Je vais bien, ne vous en faites pas (enfin, si, un peu, ça me ferait ben plaisir quand même)


Qu'il est difficile de revenir ici.

Remarquez, c'était difficile aussi d'en partir : prendre la décision de couper les ponts, comme ça, d'un seul coup, de faire un break à durée indéterminée après 5 années de blog et de se laisser glisser dans cette étonnante facilité qu'est le laisser aller et le silence.

Je sens bien que je vous dois tout de même une explication, après un abandon aussi soudain : hé bien, figurez-vous que l'inspiration a bel et bien déserté mon ciboulot et, non, j'ai eu beau chercher, je crois que je n'avais plus rien à dire. Enfin, aujourd'hui, d'un seul coup, si : vous voyez, j'arrive à pondre quelques lignes et à briser le silence. Qui sait, cela reviendra peut-être... Tout n'est peut-être pas tout perdu.

D'ailleurs, c'est comme ça que l'envie d'écrire ce billet explicatif m'est venue : insidieusement, sans en avoir l'air, comme un truc qui vous chatouille et qui vous trotte dans la tête pendant plusieurs jours. Et puis Papa est occupé semblait aussi très inquiet de mon silence : il faut dire que le blog fait partie de notre quotidien depuis longtemps maintenant, alors je comprends qu'il se pose des questions.

Je reconnais que ce fut dur pour moi, ce silence forcé : d'un seul coup, n'avoir (plus) rien à dire et m'en rendre compte. J'ai eu beau chercher des sujets : ou bien je n'avais aucune inspiration ou bien je n'avais aucune envie d'écrire. Voilà pourquoi j'ai déserté ce blog pendant presque 3 mois, le temps de retrouver mes esprits et mes mots, enfin peut-être. On verra bien.


Je suis encore un peu rouillée d'ailleurs, je le ressens en écrivant ces quelques lignes mais puisque je suis là, voilà quelques nouvelles : donc, nous ne sommes pas morts.

Vous savez bien que je parle très rarement de moi ici mais je vais faire un effort. Je vais donc commencer par une évidence : je suis modeste. Mon blog est à mon image : il est d'ailleurs tellement modeste que personne, je dis bien personne à part Papa est occupé, ne m'a demandé ce qu'il devenait depuis 3 mois. Pas un seul petit commentaire Facebook ou Instagram, rien. Me voilà donc rassurée quant à ma contribution : je peux partir tranquille, quitter tout cet univers dont j'ai tant eu besoin par le passé, avec lequel j'ai découvert et apprécié des horizons insoupçonnés et où j'ai pris tant de plaisir à écrire et à échanger. Je sais aujourd'hui que je ne manquerai à personne. C'est triste mais c'est comme ça : je n'en veux à personne si ce n'est à moi-même car finalement j'ai sûrement raté quelque chose, je n'ai pas su être suffisamment intéressante, impliquée, à l'écoute ou dans l'échange... et puis après tout, personne ne lira peut-être ce billet.

J'avoue que de mon côté, je n'ai absolument lu aucun blog depuis bientôt 3 mois, je le reconnais : honte sur moi. Je me suis d'ailleurs également éloignée des réseaux sociaux, ayant complètement laissé tomber aussi le #projet52. J'ai tout de même fait quelques rares apparitions sur Insta, en général pour vous parler de bouquins : j'en lis quasiment 2 par semaine à l'heure actuelle, alors, j'ai de quoi partager quelques bons titres. De là à dire que la lecture a remplacé le blog, il y a sûrement un peu de vérité. Et puis, sur le plan pro, comme je vous en ai déjà vaguement parlé, j'ai un projet en cours. Il est encore trop tôt pour vous en parler mais, s'il aboutit, j'aurais sûrement de quoi vous raconter (en espérant avoir le temps alors aussi).

Sinon, les loulous vont bien : le Grand intégrera le collège et la 6ème en septembre prochain, oui, déjà. J'ai pris un méga coup de vieux en pleine tronche ces derniers jours, rien que d'y penser. Penser à ça et aux 480 mois que j'afficherai au compteur, si Dieu me prête vie jusque là, en novembre prochain, ça m'a achevée. Misère.

