Et l'été touche à sa fin




Par chez moi, il y a des signes qui ne trompent pas et qui s'avèrent toujours annonciateurs de la fin imminente de la période estivale.

Le premier signe est commun à tout le monde ou presque : c’est la rentrée, scolaire ou pas. Cette année, elle s’est faite en douceur pour moi, tranquillement et sans à-coups, à retardement pour Papa est occupé qui a bénéficié – le veinard – d’une semaine de congés supplémentaire aussi imprévue que bienvenue, et très naturellement pour les loulous, qui ont vite repris leurs habitudes dans leur école et qui étaient très contents de retrouver leurs copains après cette trêve estivale, d'autant plus que leur père ne travaillant pas (encore), leur première semaine s'est trouvée allégée en termes d'horaires.

Cette année, l’école ne compte pas de classe à double niveau en CE1 et CM2, ce qui nous a soulagés : je sais bien que les enfants appelés à être dans des classes à double niveau sont les plus débrouillards - c’est ce que nous ont dit les enseignants lors de la réunion de rentrée l’an dernier, ce que nous ignorions jusqu'alors et qui nous a fait ressentir beaucoup de fierté pour notre Princesse, qui y a eu droit deux années scolaires de suite ! - néanmoins, sur un plan purement social, les enfants préfèrent et de loin être avec des élèves de leur âge et de leur niveau.

La rentrée s’est donc faite très naturellement cette année, je dirais même qu’elle est passée « comme une lettre à la Poste ». Le rythme et les habitudes ont tout de suite été repris et tout semble bien se passer pour l’instant, avec des enseignants appréciés et compétents, j’ai envie de dire, comme chaque année, une fois encore et heureusement.

Je n’ai donc pas à me plaindre, ce mois de septembre a été globalement serein pour nous, et je dois reconnaître que la chaleur et le beau temps qui ne nous ont pas quitté ces dernières semaines nous ont fait beaucoup de bien au moral. L’automne, annoncé sur les calendriers jeudi dernier, serait d’ailleurs presque passé inaperçu si les températures ne piquaient pas un peu plus le matin… car c’est là le second signe de la fin de la période estivale : le retour des vestes et des écharpes le matin… mais avec une paire de nu-pieds, pour ne pas avoir chaud l’après-midi. C'est ça, le nord : l'hiver en haut et l'été en bas, on appelle ça la mi-saison !

Mais, par-dessus tout, ce qui sonne toujours le glas de notre été à la maison, c’est quand Papa est occupé annonce un beau matin qu’il va ranger le salon de jardin dans le garage. Voilà une annonce qui est toujours accompagnée d’un silence de surprise et de déception et qui nous met à tous un coup au moral. Et ce jour, hé bien, c’était hier.

Un dernier passage de tondeuse à gazon et notre été a plié bagage. Pourtant, quand on y repense, les éclats de rire, les course-poursuites dans le jardin, les parties de foot, les heures passées à lire un bon bouquin à l’ombre du parasol, les barbecues tant appréciés et les apéros à rallonge sont encore bien là, dans nos têtes.

Notre automne à nous a donc pris ses quartiers à la maison hier, le 25 septembre… Le problème, c’est que par chez nous, on ne sait jamais pour combien de temps, enfin, plutôt pour combien de mois… Très bientôt et en l’espace d’à peine quelques jours, les arbres auront perdu leur feuillage, d’ailleurs, le vert commence à laisser place aux extrémités à un feuillage bordeaux foncé.

Les feuilles commencent à virer au roux, si si regarde bien : l'hiver vient, Jon Snow...
 
C’est un phénomène qui me cause toujours un petit pincement au cœur, chaque année, car c'est encore un bel été qui se meurt. 

Tu vois,cette année encore, je n'échappe pas à un peu de mélancolie saisonnière, remarque, y'a pas de raisons qu'il en soit autrement. Néanmoins, je te dirais que je me languis déjà de l'été prochain et ça, c'est plutôt nouveau : autant dire que l'hiver va me sembler long...


Commentaires

  1. J'avoue que si j'ai apprécié avoir un bel été, je suis ravie de l'arrivée de lm'automne du retour des citrouilles, des feux de cheminée et des balades en forêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre l'été et l'automne, y'a pas photo pour moi ! Si j'habitais dans le Midi, ça passerait sûrement mieux, je pense.

      Supprimer
  2. moi je pense déjà à noel, alosr ça m'aide bien !

    RépondreSupprimer
  3. bonjour
    je suis comme Bbb's mum je pense déjà à Noël :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne va pas tarder à recevoir les catalogues de jouets d'ailleurs !

      Supprimer
  4. Allez lance toi dans la course aux jouets tu oublieras tout lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pose un congé rien que pour ça, c'est te dire l'expédition que ça représente !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)