'air génial .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut le coup d’œil et le guide est vraiment intéressant à écouter. Si tu y vas, je te conseille de déjeuner à l'auberge au bord du lac, elle ne paye pas de mine mais on y mange très bien.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)