L'été dernier, j'ai lu... comme quoi tout arrive


Non, je n'ai pas commis d'erreur, ceci est bel et bien un billet sur mes lectures de l'été 2015 : je te rappelle que la belle saison n'est pas si loin, d'ailleurs samedi encore, nous avions une température digne d'un mois de juin. Et puis "Vieux motard que jamais", comme on dit.

Voici donc les romans, tous deux gagnés sur des blogs, qui ont fait les belles heures de quelques soirées estivales :




"Pour une liberté" de Mathieu Mériguet est celui que j'ai lu en premier : j'ai reçu un exemplaire dédicacé de l'auteur, cela méritait bien de passer en priorité, tout de même.

Je ne connaissais pas cet auteur avant de gagner ce livre mais le quatrième de couv' m'avait mis l'eau à la bouche au moment de participer au jeu-concours. L'histoire commence en banlieue parisienne, où vit un jeune couple d'enseignants. La jeune femme est en arrêt maladie, victime d'une agression de la part de petits caïds du quartier, aussi son mari, Quentin, décide-t'il de se venger puis de tout quitter pour rejoindre la propriété familiale, une grande maison dans le Midi, dans laquelle vit son frère, un bûcheron taillé comme une armoire à glace mais un peu renfrogné et marginal. D'ailleurs, ce dernier a un comportement étrange depuis quelques temps : il disparaît la nuit pour s'aventurer dans les bois situés à proximité de la propriété pour y faire Dieu sait quoi. Et la présence quasi-permanente de son copain, alcoolique de surcroît, n'arrange rien à sa réputation.

Je vais être tout à fait franche : ce livre n'est pas celui qui m'a le plus séduit. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, j'ai d'ailleurs dû relire plusieurs fois certains passages. J'ai aussi été un peu déçue par un secret qui, à un moment du récit, finit par crever les yeux et qui a donc un peu ralenti mon engouement pour ce roman. Néanmoins, j'ai trouvé que le dénouement était assez astucieux.

Si ce livre vous tente, il coûte environ 15 € en librairie et compte 396 pages.

Le second livre que j'ai lu, par contre, m'a énormément plu : "Mère parfaite", voilà un livre qui s'adressait tout à fait à moi, vous en conviendrez. Je ne connaissais pas non plus son auteur, Casey B. Dolan, d'origine sud-africaine et dont "Mère parfaite" est le premier roman mais je peux vous dire que si elle en écrit un second, je m'y intéresserai de très près.

Dans ce livre, on fait connaissance avec Amber, une jeune femme mariée en mal d'enfant, qui nous annonce dès le départ qu'elle va mourir. Reste à savoir comment... C'est Amber qui se charge de nous raconter sa vie, marquée notamment par des rapports difficiles avec sa mère, et c'est peut-être la raison pour laquelle j'ai eu vraiment beaucoup de mal à lâcher ce bouquin : le récit est dynamique, personnel et sur le ton de la confidence. Je me suis plongée très vite dans l'histoire d'Amber et ce thriller psychologique m'a tenue en haleine jusqu'au bout.

A noter toutefois que certains passages sont un peu portés sur le luc, ce qui n'est pas habituel dans mes lectures (auparavant, j'ai lu les Histoires inédites du Petit Nicolas, alors...). Pour le reste, le récit est contemporain, bien ancré dans la réalité de notre société actuelle, et le style d'écriture de l'auteur est très fluide, très agréable : voilà un roman que je vous conseille fortement, si comme moi, vous aimez les histoires à suspense.

Ce livre compte 416 pages et coûte 22 € environ.

N'hésitez pas à m'indiquer en commentaire si l'un de ces livres vous tente ou ce que vous en pensez si vous les avez lus également, ça m'intéresse d'avoir votre opinion.

Vous pouvez même me conseiller un bon bouquin : je suis preneuse car j'ai décidé de me remettre à lire assidûment. Il faut bien avouer que la pauvreté actuelle du programme télé est plutôt motivante...



Commentaires

  1. le second me tente bien !
    je te conseille les nymphéas noirs de bussi je suis sûre que tu vas adorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de Michel Bussi, je prends note du titre. Merci à toi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)