Le Grand a d'ailleurs beaucoup changé ces dernières semaines, tu t'en doutes : il mesure 1,62 m ou 63, ayant pratiquement rattrapé mon point culminant à 1,65 m. On se demandait presque d'ailleurs qui emmenait qui à l'école récemment. Il est presque ado, enfin, en tout cas, il en a le caractère, ne manquant de nous rappeler régulièrement à la maison que "oh, c'est bon, là". Bonjour l'ambiance.

Et puis, il y a la Princesse. Je devrais la rebaptiser la zumbette. Elle a trouvé sa voie, figurez-vous : je crois bien que ça va finir par donner quelque chose d'ailleurs car elle y met application et motivation et danse drôlement bien. Tout sa mère, que voulez-vous. A l'école, ça roule aussi, même si la concentration est parfois un peu défaillante mais bon. Le plus important, c'est tout de même les copines et les t-shirts à sequins réversibles. Ça, c'est du sérieux.

Comme tu vois, tout le monde va bien, les loulous sont heureux, même si le Grand s'apprête à passer 3 semaines sans Xbox chez ses grands-parents : la loose totale, tu peux me croire.

Moi aussi, je vais bien : je fréquente toujours régulièrement les cours co à la salle de sport, je sue comme un boeuf sur mon tapis de course et mets plusieurs jours à me remettre de mes courbatures après chaque séance mais je m'accroche. J'ai aussi découvert pleins de nouveaux auteurs de bouquins supers, c'est peut-être une piste d'inspiration pour des billets de blog d'ailleurs. Enfin, comme cela était prévisible au vu du no buy de ces derniers mois, j'ai vendu un organe pour financer mes achats en soldes. Bref, tout est normal et tout va bien.

L'une de mes nouvelles paires de chaussures (oui, il y en a plusieurs...) : sont belles hein ?
Papa est occupé aussi va bien : c'est peut-être lui le plus attristé par mon silence. C'est tellement rare quand je n'ai rien à dire. Heureusement que je n'ai pas arrêté l'alcool, il m'aurait déjà conduit aux urgences psychiatriques.

Et puis le mois prochain, nous filons vers le Chud passer quelques jours : amis biterrois, nous voilà ! J'ai hâte, tu peux pas t'imaginer. La dernière fois que je suis allée en vacances dans la région, j'avais 14 ans. Je crois que cette année est vraiment un bon cru en termes de coup de vieux.

Si vous me faites le plaisir de lire ce billet, je veux bien un peu de vos news fraîches en commentaire : j'ai besoin de me reconnecter à la bonne vieille blogo et puis, même si je ne le dis pas souvent, j'ai plaisir à suivre les aventures des collègues. Ça me manque aussi.

De mon côté, je vais essayer de passer lire quelques blogs, juillet est un mois tellement calme, je devrais pouvoir reprendre petit à petit de bonnes habitudes. Et promis : je vais tenter de me creuser le pruneau pour trouver de nouvelles âneries à raconter ici. Et me remettre aux réseaux sociaux aussi, pourquoi pas...

En attendant, je vous souhaite un excellent week-end prolongé de 14 juillet ou de bonnes vacances : il va faire beau dans le nord, c'est presque un miracle, d'habitude le 14 juillet ressemble furieusement au 1er novembre par chez moi.

Je vous dis : "A bientôt" ! J'y crois ! :-)


Commentaires

  1. Enfin des nouvelles..
    Malgré ta"modestie", tu m'as manquée..
    Contente que ce n'était que provisoire...
    A bientôt de relire..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu savais comme ton message me fait du bien... L'envie revient, oui, je crois bien. A très bientôt, ici et sur les réseaux sociaux ! Excellent week-end à toi !

      Supprimer
  2. I le semblait bien que cela faisait un moment que l'on ne te voyait plus.. Je n'ai pas pris de nouvelles car le mois passé j'ai fait le Ramadan et depuis je vais beaucoup moins sur Insta. Ici aussi je fais une "pause" blog. Je vais parler du Family Lab car on a été séléctionné avec mon grand. sinon je n'ai plus d'inspiration non plus. Je t'embrasse bien fort :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y aurait-il un virus qui nous pousserait à laisser tomber nos blogs ? J'ai lu un billet de maman est au musée ce matin : elle est atteinte du même mal que nous. Contente pour ta sélection au Family Lab. Bon week-end !

