lundi 16 janvier 2017

Besoin d'approfondir ou de réviser les acquis scolaires ? J'ai ce qu'il te faut !


Les maths et mon Grand, ça fait deux depuis longtemps. Mais vraiment. Et, même si le temps arrange souvent bien les choses, je crains bien que dans le cas présent, ce ne soit plutôt le contraire : les modes de calcul - addition, soustraction, multiplication et division - à peine assimilés, non sans mal, voilà qu'en CM2, la géométrie a pointé son nez, comme si on avait besoin de ça, déjà que contrairement à Dany, c'était pas brillant.

Pour ne rien arranger, si tu te souviens bien, mon Grand a connu quelques soucis avec le graphisme en général dans sa prime jeunesse, qui lui ont valus pas mal de séances chez la psychomotricienne. Aujourd'hui encore, il a toujours quelques restes et les graphismes demeurent un peu difficiles à aborder sereinement et efficacement, je veux dire par là qu'il n'est pas à l'aise avec un compas par exemple et que ses traits ne sont pas toujours tracés nettement, ce qui lui vaut déjà pas mal de points en moins pour ses évaluations... mais surtout beaucoup de découragement, ce qui commence tout doucement à poser un autre problème : celui de la confiance en soi.

Pourtant, je peux vous dire qu'il les bosse ses maths, j'en suis témoin car je révise avec lui, et tout particulièrement sa géométrie d'ailleurs : il s'en est farci des exercices de symétrie pendant les vacances de Noël car on partait de très loin. C'était effectivement un exercice très difficile pour lui, aussi bien à comprendre qu'à réaliser, ses soucis d'appréhension de l'espace et de graphisme, bien que traités en leur temps chez la psychomotricienne, ayant quelque peu repointé leur pif à cette occasion.

Comme Papa est occupé et moi voyions que la situation était très mal emmanchée et que les notes de mathématiques étaient parties pour avoir le même destin que la côte de popularité de François Hollande, nous avons réagi et demandé à mon Grand de travailler encore davantage ses maths. J'ai donc dégainé ce Cahier du jour / cahier du soir Maths de CM2, que m'ont envoyé il y a quelques temps déjà les Editions Magnard :



Faut-il préciser que ce cahier a été accueilli comme le Messie par mon Grand ? Je ne crois pas. Et pourtant, il est vachement bien fait. Le premier point positif, c'est que chaque point du programme est abordé de façon concise, avec un rappel de la leçon à assimiler en préambule, puis 3 ou 4 exercices d'application, pas plus. Ce n'est pas le bagne non plus, hein. Bien entendu, un cahier avec les corrigés des exercices est disponible, encart que je te conseille fortement de détacher et de conserver en lieu sûr... Pour chaque leçon, en fonction des difficultés rencontrées, il faut compter une demi-heure, voire trois quarts d'heure de travail, ce qui est suffisant et adapté pour un travail d'appoint le week-end.

Comme la fratrie suppose le partage, et pas que pour les bonbons et les bêtises, Papa est occupé et moi avons pensé qu'un peu de solidarité fraternelle ne pouvait pas faire de mal dans le cas présent : nous avons donc dégainé un petit cadeau pour la Princesse. Il n'y a pas de raison.

Si mon Grand a une faiblesse en maths, en français, il se débrouille pas mal (c'est déjà ça). Contrairement à la Princesse, qui a tendance, il faut bien l'avouer, à écrire un peu comme elle cause, comme on dit. Nous avons donc mis en place deux "actions correctives" pour tenter de l'aider : la première, c'est la lecture, parce qu'il n'y a rien de mieux pour développer son vocabulaire et apprendre à orthographier correctement des mots sans en avoir l'air. La seconde, ce fut de dégainer là encore un autre cadeau offert par La Libraire des Écoles il y a quelques temps.


Chacun le sien !

Ce n'est pas la première fois que nous recevons un ouvrage de la part de cet éditeur, si tu te souviens bien. L'accueil fut le même que la première fois d'ailleurs : je me demande bien où les enfants puisent autant d'enthousiasme... Toujours est-il que la Princesse a fait preuve d'une belle solidarité vis-à-vis de son frère en approfondissant sa connaissance de l'orthographe chaque week-end, tandis qu'il s'attelait avec joie et conviction à ses maths. 




Là encore, chaque "leçon" est abordée sur une voire deux pages, jamais plus. Il ne faut pas abuser des bonnes choses. Les exercices sont très courts et bien illustrés. J'aime bien le côté désuet, un peu vieille école, de la police de caractère : la Princesse n'aime pas du tout, pour une raison simple, c'est qu'elle a du mal à lire ce genre d'écriture cursive, étant davantage habituée à une écriture bâton.

A ma grande surprise, la Princesse m'a parfois demandé de travailler plusieurs chapitres d'affilée : il faut dire que chaque point abordé est très court et qu'une révélation est toujours possible. Il faut compter à peu près un quart d'heure de travail pour chacun des points du programme, ce qui est bien suffisant, notamment pour les plus jeunes.

Si toi aussi, ton Grand ou ta Princesse a besoin - ou tout simplement envie, on peut rêver - de bosser un peu à la maison le week-end, sache que tu peux retrouver la collection complète des Cahiers du jour / cahiers du soir des Editions Magnard sur leur site Internet juste ici. Il y en a pour toutes les classes de primaire, même pour le collège, à des prix variables en fonction de la matière abordée : celui que j'ai reçu coûte 7,60 € par exemple, un prix que je trouve tout à fait correct pour sa qualité, à la fois en termes de contenu que de papier utilisé.

De la même façon, tous les ouvrages de la collection de La Libraire des Écoles sont présentés ici sur leur site. On y trouve bien entendu des outils de soutien scolaire, comme ceux de la gamme Les Petits Devoirs, que je vous ai présentés ici il y un an et demi, et ceux de la gamme Les Bons Conseils, dont fait partie le livre "Devenir imbattable en orthographe", utilisé actuellement par la Princesse pour ses révisions, et "Connaître par coeur ses conjugaisons", que je ne lui ai pas encore montré mais dont je suis sûre qu'il va recevoir un accueil tout aussi chaleureux que les autres. Ces ouvrages coûtent 6,60 €, là encore, je trouve ce prix tout à fait correct. Chez La Libraire des Écoles, sachez que vous trouverez également des manuels et des méthodes pour les enseignants mais aussi de beaux livres à offrir.

J'en profite pour souhaiter bon courage à vos loulous pour le second trimestre (et pour supporter les parents pénibles et exigeants que nous sommes) !


- Ouvrages offerts par les Editions Magnard et La Librairie des Écoles, que je remercie, notamment pour leur patience... -


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Génial! Je note les références si je dois en acheter à mon grand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçue : le rapport qualité / prix est intéressant.

      Supprimer