      Supprimer
  3. J'avoue découvrir ton blog avec ces mots mi-nostalgie, mi-renouveau. Pas facile d'être inspirée tout le temps, ça se comprends, je pense que si tu as des lectrices fidèles elles sauront t'attendre, mais auront sûrement beaucoup apprécié ce billet sincère qui leur explique le pourquoi. Bonnes lectures, alors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 5 ans de blog, c'est un sacré chemin... mais je n'ai aucun regrets, j'ai toujours bloggué avec envie, passion et sincérité, c'est aussi pourquoi j'ai préféré prendre du recul plutôt que d'écrire n'importe quoi. Bienvenue chez moi et bon week-end !

      Supprimer
  4. Ravie de te retrouver ! J'espère que l'inspiration va revenir pour de bon !
    Moi aussi je suis souvent bloquée devant la page blanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, c'était vraiment devenu un problème récurrent ! J'espère reprendre un bon rythme. Bon week-end !

      Supprimer
  5. Contente de te lire, ici aussi il y avait de la mélancolie blogesque... par manque de temps, surmenage et déceptions...
    j'avoue ne plus prendre le temps de venir lire, mais guetter les publis ig uniquement...
    tu m'as valu 2 fous rires qd meme le st nicolas et le 480 mois !!!!!!
    je t'ai aussi guétté au sport mais suis moins assidue que toi, je n'ai réussi à y aller que 2 fois en juin... faut dire que mon mari était aussi débordé et pas trop présent pour le loulou ... bref j'y go ce soir on se croisera peut être, mais ce qu'il faut vraiment qu'on s'organise dans l'été c'est un coup à boire bordayle !!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ce soir, je vais me bouger le cuissot ! Je vais être plus assidue au sport jusqu'à la fin juillet. Après, direction : le Sud ! Globalement, j'ai l'impression que la blogo est un peu morose en ce moment...

      Supprimer
  6. Contente de te revoir ! Et hâte de découvrir tes billets lecture. Belles vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prochain billet lecture très bientôt, d'ici là, belles vacances également si c'est le cas pour toi !

      Supprimer
  7. Bien contente de te lire et de savoir que toute la famille va bien! Le grand rentre en 6°, déjà! Pas toujours facile de garder l'inspiration H24, surtout lorsqu'on blogue depuis plusieurs années! Ta longévité est un exemple!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pire que moi, des blogueuses dont le blog existent depuis 8 voire 9 ans pour certaines ! J'espère retrouver un peu d'inspiration, on verra bien !

      Supprimer
  8. Bon ben moi, je découvre ton blog et j'espère que tu vas continuer, ne pas t'endormir comme la belle au bois dormant ! hihih
    Je viendrai lire ta chronique sur les livres, car j'adore lire et j'y trouverai des idées.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà publié plusieurs billets concernant les livres que j'ai lus, en attendant... Belle semaine à toi !

      Supprimer
  9. Coucou ! :) Je crois qu'on est plusieurs à avoir pris du recul dernièrement. Et comme toi, je me suis rendue compte que je n'avais pas manqué à tout le monde pendant mon absence. C'est triste... Mais au final, le plus important ça reste "la vraie vie". Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis bien d'accord avec toi, même si cette vie virtuelle apporte parfois de belles choses, comme tous ces gentils messages sur ce billet, qui me font très plaisir. Belle semaine à toi !

      Supprimer
  10. Coucou,
    je suis venue plusieurs fois en me disant que zut, ce n'était pas drôle ce silence, mais ma foi, que je comprenais et respectais que ce soit ce à quoi vous aspiriez en ce moment... voilà, simplement du respect et de la timidité qui peut laisser croire à de l'indifférence...
    revenez vite alors, vous nous manquez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens très très bientôt... Sinon, je suis aussi de nouveau active sur les réseaux sociaux, en attendant.

      Supprimer
  11. Contente de te lire, tes baskets sont très jolies :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Elles sont aussi très confortables, pour ne rien gâcher !

      Supprimer
  12. Contente de te lire. Tu nous prépare une crise de la quarantaine lol? Moi-même tu sais je suis une blogueuse très irrégulière (mon gros problème c'est le temps) aussi bien dans la rédaction de mes billets que dans la lecture de mes blogs préférés... Et il y a des moments où j'ai vie de prendre du recul et de faire/vivre autre chose. Je crois que c'est normal les moments de creux.... Je ne doute pas que l'inspiration te reviendra. En tous cas, j'aime beaucoup le nouveau look de ton blog!! Bisous et passe un bel été!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La quaran... quoi ? Connais pas ce mot ;-) Merci de ton passage par ici !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)